Préparer son voyage en Namibie : carnet pratique

Organiser son circuit en Namibie, toutes les informations sur les logements, campings, location de voiture, itinéraire et prix


 

Terre de contrastes et de grands espaces, la Namibie est un pays de plus de 800 000 km2, présentant la plus faible densité de population d’Afrique. Un formidable terrain pour tout voyageur qui souhaite explorer les espaces sauvages et vivre des expériences uniques !  C’est l’un des pays d’Afrique où il est le plus facile de voyager de façon indépendante, en toute sécurité, et où on peut organiser son voyage et ses étapes sans difficulté.

Nous avions réalisé ce magnifique voyage en février 2017, et depuis, vous avez été très nombreux à nous avoir posé des questions sur les réseaux sociaux, et demandé des informations et conseils pour préparer votre voyage. Il était temps qu’on publie cet article 🙂

Alors, comment organiser son voyage en Namibie ? On vous dit tout dans notre guide pratique !

 

 

Monnaie : Dollar Namibien          Décalage horaire : +1h en hiver          Langue : Anglais et Afrikaans

 

 

 

Quand partir en Namibie ?

 

Avant toute chose, il faut savoir qu’en Namibie, les saisons sont inversées par rapport à chez nous, en France ! On peut voyager toute l’année dans le pays, chaque période a son avantage :

  • Mai à septembre, l’hiver austral : le climat est sec et les températures plus fraîches (surtout la nuit). Cette saison est idéale pour randonner, et également pour les safaris car on peut facilement observer les animaux aux points d’eau. Il s’agit de la haute saison touristique.
  • Octobre, novembre et avril : les températures sont chaudes et le temps est plus sec. C’est une période à privilégier.
  • Décembre à mars, l’été austral : la saison la plus chaude, avec des gros orages d’été et de la pluie dans la moitié nord du pays. En pleine journée les chaleurs sont extrêmes et il faut organiser ses sorties : tôt le matin ou en fin d’après midi. Les treks de plusieurs jours sont d’ailleurs fermés en cette saison. Les avantages : période la moins touristique et la plus calme, les paysages qui sont verts à Etosha, la baisse des coûts sur les locations de voiture.

 

Venir en basse saison, c’est aussi avoir des superbes ciels d’après orage !

 

 

 

 

 

 

Se rendre en Namibie  |  En avion

Les liaisons en avion pour se rendre dans ce pays lointain, demandent généralement une escale en partant depuis la France (il n’y a pas de vol direct depuis Paris, il faudra passer par Francfort, Amsterdam ou Doha, entre autres). Le temps moyen de vol est de 12 heures (sans escale, depuis l’Europe). Un billet d’avion Paris-Windhoek coûte à partir de 750€ par personne.

 

 

 

Transport et location de voiture

Une fois arrivés à l’aéroport de Windhoek, la capitale du pays, on trouvera facilement les agences de location qu’on trouve partout dans le monde, ainsi que des agences locales. Il faudra débourser environ 37€/jour pour une berline/citadine, et 100€/jour pour un 4×4 type Duster. Attention : pour louer une voiture en Namibie il faut détenir le permis de conduire international. Et bien sûr, nous conseillons de réserver le véhicule quelques mois à l’avance.

S’il y a bien une chose à savoir de la Namibie, c’est que les routes goudronnées sont rares ! Hormis sur les grands axes routiers principaux, c’est sur des longues pistes poussiéreuses qu’on roule dans la majorité du pays. Elles sont généralement en bon état et sans grande difficulté, et elles peuvent se pratiquer avec une voiture classique. Mais en toute franchise, elles seront vraiment plus confortables au volant d’un 4×4, nous conseillons vivement cette option. Il est possible de conduire des heures sur de la tôle ondulée, ou d’avoir affaire à des passages inondés et boueux lors de la saison des pluies, il vaut mieux être équipé de 4 roues motrices, de bons pneus ainsi que de bonnes suspensions !

Une précision importante : la conduite se fait à gauche en Namibie !

Et les transports en commun ? Il est possible de se déplacer en bus (intercape.co), et même en train (transnamib.com – trajets rares). Mais la location d’un véhicule reste l’option à privilégier, car les bus communiquent généralement entre les villes principales, et ne vont pas plus loin.

 

carnet pratique routes de namibie

 

 

Repérer les routes et étudier les pistes de Namibie

 

Avant de réfléchir à quel type de véhicule louer (4×4, SUV…), nous vous conseillons de préparer un minimum votre itinéraire de voyage pour savoir à quelle genre de piste vous allez avoir affaire ! Il faut savoir que quelques lieux incontournables comme Sesriem, ne sont accessibles que par des pistes. Voici quelques liens utiles sur les routes de Namibie :

Le site incontournable pour télécharger les cartes GPS : tracks4africa.co.za

L’état des routes et des pistes répertoriés par région : arroukatchee.fr

 

< Sur la carte : en jaune les routes goudronnées, et le reste ce n’est que de la piste..!

 

 

 

 

 

Les logements en Namibie

En dehors des villes principales, le pays dispose de peu d’infrastructures touristiques. En haute saison, il faudra donc penser à réserver les logements des mois, voire un an à l’avance en fonction des lieux (du moins c’est ce qu’on a entendu dire). On trouvera facilement des hôtels et quelques AirBnb dans les villes; proche des parcs, ce seront des lodges (généralement très onéreux) ou des campings.

Côté prix, on trouve de tout dans les villes, et ensuite ça variera de 150€ à 600€/nuit pour les lodges, et de 20 à 35€ pour une nuit en camping.

 

Nos logements coup de cœur :

Désert Quiver Camp à Sesriem

Etosha Village proche du parc national d’Etosha

 

Lodge pas cher Namibie

Quelques pauses confort dans différents bungalows : à Etosha Village et au Desert Quiver Camp à Sesriem.

 

 

Petit guide du camping en Namibie

Lors de notre road trip en Namibie, nous avons privilégié les campings, qui sont parfaitement bien équipés ! Loin des grandes constructions et autres urbanisations, la majorité des grands espaces namibiens est préservé à l’état sauvage et les campings représentent la meilleure solution pour rester imprégné de cette nature. Contrairement aux campgrounds des États-Unis, les campings en Namibie sont équipés de sanitaires avec douche, et ça, ça change tout ! Plus besoin de se sentir obligé de payer une nuit d’hôtel pour se laver les cheveux… 😉 Nous avons tout de même été très étonnés de découvrir cet accès à l’eau si facile, dans un pays aussi aride. Notre bon sens et notre éthique nous invite à limiter notre consommation et à ne pas rester trop longtemps sous la douche.

On trouve un camping dans chaque parc et dans chaque ville, et même dans certains endroits isolés, où il nous est arrivé d’avoir un emplacement de rêve et où on s’est senti seuls au monde ! A noter aussi que parfois, quelques lodges possèdent leur propre camping, qui est un peu plus haut de gamme mais qui restera bien moins cher qu’une nuit dans une chambre.

Chaque emplacement dispose généralement d’un BBQ et d’une table de pique nique. L’unique fois où nous avions loué un emplacement dans un camping appartenant à un lodge, nous avions eu notre propre douche extérieure avec un coin cuisine, le grand luxe ! Une autre information bien sympa : la majorité des campings ont une piscine 🙂

Concernant le bivouac sauvage : on ne peut qu’être tenté d’aller trouver un endroit sympa où passer la nuit en toute tranquillité. Mais la réalité est tout autre. Bien que le bivouac sauvage ne soit pas vraiment interdit en Namibie, concrètement il est très difficile d’en faire. Toutes ces pistes passent entre beaucoup de terrains privés et de parcs protégés, et c’est donc des centaines de kilomètres de clôture qu’on côtoie le long des routes. Bref, c’est pas si simple ! Nous avons réussi à en faire un qu’une seule fois : en s’échappant de la piste par le seul portail ouvert qu’on a trouvé (il y a généralement des cadenas). Après plus d’une heure de conduite sur une piste caillouteuse, nous sommes tombés nez à nez avec un fermier qui nous a expliqué que l’accès était privé. On a rebroussé chemin, et en raison de l’heure tardive, nous nous sommes « cachés » au milieu des roches et des broussailles pour installer notre campement sauvage. C’était loin d’être idyllique…!

 

Nos campings coup de cœur :

Desert Horse Campsite à Aus

Namibrand family Hideout dans la Namibrand Nature Reserve

Mowani Mountain Camp (campsite) à Twyfelfontein

Onguma Tamboti Camp à Etosha

 

Camper en Namibie

Nos emplacements 4 étoiles au Mowani (à gauche) et au Family Hideout (à droite) (Guillaume est devenu pro de l’installation du camp)

 

 

 

 

 

 

 

La meilleure option pour explorer la Namibie  |  Louer un 4×4 avec tente de toit

Le voilà, le petit côté aventure du voyage ! Le pays est fait pour ce genre de véhicule et c’est naturellement que les locations d’un 4×4 avec la tente sur le toit sont proposées. Si vous aimez le camping, vous adorerez cette option ! Il y a plusieurs avantages à choisir cette alternative : ils sont tout équipés (de quoi bien alléger les bagages en avion), on est autonomes (ce qui n’est pas du luxe dans un pays où on peut traverser de longs kilomètres de désert sans croiser une voiture), et on dort en hauteur (attention aux serpents, insectes et autres bébêtes quand on plante la tente par terre).

On peut donc louer un bon 4×4 avec tout l’équipement nécessaire pour être indépendant, que ce soit du côté des couchages comme de la cuisine ! Il y a même une caisse de réparation fournie.

Comment ça se passe quand on loue ce type de véhicule aménagé ? Vous l’aurez compris, récupérer une voiture comme celle-là demande un minimum de connaissances. Il faudra rester une bonne heure à l’agence avant de prendre les routes namibiennes. Ils sensibilisent à l’état des pistes et aux risques, vient ensuite la présentation du 4×4 : une personne vous présente tout l’équipement, explique comment déplier la tente de toit, etc… Quand on voit que le 4×4 comprend deux réservoirs d’essence, une caisse à outils, deux pneus de secours, et une pelle, on se rend bien compte que ce voyage ne sera pas comme les autres ! Il nous arrivera de rouler une journée sans voir personne ni aucun village, il vaut mieux être préparé…!

 

quelle agence pour louer un 4x4 avec tente de toit en Namibie

 

 

Quel équipement est fourni avec la location d’un 4×4 aménagé ?

Couchage :

  • Tente de toit (pour 2 personnes, avec possibilité d’avoir 2 tentes sur le même véhicule, donc 4 personnes)
  • Matelas (intégré dans la tente)
  • Oreillers et couverture (légère, idéale pour l’été austral, mais un peu juste pour la période d’hiver)
  • Draps

Cuisine :

  • Réfrigérateur électrique de 40 litres
  • Bonbonnes de gaz
  • Grande caisse comprenant : poêles et casseroles, théière, assiettes, verres, tasses, bols, passoire, planche à découper…
  • Sacoche à couverts complète : couteaux, fourchettes, cuillères, économe, ouvre boîte, décapsuleur, ciseaux, tire bouchon, cuillère en bois…
  • Bac pour faire la vaisselle
  • Torchons

Aménagements extérieurs :

  • Table
  • Chaises
  • Grille pour BBQ
  • Lampe solaire

Autres :

  • Caisse à outils : manomètre, cric, fusibles de rechange, câble de remorquage, câble pour brancher le frigo, câble de démarrage
  • Réservoir d’eau
  • Trousse de premiers secours
  • Pelle, hache
  • Caisse vide pour ranger la nourriture

(exemple de liste, l’équipement cité est celui fourni avec les voitures de l’agence Asco Car Hire)

 

 

Locations de 4×4  |  Avec Asco Car Hire

Il y a pas mal d’agences spécialisées qui proposent ce type de location. Nous avons choisi de louer chez Asco Car Hire, et rien à dire, tout était parfait ! Il sont installés à Windhoek et ont un service de navette qui vient nous chercher à l’aéroport, qui est situé à 40 minutes. Les véhicules sont presque neufs, contenant tout l’équipement cité ci dessus, le matériel est soigné et le personnel accueillant. Attention à bien veiller d’avoir sur votre compte bancaire la somme destinée à être bloquée pour la caution (même si elle n’est pas débitée), sinon ça ne passera pas ! Petit plus : ils ont un système de récupération des aliments et l’eau en bouteille qu’on a pas utilisé et qu’on peut laisser à notre retour, ils sont donnés à une association contre la faim.

 

Prix : le tarif dépendra du type de véhicule que vous souhaitez (double cabine, 1 ou 2 tentes, modèle…), de la durée de la location et de la période de l’année à laquelle vous partez. Pour notre cas nous avons choisi un Toyota Hilux double cabine, avec une tente de toit, pour une durée de plus de 16 jours et en basse saison : 74€ par jour. En juillet-août, le prix pour le même véhicule peut monter jusqu’à 143€/jour.

 

Site web et réservations : www.ascocarhire.com

 

Agence de location 4x4 en Namibie

 

 

 

 

Faire ses courses

Faire un road trip en Namibie, c’est rouler sur des centaines de kilomètres sans voir âme qui vive, et cela demande un peu d’organisation lorsqu’il s’agit de se nourrir. Il n’y a aucun problème pour trouver des supermarchés dans les villes principales du pays comme : Windhoek, Luderitz, Swakopmund… En dehors des grandes villes, on trouvera de quoi dépanner dans les épiceries des stations services. Nous conseillons donc de faire le plein lors des passages dans les villes, et d’aller dans les épiceries pour compléter ou pour le « frais ».

 

Santé et vaccins

La Namibie est un pays où il n’y a aucun gros risque sanitaire. Outre les vaccins habituels chez nous (diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants), il n’y a pas de vaccin obligatoire, mais recommandés en fonction des zones où l’on se rend, comme par exemple la fièvre jaune, typhoïde et rage. Le risque de paludisme est faible durant l’hiver austral, car c’est la saison sèche et les moustiques sont absents. En dehors de cette période, un traitement préventif sera conseillé uniquement pour un séjour comprenant des passages à la frontière avec l’Angola, ou au nord-est, à Caprivi. Il se peut qu’il y ait un risque à l’extrême nord d’Etosha et au Kaokoland. Il est très conseillé d’utiliser un répulsif.

Les infrastructures médicales sont peu nombreuses et on se retrouve facilement loin de tout village, il est conseillé de partir équipé d’une bonne trousse de premiers soins : désinfectant, pansements, anti-douleurs, antibiotiques, anti diarrhéique, nettoyant pour les yeux (attention au sable qui vole), répulsif contre les moustiques, crème solaire, et surtout, aspi-venin (attention aux scorpions et serpents!).

Au niveau alimentaire, en dehors des repas préparés dans les lodges et hôtels, il est recommandé de bien nettoyer ses aliments et de boire de l’eau en bouteille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre itinéraire de 3 semaines à travers la Namibie : étapes et logements

 

 

 

 

Carte itineraire voyage Namibie

21 jours de road trip          5327,2 km à travers le pays          14 nuits dans la tente de toit          35 animaux différents observés

 

Pour vous aider à réaliser votre propre circuit, nous vous détaillons notre parcours. Il a été organisé par nos soins, après avoir exploré quelques sites comme ceux des copines blogueuses La Valise à fleurs et La girafe qui vole. Nous avons effectué ce voyage en janvier/février 2017, c’est à dire en basse saison, durant l’été austral. Vous y trouverez nos différentes étapes jour par jour, avec les lieux visités et les endroits où on a dormi lors de ce road trip. Nous avons fait le choix de rester plusieurs jours dans certains parcs, pour profiter au mieux de ces paysages d’exception, tandis que d’autres jours, nous avons roulé plus pour en voir un maximum. On a du faire quelques concessions, comme par exemple ne pas rencontrer les communautés locales ou encore ne pas explorer la côte des Squelettes ; il y a tellement à voir !

 

Jour 1 : arrivée à Windhoek, récupération du 4×4, courses | Nuit au camping du lac Oanob.

Pour notre premier jour, nous avons décidé de ne pas rester dormir à Windhoek et de rouler 1 heure et direction du sud, pour profiter de suite d’un campement en plein air (après avoir récupéré notre 4×4 à l’agence Asco Car Hire). Le lac Oanob est très sympa (attention aux moustiques), et situé dans une petite réserve où on a pu observer notre première girafe et nos premiers zèbres !

 

Jour 2 : Route jusqu’au sud, arrêt à la Quivertree Forest | Bivouac sauvage non loin du Fish River Canyon.

Sur la route du Canyon de la Fish River, nous en avons profité pour faire une halte au Quivertree Forest Rest Camp, à 15 minutes de Keetmanshoop. Nous avons tenté ensuite d’explorer les abords méconnus et non indiqués du nord du canyon de la Fish River, sans succès ! Bivouac sauvage dans les alentours.

> Lire notre article sur le canyon de la Fish river

 

Jour 3 : Journée à explorer les hauteurs du canyon de la Fish River | Nuit au camping à Hobas.

Nous nous sommes concentrés sur les différents points de vue vers Hobas, en suivant les pistes qui longent le canyon. Puis installation dans le camping, quasiment désert en cette saison !

 

Jour 4 : Route jusqu’à Luderitz, puis jusqu’à Aus, randonnée au coucher du soleil | Nuit au Desert Horse campsite.

Après avoir profité d’une dernière vue sur le canyon, direction Luderitz avec une route magnifique et lunaire. Visite rapide de la ville, et rendez vous manqué pour le village fantôme de Kolmanskop (ouvert uniquement le matin). Route jusqu’à Aus, installation au camping, piscine et randonnée sur les sentiers qui partent du camping.

 

Jour 5 : Piste jusqu’à la réserve du Namibrand, arrêts photos le long de la route, après-midi dans la réserve | Nuit au campsite Family Hideout.

Petit tour en voiture dans la réserve à Aus, puis direction le Namibrand ! Nous suivons la longue piste au milieu du désert et des montagnes, sans croiser âme qui vive (une seule voiture croisée, et des dizaines d’oryx et d’autruches). Installation à l’un des 2 camps du Family Hideout, seuls avec la nature.

> Lire notre article sur la Namibrand Nature réserve

 

Jour 6 : Exploration de la réserve en 4×4, et piste jusqu’à Sesriem, dune Elim | Nuit au Sesriem Campsite.

Petite boucle d’1 heure sur les pistes de la réserve, et court trajet jusqu’à Sesriem. Nous nous installons au camping pour 2 nuits, car nous voulons profiter longuement des plus beaux paysages de la Namibie. Piscine, et coucher du soleil en haut de la dune Elim.

 

 

Jour 7 : Randonnées à Deadvlei, Sossusvlei, Hidden Vlei | Nuit au Sesriem Campsite.

Départ tôt et route jusqu’à Sossusvlei, nous faisons le lever du soleil à Deadlvei, au milieu des arbres morts. Nous explorons ensuite les alentours avant que la chaleur ne soit trop importante. Retour à Sesriem, pause piscine, et retour à Sossusvlei pour la fin de journée à Hiddenvlei (attention aux horaires de fermeture de la route!).

> Lire notre article sur Sesriem et le désert du Namib

 

Jour 8 : Randonnées à la dune Big Daddy, Sesriem Canyon | Nuit au Desert Quiver Camp.

On continue de profiter au maximum des paysages désertiques et des dunes : randonnée tôt le matin sur la dune Big Daddy, et au Sesriem canyon en fin de matinée. Check-in au Desert Quiver Camp et repos/piscine. Nous avons pu manger au restaurant du second lodge faisant partie du même groupe, situé à 5 minutes, l’occasion de goûter quelques viandes locales pour les amateurs (autruche, oryx, antilope…).

 

Jour 9 : Randonnée de l’Olive Trail | Nuit au Naukluft Camp.

On s’éloigne du désert de dunes en direction des montagnes du Naukluft. Malgré la chaleur étouffante de l’été austral, nous tentons une grosse randonnée, nous serons les seuls sur ce sentier ! Campement à deux pas du trail, avec des emplacements au bord d’une rivière avec une multitude d’oiseaux, une pause fraîcheur très agréable !

> A venir, notre topo de randonnée sur l’Olive Trail

 

Jour 10 : Journée de route jusqu’à Walvis Bay, arrêts le long de la route | Nuit dans un Air Bnb à Langstrand.

Nous faisons une très longue journée de route jusqu’à Walvis Bay, avec quelques arrêts comme Solitaire, qui a des airs de Route 66 ! Puis longue piste monotone durant des heures à travers un désert immense. Nous avons loué une petite maison à quelques minutes de la ville, pour 2 nuits. L’occasion de se poser un peu et de faire quelques lessives.

 

Jour 11 : Kayak avec les otaries à Pelican Point, dunes en direction de Sandwich Harbour | Nuit dans un Air Bnb à Langstrand.

Walvis Bay est un lieu intéressant pour observer une faune sauvage différente du reste du pays : nous faisons une sortie encadrée en kayak à Pelican Point, à la rencontre des otaries ! La journée se poursuit dans le désert du Namib, en 4×4 sur les dunes au bord de l’océan.

> Lire notre article sur nos expériences à Walvis Bay

 

Jour 12 : Moon Landscape et route jusqu’au Spitzkoppe | Nuit au Spitzkoppe Campsite.

Après un arrêt au supermarché à Swakopmund, nous prenons la route en direction du Spitzkoppe. Nous faisons une halte au Moon Landscape, où nous explorons les pistes sablonneuses au milieu des rochers. Arrivée au Spitzkoppe et premières pluies, heureusement l’orage ne dure pas ! Installation au camp, nous avons l’embarras du choix.

 

Jour 13 : Journée au Spitzkoppe | Nuit au Spitzkoppe Campsite.

Nous profitons tranquillement des balades sur les différents rochers du Spitzkoppe, avec bien sûr l’arche ! Nous restons une nuit de plus pour profiter de ce paysage et voir un second coucher de soleil magique.

> Lire notre article sur nos visites au Spitzkoppe

 

Jour 14 : Piste vers Twyfelfontein et visite du site | Nuit au camping du lodge Mowani Mountain Camp.

Nous prenons les petites pistes en remontant vers le nord, direction Twyfelfontein et les gravures rupestres que nous visitons sous une chaleur ecrasante. Arrêt à la Burnt Mountain et à Organ Pipes à quelques kilomètres de là. Arrivés au camping du lodge Mowani, c’est le grand luxe, chaque emplacement a une salle d’eau et un espace cuisine. Nous serons les seuls campeurs ce soir là !

 

Jour 15 : Piste vers Etosha | Nuit à l’entrée sud du parc à Etosha Village.

Réveil avec les crépitements du poêle que nous a allumé l’adorable gardien du camping, pour qu’on ait de l’eau chaude dans notre douche. Route tranquillement jusqu’à l’entrée sud d’Etosha, où nous avons loué un petit bungalow.

 

Jour 16 : Safari dans le parc National d’Etosha | Nuit au Halali rest camp.

Première journée de safari dans le parc, nous explorons les secteurs ouest avec plusieurs pistes. Nous voyons une multitude d’antilopes, des rhinocéroces, et même des lions ! Soirée dans l’unique camping du parc (qui est le camping le moins agréable qu’on ait eu). Nous resterons à la tombée de la nuit au trou d’eau du site, qui restera désert (la saison des pluies n’est pas la meilleure période).

> A venir, notre article sur le parc national d’Etosha

 

Jour 17 : Safari dans le parc National d’Etosha | Nuit au Onguma Tamboti camp.

Seconde journée de safari, avec une multitude de girafes observées ! Nous passons la nuit au Tamboti camp, après la sortie est du parc. Emplacement tip top et repas au restaurant du camping avec vue sur le trou d’eau.

 

Jour 18 : Route jusqu’au Waterberg Plateau, arrêt au centre CCF Cheetah | Nuit au camping du Waterberg.

Nous prenons doucement la route en direction du sud. Nous souhaitions visiter un centre de recherche qui œuvre pour la protection des guépards : au programme le musée et l’observation des animaux recueillis. Notre journée se poursuit non loin au plateau du Waterberg, où nous trouvons une végétation luxuriante.

> Plus de détail dans notre article sur nos lieux à voir en Namibie

 

Jour 19 : Randonnée sur le plateau du Waterberg, route pour Windhoek | Nuit au Immanuel Wilderness Lodge.

Randonnée sur le plateau avec un guide, à la recherche des buffles, un moment haut en émotions ! Il est temps de prendre la route une dernière fois, et de se rapprocher de la capitale pour notre dernière nuit en Namibie. L’immanuel Lodge est tenu par un couple d’Allemands adorables, lui est chef cuisinier, le lieu est réputé pour son restaurant.

 

Jour 20 : Nettoyage et restitution du 4×4, et avion pour la France.

Retour à l’agence Asco Car Hire pour rendre notre véhicule (avec beaucoup de regrets 😉 ), et navette jusqu’à l’aéroport.

 

 

 

 

 

 

 

 

Que mettre dans sa valise pour l’Afrique Australe ?

Tout dépendra bien sûr de ce que vous comptez faire comme activité (randonnée ou non), comment vous dormez (lodge ou camping) et de la période à laquelle vous partez (été ou hiver). Voici la liste de quelques objets à ne pas oublier dans ses bagages pour la Namibie :

  • Vêtements légers et confortables : il peut faire extrêmement chaud la journée, et on peut passer des heures assis dans la voiture. Il est donc important d’être bien dans ses habits.
  • Chaussures de randonnée : que vous ayez prévu un grand trek ou de simples visites, il faudra avoir de bonnes chaussures aux pieds pour affronter sereinement les terrains de la Namibie (sable, roches…)
  • Chapeau, crème solaire écran total, lunettes de soleil : indispensables dans ce pays aride où le soleil tape fort.
  • Trousse de premiers soins : comme précisé plus haut dans le chapitre « santé », il est important d’avoir de quoi se soigner car on est plus souvent qu’on ne le croit loin de toute ville. Pensez également à emporter un aspi venin au cas où.
  • Adaptateur de prise : on n’y pense pas forcément, mais les prises en Namibie sont très différentes de celles de chez nous ! Il faudra un adaptateur pour prise de type D ou M.

 

Valise pour la Namibie

Chapeau PrAna / Objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS USM  / Sac Manfrotto Rain Forest National Geographic /  Carnet pour les récits de voyage et petit carnet de notes de randonnées / Couteau personnalisé Deejo

 

 

Et pour le matériel photo ?

Les paysages de la Namibie sont exceptionnellement beaux et il sera plutôt facile de rapporter des jolies images. Nous conseillons toutefois de partir avec un appareil type reflex ou bridge, avec objectifs interchangeables, afin de pouvoir utiliser un téléobjectif qui sera adapté à la photo animalière. Un 70-200mm sera adapté, mais un 100-400mm sera bien meilleur pour faire des gros plans sur les animaux. Pensez également à emporter un petit kit de nettoyage, car le vent soulève le sable qui se glisse partout !

 

 

 

 

 

Livres, cartes et guides de voyage spécial Namibie 

Hormis l’incontournable Lonely Planet pour les informations classiques, nous vous conseillons également le guide de la collection « Bibliothèque du voyageur« , de chez Gallimard, qui sera une mine d’informations, tant sur les lieux à visiter que sur la culture locale.

 

                    

(cliquez sur les images pour commander ces ouvrages)

 

 

 

 

 

 

 

On vous souhaite de belles explorations africaines ♡ N’hésitez pas à nous laisser un petit mot ci-dessous pour nous dire si vous prévoyez ce voyage, et pour toutes questions qu’on n’aurait pas abordé dans cet article !

 


Vous prévoyez un voyage en Namibie ? Épinglez notre guide pratique sur Pinterest :

65 commentaires pour “Préparer son voyage en Namibie : carnet pratique

  1. streetandtravel

    Waw ! L’article est vraiment complet ! Petit crush sur le camion aménagé, j’adore ! Très envie de découvrir la Namibie cette année (j’espère !). En tous cas ça donne encore plus envie en lisant votre article. Merci !

  2. Violaine

    Oh la la, ça fait rêver ! Le 4×4, les campements… les paysages et les animaux évidemment ! Super article, hyper complet et de belles photos comme toujours… j’espère que j’aurais l’occasion de me servir de toutes ces bonnes infos un jour! 😉

    1. Betty

      Merci Violaine ! La Namibie a clairement été l’une de nos plus belles destinations…
      Dès que votre petite sera plus grande, foncez ! 😉

  3. David

    Bonjour et bravo pour la qualité de votre travail! Nous préparons un voyage en famille prévu cet été. Grâce à votre témoignage, nous avons intégré une nuit dans la réserve de Namibrand, au camping. Je ne doute pas qu’il s’agira d’un des grands moments de notre projet et que les enfants s’en souviendront. Si vous le permettrez, je reprendrai contact à notre retour pour partager notre expérience. David

    1. Betty

      Bonjour David, merci beaucoup pour ce gentil mot 🙂
      C’est super si vous avez pu avoir une nuit sur l’un des campsites au Namibrand, vous verrez, ce sera un superbe moment ! Peut-être qu’à cette période vous verrez + d’Oryx se promener autour de votre emplacement. Oui, donnez nous quelques nouvelles à votre retour, ça nous fera plaisir !

  4. Iryna

    On a acheté nos billets! Votre article nous a vraiment donné envie de découvrir ce pays. Il est extrêmement complet et très pratique! Merci beaucoup pour toute ces information, je vous souhaite plein de nouveaux voyage et de belles découvertes! Iryna

    1. Betty

      Oh c’est super ça 🙂
      Nous sommes heureux d’avoir pu vous donner cette idée de voyage, vous allez vivre plein de belles choses on en est certains !

  5. Alex

    Super cet article <3 Comme d'habitude vos photos sont sublimes, c'est tellement beau 🙂
    Je rêve de découvrir la Namibie, ce pays et ses paysages me font fantasmer ^^ mais de ce que j'ai pu voir, il faut tout de même un sacré budget, encore plus en voyageant seul.
    Je garde chaudement votre article sous le coude en espérant y aller prochainement 🙂
    Merci pour toutes ces précisions !

    1. Betty

      Hello Alex, et merci 🙂
      C’est vrai que ce n’est pas si évident d’y voyager seul, ou alors il faut avoir beaucoup de temps pour se mettre au rythme des transports en commun 😉
      Nous ne pouvons que te souhaiter de voir ça de tes yeux ! Si tu voyages en Namibie de cette façon, on aimerait beaucoup avoir ton retour d’expérience 🙂

  6. Itinera Magica

    Quel article! je le garde précieusement sous le coude pour le jour où je me lancerai dans l’aventure à mon tour, même si je ne suis pas sûre d’être aussi courageuse que vous avec la tente de toit et tout, vous vous êtes des vrais 😉

    1. Betty

      Ah oui ? C’est drôle parce que nous on adore plus que tout voyager comme ça, alors nullement besoin de courage 😄
      Ne t’en fais pas, il y a des superbes lodges là bas ! (même si on aimerait bien découvrir la Itinera Magica version baroudeuse 😉 )

  7. Clémence + Vincent | Le temps se fige

    Superbe article !!! Plein de conseils sur tout et des photos toujours aussi belles (mais avec vous, on n’avait pas de doute ;), topissime ! Un voyage comme ça tout en campant, on adore. Deux petites questions tout de même : tu parles de devoir réserver les logements type hôtel ou lodge presqu’un an en avance, est-ce le cas également pour les campings, ou vous pouviez arriver au camping tranquillement sans avoir réserver ? Autre question, faut-il se munir de quelques produits contre les moustiques, sont-ils dangereux ? J’espère que nous pourrions nous y rendre un jour et utiliser ces précieux conseils. Merci d’avance pour tes réponses. – Clémence

    1. Betty

      Merci infiniment, ça fait plaisir 🙂
      Alors pour les logements, selon les lieux c’est valable pour tous les types, les campings aussi ! (surtout à Sesriem), et comme on le précisait dans l’article, cet avertissement concerne principalement la haute saison.
      Concernant les moustiques, nous en parlons dans notre rubrique « Santé » : il vaut mieux se munir d’un anti moustique en fonction des régions et de la période à laquelle on visite (plus de risques à la saison des pluies).
      On espère également que vous vivrez vous aussi ces moments inoubliables 😉

  8. David

    Bonjour Betty, merci pour votre mot. Une dernière question concernant la réserve de Namibrand. Quel est l’état des pistes? Nous arriverons depuis Sesriem et je me demande s’il sera possible de prévoir une activité le matin dans le coin de Sesriem avant de quitter pour nous rendre vers Namibrand.Merci de vos conseils avisés. David

    1. Betty

      Bonjour David,
      Vous pourrez sans soucis faire une activité le matin à Sesriem, vous arriverez au Namibrand dans l’après midi. Les pistes pour y arriver sont propres et sans difficulté, elles seront juste un peu sablonneuses quand vous entrerez dans la réserve, avec un 4×4 ça passe sans problème ! Bonne préparation 🙂

  9. Marieke (Les 3 M)

    Magnifiques paysages et quelle beauté, ces photos !! Je rêve un jour de tenter l’expérience en 4×4 avec tente sur le toit. C’est pour moi tout l’esprit aventure que ça représente qui m’attire.

    1. Betty

      Merci beaucoup Marieke <3
      C'est pour nous une des meilleures façon de voyager (avec le van aménagé), c'est la liberté ! Et au milieu de ces paysages africains ça rend le voyage encore plus marquant 🙂

  10. Nicolas Stdy

    Bonjour,

    Votre blog donne bien évidemment envie. D’ailleurs je crois qu’on a craqué pour le Canyon en voyant vos photos.

    Nous partons entre juin et juillet sur 3 semaines en Namibie. Ayant pas trop conscience des temps de trajet, et ayant déjà réservé un 4×4 avec tente sur le toit, je me demandais s’il était nécessaire de réserver y compris pour les « simples » camp site ou simplement pour les lodges ?

    Nicolas

    1. Guillaume

      Bonjour Nicolas,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Pour les campsites en pleine saison, il faut réserver oui, au moins pour les endroits touristiques.
      Nous y étions en hors saison, et même là on avait réservé les campsites à Aus (peu de places) et à Sesriem (touristique).
      Tu peux aller voir sur le site du NWR (les liens dans la partie itinéraire), il faut remplir un formulaire avec la nuit souhaitée, et tu verras leur réponse…
      En tout cas, profitez-bien, on vous envie 😉

  11. Meda

    Bonsoir, votre blog est un vrai bonheur à lire. Les photos sont magnifiques et les articles très complets. Merci de nous faire rêver. J’ai tout de même une question à vous poser concernant la location de la voiture sur le site que vous citez. Les prix comprennent-ils l’assurance sans franchise, faut-il la rajouter, à quel prix, est-ce que notre assurance avec la carte visa premier est-elle suffisante? Je suis désolée de toutes ces questions mais j’ai dû mal à comprendre quel peut être le prix de la location de la voiture en étant complètement couvert en cas de pépins? Merci de me répondre. Bonne continuation à votre blog. C’est une merveille!

    1. Guillaume

      Bonjour Meda,
      Merci pour ton commentaire qui nous fait très plaisir 🙂

      Pour répondre à ta question, les prix proposés par Asco sont avec une franchise de 40 000 NAD par exemple pour le véhicule qu’on avait pris (soit 2750€ environ) ; si tu as un pépin, c’est cette somme qui peut être prélevée sur ton compte pour prendre en charge les réparations.
      L’assurance de la carte Visa Premier ne prend théoriquement pas en charge le location de 4×4…
      Aussi, il faut savoir qu’Asco bloque cette somme sur ton compte ; il faut donc les avoir en arrivant en Namibie. Après, ça dépend des banques, je sais que certaines te permettent d’utiliser quand même cet argent, alors que d’autres considèrent ce blocage quasiment comme un paiement.

      Pour éviter de stresser (avec la conduite à gauche, les animaux,…), tu peux prendre un rachat de franchise :
      – pour 8€ par jour, la franchise (et donc la somme bloquée sur ton compte) descend à 20 000 NAD (1300€)
      – pour 11€, elle descend à 5 000 NAD (340€)
      – pour 24€, elle descend à 1 500 NAD (100€)

      Tu le vois, tu ne seras jamais complètement couverte ; mais pour 20 jours par exemple, pour 480€ de plus, tu n’auras qu’à débourser 100€ de ta poche si tu emboutis un éléphant 😉 (le risque est très très très faible quand même).
      La tranquillité d’esprit a un coût 😉 Pour notre part, on avait juste pris le rachat à 8€ par jour.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas!

  12. Céline - La vie en rose flamant

    C’est juste sublissime !!! Et quel boulot, un vrai guide 😉 Bravo ! Je me le garde sous le coude, le jour où… et j’ai bien retenu l’option des 2 tentes de toit pour 4 personnes. Sinon, combien de jours faut-il au minimum pour en profiter ? Vous connaissez notre schéma familial et je doute que 3 semaines dans les terres soit envisageables…!

    1. Betty

      Merci beaucoup Céline ! Nous espérons que ce guide va servir à beaucoup de futurs voyageurs 🙂 (comme vous peut-être ?!)
      Pour en profiter et voir du pays sans courir, l’idéal serait de rester au minimum 15 jours, de quoi faire : le désert du Namib, Walvis Bay, Spitzkoppe, les villages Himbas, et le parc d’Etosha (itinéraire à la louche, dans les grandes lignes).
      Je vous imagine très bien barouder là bas avec les enfants 😉

  13. Noé

    Les coeurs dans les yeux en lisant des articles comme les vôtres! On part la semaine prochaine, je ne tiens plus en place. Moi qui adore les photos et en voyant les vôtres, je me réjouis plus que d’être sur place… Je pensais prendre gopro et petit drone mais en vous lisant, je pense qu’un appareil photo avec un bon objectif/zoom serait plus apte? Encore un tout grand merci pour votre partage, un vrai Bonheur!

    1. Betty

      Oh merci beaucoup pour ce gentil mot 💚
      Alors oui, nous te conseillons vivement d’emporter ton appareil photo avec le zoom, tu ne le regretteras pas ! On croise souvent des animaux sur les routes, même sans faire un safari 😉
      Le départ approche c’est super, bon voyage et profite bien 🙂

    2. Julien

      Bonjour,

      Avez-vous pris votre drone finalement ? Est ce quelqu’un connait la législation en Namibie pour l’utilisation d’un drone ?
      Merci par avance pour votre retour.

      Julien

  14. thlx69THLX33

    Samedi 30 mars, départ demain pour la Namibie, ce blog confirme notre préparation, nous passerons 28 jours en Namibie avec un 4X4 avec tente sur le toit, très majoritairement en camping, et quelques nuits en lodge (3ou 4 maxi). Voyage préparé depuis octobre dernier. Vol Paris Doha, puis Doha Windhoek. Nous passerons une nuit à Windhoek pour prendre en main le véhicule et faire le plein, se reposer un peu du voyage et départ dans le grand sud mardi matin.
    Nous avons hâte d’y être.
    Bon voyage à tous

  15. nasnam

    Bonjour Betty,
    votre site est vraiment tres bien fait ! Thanks for sharing ! 🙂
    Je planifie de partir en Namibie fin septembre debut octobre. Votre itineraire me plait beaucoup et vais m’en inspirer. Une question, vu que je pars seule, et que mo budget n’est pas illimité, je voudrais savoir si l’itineraire que vous avez parcouru est faisable avec une voiture normal et une tente dans le coffre? Merci d’avance. Nas

    1. Betty

      Hello 🙂
      Merci beaucoup !
      Le circuit est envisageable avec une voiture normale, à condition de rester sur les routes et pistes principales ! Ce sera juste un peu moins confortable qu’avec un 4×4, qui offre de meilleures suspensions pour rouler sur de la tôle ondulée.. Attention aussi si tu souhaite voyager lors de la saison des pluies, les pistes sur la moitié nord du pays sont souvent boueuses et impraticables avec une voiture classique… (décembre à février).
      Bonne préparation 🙂

  16. Paul

    Hello,
    C’est vrai que ce blog donne trés envie. J’ai pour but de partir en Namibie l’année prochaine ou dans 2 ans. Mais il faut que j’economise, je voulais donc savoir combien le voyage vous à couté, tout compris ? et si il y à des restriction paritucliere concernant l’age pour la location des 4×4 (j’aurais 20 ou 21 avec 1.5 ou 2.5 ans de permis) ?

    1. Guillaume

      Bonjour Paul,
      Merci pour ton commentaire, et tant mieux si notre article te donne envie d’y aller 🙂
      Comme indiqué dans l’encadré, on a loué notre véhicule chez Asco ; je viens de regarder leurs conditions de location, ils imposent un age minimum de 25 ans (sans durée minimum)! Essaye peut-être de voir avec un autre loueur, ceux qui sont plus internationaux appliquent parfois un cout en plus (Hertz, pris au hasard, demande l’age mais le prix au final est toujours le même).
      Pour le budget global, ça nous est revenu à environ 4000€ à 2 pour 3 semaines (3500€ si on enlève les quelques nuits en lodges, les restos et les souvenirs) ; si tu pars seul, il y aura des frais fixes (essence par exemple), donc tu ne peux pas juste diviser par 2.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

  17. Marie-Claude

    Bonjour, Merci pour ce blog. je souhaite partir en Namibie l’an prochain au printemps en avril ou mai. Nous serions 4. Le mois d’avril est t’il une bonne période à votre avis? Pleut t’il encore beaucoup? merci beaucoup pour votre réponse.

    1. Betty

      Bonjour Marie Claude ! N’y étant pas allés en avril/mai, on ne saurait vous répondre avec précision… Ce qui est certain, c’est qu’il ne pleut pas autant qu’en été (janvier/février), et que les températures sont plus supportables en pleine journée (les randonnées et treks sont tous ouverts). Bonne préparation 🙂

  18. Nine

    Bonjour, blog qui nous aide à construire notre voyage pour Mai 2019: super bien fait et complet. Question: le véhicule peut être conduit par les 2 personnes ou supplément? Peut-on envisager de réserver les campings au fur et à mesure? ou vous avez tout fait avant de partir? Merci d’avance pour vos réponses. Nine

    1. Guillaume

      Bonjour,
      Merci pour ton message qui nous fait très plaisir 🙂
      Pour le 2nd conducteur, c’est payant chez Asco (comme souvent en fait), mais ce n’est vraiment pas cher : 25NS/jour, soit 1,7€/jour!
      Pour les réservations, en février (saison basse), le camping était plein à Aus, à 50% à Sesriem et on était seuls sur quelques uns. Mais la Namibie devient de plus en plus courue, et en mai, la haute saison commence. Donc, je te conseille de réserver, tout particulièrement aux endroits où vous voulez absolument aller. Et si c’est plein, il n’y a souvent pas d’alternative en camping avant quelques centaines de kilomètres.

  19. Stéphanie

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations pratiques. Nous partons en famille (6 adultes et 2 enfants de 7 et 12 ans ) le 1er Août 2018 pour un peu plus de 3 semaines (voyage préparé depuis septembre dernier) et avons vraiment hâte.
    Notre circuit sera un peu différent du vôtre, reste plus qu’à savoir quoi mettre dans la valise.

    1. Betty

      Super, quel beau voyage ! C’est une formidable occasion de récolter une multitude de souvenirs en famille 🙂
      Vous avez bien fait de préparer le programme à l’avance, surtout vu le nombre que vous êtes.
      Nous serions heureux de découvrir vos impressions à votre retour ! Bon voyage 🙂

  20. Lara

    Bonjour. Je viens de tomber sur votre article. Waouw ! Et les photos ! Cela va bien m’aider à planifier notre voyage de noces en Namibie 🙂
    Et j’ai aussi vu votre vidéo. Magnifique ! Le montage a été fait par un professionnel ? Et vous avez utilisé un quel type de drone ?
    Merci d’avance pour vos réponses 🙂

    1. Betty

      Merci beaucoup pour ce gentil message 🙂 Quelle belle idée pour votre voyage de Noces, ça va être un voyage superbe !
      C’est nous qui avons réalisé les plans vidéo et le montage, merci pour le compliment alors 😉 Concernant notre drone, c’était filmé avec le Dji Phantom Pro, depuis nous avons changé pour le Mavic Pro, moins encombrant.

  21. SERGE PAREIT

    Bravo pour les photos, les commentaires, les idées pratiques, bravo pour tout le reportage !! J’y pars en Avril 2019, j’ai un Canon 650d avec un 18-135 qui m’a donné depuis 5 ans toute satisfaction pour les paysages, temples, marchés etc etc en Asie et Amsud essentiellement ( sauf en intérieur où j’utilise un Lumix 2.8 ) mais qui n’a jamais fait de voyages « animaliers » ……. c’est un peu court non ? je pense au 75-300 Canon dans les 500 € …… votre avis ?? encore merci et bravo pour ce carnet de voyage !! Serge

    1. Guillaume

      Bonjour Serge,
      Merci pour ton gentil commentaire.
      En effet, un 135mm pour faire de la photo « animalière », ce sera vraiment trop juste!
      Je dirai qu’un 300mm, c’est le minimum. Monté sur un 650d (ou sur n’importe quel APS-C), tu as un coefficient multiplicateur de x1,6, soit un équivalent 480mm sur un plein format. C’est donc mieux que notre 100-400 😉
      Si ton budget le permet (500€ c’est bon normalement), vise le IS USM, pour attraper les animaux en mouvement, ce sera plus facile.
      N’hésite pas à regarder l’occasion (plutôt chez un pro), ça te permettrait peut-être de rajouter un multiplicateur (le x1,4, on le trouve à 130€) et là tu aurais vraiment une focale intéressante (attention, le multiplicateur diminue l’ouverture et l’autofocus).

  22. SERGE PAREIT

    Bonjour Guillaume, en tenant compte de ton conseil puis de ceux des divers sites et forums … puis de mon banquier … j’ai acheté et reçu le Canon 55-250 IS STM payé neuf 184 € et que je vais tester le prochain week-end. Je te dirai ce que je pense après mes premières photos, je vais commencer par ma voisine de 92 ans en mouvement puis crescendo pour finir
    par mes chiens qui courent après la baballe. Cordialement. Serge

  23. holmesrabbit

    Bonjour ,

    merci beaucoup pour toutes ces informations ,grâce à vous notre voyage me paraît bien plus facile à organiser .
    Nous nous demandions si vous aviez réservé vos place de camping à l’avance ou bien au feeling une fois sur place?
    Encore merci pour votre superbe site .

    1. Betty

      Bonjour,
      Merci pour ce gentil mot 🙂
      Nous avions tout réservé à l’avance, mais en cette période (février) ce n’était pas vraiment nécessaire. Le seul camping que nous avons vu rempli était celui à Aus !
      Faites juste attention si vous partez en juin-juillet-aout, on a eu echo qu’il fallait réserver un an à l’avance dans les parcs (Sesriem et Etosha, par exemple).
      Bonne préparation 🙂

  24. Pierrick Garenne

    Bonjour et… bravo pour ce report qui est d’une précision top !!!!!! Nous devons partir en Namibie en février prochain à 4 (2 adultes et 2 enfants) et nous orientons vers le type de trip que vous décrivez avec 4X4 4 couchages avec Asco ou Avis qui propose également un véhicule tout équipé. J’avoue que votre expérience est d’une aide précieuse. Doit-on s’attendre à beaucoup de pluie et d’orages à cette saison ? En avez-vous « souffert » mis à part le fait que cela occasionne de superbes lumières… 😉
    Merci, Pierrick

    1. Guillaume

      Bonjour Pierrick,
      Merci pour ton message 🙂 et ravi que cela t’aide à préparer votre voyage!
      Pour notre part (en février aussi donc), on avait eu des orages tous les soirs dans la partie nord (au dessus de Walvis Bay – Windhoek en gros), et rien dans le sud. Ça peut changer d’une année sur l’autre, mais ça te donne une idée.
      On n’en a pas souffert personnellement (ils ne duraient pas bien longtemps), on était souvent installés pour la soirée quand la pluie tombait donc on se mettait à l’abri quelques minutes, et puis c’est tout 🙂 Et comme tu le dis, cela donne de belles lumières ensuite.
      Profitez bien de ce magnifique voyage en tout cas!

  25. Charles Pecolt

    Bonjour et merci pour cet excellent retour sur votre voyage avec plein d’infos utiles et qui donne envie par votre récit et vos magnifiques photos et vidéos, bravo!
    Nous projetons le même road-trip en juillet 2019, je pensais emporter un Mavic air mais les restrictions ce sont durcies, qu’en pensez vous ? Quelques conseils à me donner, les lieux où vous avez pu utiliser le drone sans problèmes ?
    Merci
    Béatrice et Charles

  26. Julien

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour le partage de votre aventure extraordinaire.

    J’ai 2 questions pour vous:
    -Est ce qu’il y a une législation spécifique pour l’utilisation d’un drone (lieux interdits , demande de permis )
    -Avez vous souvent utilisé un trépied pour votre série de photos ?

    Merci par avance pour votre retour.

    Julien

  27. Guillaume

    Bonjour Charles, bonjour Julien,
    Je réponds à tous les 2 dans le même message.
    Merci pour vos 2 messages.

    En effet, l’usage du drone semble plus difficile maintenant qu’il y a 2 ans, quand nous étions. La législation est la même, mais l’interprétation (ou l’application) par les autorités semble plus sévère.
    Concernant les lieux interdits, il s’agit bien évidemment des parcs, comme Etosha (risque de confiscation à l’entrée en cas de fouille du véhicule, ce qui arrive). A Sossusvlei, il n’y avait aucune interdiction à l’époque, il semblerait qu’il y en ait maintenant.
    Pour le reste, il n’y a pas de restrictions de zones différentes de la France : on évitera donc les aéroports, les zones militaires, peut-être aussi certaines frontières, les villages,…

    Quoiqu’il en soit, un permis est à demander à l’aviation civile namibienne.
    Du coup, à vous de voir si la demande de permis n’est pas trop contraignante, par rapport aux photos et vidéos que vous pensez y faire… 😉

    Julien, pour la question du trépied, oui, on en a utilisé un, pour les photos au lever/coucher du soleil principalement.

  28. TOURET Alexandra

    Bonjour !
    Merci pour le temps passé à rédiger ce blog, j’y ai trouvé beaucoup d’informations pour préparer au mieux mon voyage 😉
    Nous partons avec une amie le 29 octobre 2018 pour 19 jours en Namibie.Nous avons prévu de louer une voiture citadine et du matériel de camping au sol pour limiter le budget de location de voiture. Comment avez-vous trouvé les routes à Etosha? A Sossusvlei? Je n’ai pas trop de craintes pour les grands axes goudronnés ou gravier mais davantage sur ces deux coins plutôt sableux ou chahutés.

    Nous prévoyons également d’aller d’Etosha aux chutes Victoria en voiture, avez-vous croisé des voyageurs qui se lançaient dans ce périple?

    Si d’autres voyageurs partent pendant cette période, ce serait un plaisir d’échanger ensemble!
    Merci encore !
    Alexandra

    1. Guillaume

      Bonjour Alexandra,
      Merci pour ton message, vous avez bien de la chance d’aller en Namibie, ça nous tenterait bien d’y retourner 😉

      Pour accéder à Etosha, les 2 principaux accès (au sud Okaukuejo et à l’est Fort Namutoni) sont goudronnés. Entre les 2 points, ce sont des pistes sans difficulté, mais parfois en « tôle ondulée », la voiture tremble alors dans tous les sens (sauf si on roule assez vite, mais dans le parc c’est limité et avec une citadine, vous n’y arriverez pas).
      Pour Sossusvlei, l’accès à Sesriem se fait aussi par des pistes. Vous y arriverez même si ce n’est pas super agréable (toujours les tôles ondulées sur de longs passages); de Sesriem à Sossusvlei, la route est goudronnée. Il n’y a que les 5 derniers kilomètres qui sont dans le sable (impossible sans 4×4), mais il y a une navette qui peut vous y amener.

      Pour aller d’Etosha à la bande de Caprivi, on avait regardé, mais on avait trouvé long (1100km, 13h de route pour l’aller ; rajoute 300km et 3h pour Windhoek au retour). Mais ça se fait, c’est goudronné tout le long à ma connaissance.

      Profitez à fond 🙂
      Guillaume

  29. Nadine De Marche

    Bonjour votre blog est génial. Je suis une « mamie senior » mais je rêve de faire ce voyage . Je ne sais p as louer de voiture (pas de permis) avez vous des idées de circuits , merci encore de nous faire partager votre voyage. Nadine

    1. Guillaume

      Bonjour Nadine,
      Merci pour ton message!
      La Namibie sans louer de voiture, il faut quasi impérativement passer par une agence, soit « locale » (type Tourmaline, ils font plein de circuits sur mesure), soit française plus généraliste (type Terdav ou Allibert).
      Dans tous les cas, la découverte de ce magnifique pays sera un grand moment et un grand souvenir 🙂

Laisser un commentaire