Immersion dans le désert du Namib

0W5A3913

Quand on pense à la Namibie, c’est souvent une image de désert qui nous vient immédiatement en tête… Et pour cause ! Le désert du Namib, qui a donné son nom au pays, est une véritable merveille naturelle, un petit joyau niché sur notre belle planète et qui rend la Namibie si attirante. 81 000 km² de dunes colorées, parmi les plus hautes du monde, et 80 millions d’années d’âge pour une immensité sans pareil. Sans aucun doute, se rendre dans le Namib est un réel accomplissement pour les amoureux du désert, car celui ci est le plus ancien de tous.

 

Namib… le plus vieux désert du monde.

 

Afin de découvrir le désert du Namib, il faudra commencer l’aventure à Sesriem, aux portes du parc national du Namib-Naukluft. C’est alors qu’une longue route nous mènera jusqu’aux dunes de Sossuvlei, notre paysage rêvé…  Dans l’ensemble du pays, les routes ne sont principalement que des pistes, mais là, cette portion reliant Sesriem à Sossusvlei est goudronnée. Un signe évident  qui montre que le tourisme est présent dans ce secteur !  Nous côtoyons un paysage exceptionnel, et évoluons sur cette route du bout du monde, au milieu de ces géantes montagnes de sable. Impossible d’être préparé à voir ce désert, il nous frappe de plein fouet, de toute sa magnificence.

0W5A3713

Namib-2

IMG_0523

Namib

0W5A3701

Namib-3

 

Parc National du Namib-Naukluft | Informations pratiques

  • Le parc national est ouvert toute l’année et est accessible avec son propre véhicule. Les portes du parc ouvrent du lever au coucher du soleil, excepté pour les personnes qui dorment à l’intérieur du parc, pour qui l’accès à la route ouvre une heure avant le lever et ferme une heure après le coucher. Sachez que si vous désirez voir le coucher du soleil, il faudra bien choisir son endroit, car il y a 1 heure de trajet entre Sesriem et Sossusvlei, ce qui peut être limite pour rentrer à temps avant la fermeture des portes (nous avons été juste et avons presque failli nous faire enfermer dans le parc !).
  • Bien que tentant, le bivouac sauvage est strictement interdit.
  • Les dunes et points d’intérêt sont signalés à chaque intersection.
  • Nous vous conseillons de visiter le parc tôt dans la matinée, et à partir de la fin de l’après-midi, surtout lors de l’été austral où les températures sont très élevées en milieu de journée. Et puis, c’est plus intéressant pour la photographie car la lumière sera plus belle.
  • Les principaux sites peuvent être visités en une journée, si c’est possible nous conseillons d’y rester deux jours, afin de profiter de plusieurs levers et couchers de soleil.

Prix de l’entrée dans le parc : 80 N$ /jour/personne + 10 N$/jour/véhicule (environ 6,50€ en tout) 

Elim Dune

Il s’agit de la dune la plus proche de Sesriem, située à seulement 5 km du camping. Facile d’accès, elle est la première d’une longue série de dunes, et constitue un avant-goût idéal avant de visiter Sossusvlei. Nous conseillons d’y aller avant et pendant le coucher du soleil, le sable prendra une teinte ocre, et les paysages environnants seront sublimés par cette lumière. De plus, il fera moins chaud, ce qui sera plus confortable pour monter dans le sable !

Nous y avons découvert un décor sauvage, contrasté avec la savane et les montagnes du Naukluft. En cette fin de journée d’été, le vent s’est levé et souffle fort, rendant notre ascension plus difficile. Nous pouvons ainsi observer le sable se dessiner sous nos yeux, cet art éphémère du vent ne cessera de nous fasciner !

0W5A3228

DuneElim

IMG_0419

ElimDune-3

ElimDune-2

 

Sesriem Canyon

Juste à côté de Sesriem se trouve un canyon, creusé par la rivière Tsauchab sur 1 kilomètre de long. On ne s’attend pas à trouver de tels paysages ici, et ce canyon est souvent mis de côté au détriment des grandes dunes. La balade y est courte et agréable car c’est principalement ombragé.

IMG_0577

Deadvlei | Sossusvlei

Se promener à travers les lacs asséchés de Sossuvlei, c’est vivre un rêve éveillé. Deadvlei, qui est sans conteste le paysage le plus connu de la Namibie, est un salar parsemé d’acacias sans vie, et entouré de dunes grandioses. Il représente le paysage le plus photogénique qui nous a été donné de voir.

Deadvlei, tu as volé mon cœur de photographe…

Venir à Deadvlei c’est se perdre pour se retrouver, en découvrant cet espace sauvage qui semble, sur le moment, complètement irréel. Contrairement aux autres personnes qui choisissent de regarder le lever du soleil du haut des dunes (comme par exemple sur l’incontournable dune 45), nous avons préféré nous rendre directement vers ce fameux lac asséché. Nous avons pu ainsi profiter d’un lever de soleil magique, en toute quiétude dans ce lieu qui est si fréquenté le reste de la journée…

0W5A3373

Deadvlei

0W5A3458

0W5A3452

Deadvlei2

 

Autour de Deadvlei

Une fois le soleil levé, la tranquillité n’a pas duré et nous nous sommes rapidement retrouvés accompagnés. Le désert nous appelle et nous partons explorer, avant que le soleil ne soit trop haut dans le ciel et que la chaleur ne soit trop forte. Nous suivons les traces d’un oryx solitaire, jusqu’à une petite dune que nous choisissons de monter. On se rend alors mieux compte de l’étendue du désert du Namib… qui est tellement vaste !

0W5A3523

Sossusvlei

 

0W5A3592

Deadvlei | Informations pratiques

Deadvlei se situe non loin de Sossusvlei, c’est à dire au bout de la route venant de Sesriem. Pour arriver jusqu’au petit parking, les 4 derniers kilomètres à parcourir se réalisent sur une piste sablonneuse. Il faudra avoir un véhicule 4×4 et un peu de pratique en conduite dans le sable pour pouvoir passer, ce qui peut être un peu stressant on avoue ! Pour ceux que ça ne tente pas, un service de navette est mis en place tout le long de la journée (100N$/personne).

Une fois arrivé au parking, il faudra parcourir 1 kilomètre de marche dans le sable jusqu’au salar. C’est le site le plus fréquenté, il n’y aura qu’à suivre le nombre incalculable de traces au sol.

Coordonnées GPS : 24°45’34.4″S 15°17’31.0″E

Big Daddy | Ascension d’une géante

La dune Big Daddy est considérée comme la plus haute du désert du Namib, une véritable montagne de sable avec ses 380 mètres de hauteur. Surplombant Deadvlei, elle offre un panorama à couper le souffle. Monter jusqu’au sommet d’une dune si haute est un vrai défi, une petite aventure sportive. Car oui, ce n’est pas si aisé ! Grimper dans le sable mou, c’est usant, et on progresse au ralenti…  Nous avions décidé de réaliser son ascension au lever du soleil, pour pouvoir monter « à la fraîche ».

Big Daddy, on t’as eu, mais on en a bavé…!

La montée sur la crête de Big Daddy nous fait évoluer dans des paysages toujours aussi beaux et, plus nous prenons de l’altitude, plus nous sommes fascinés par ce désert exceptionnel qui nous entoure… Le soleil se lève et caresse les sommets, les couleurs changent, passant du rose au orange. Un peu essoufflés, les chaussures remplies de quelques milliers de grains de sable, nous arrivons au sommet accomplis et en admiration devant ce désert infini… Nous observons chaque détail, cherchons l’horizon avec nos jumelles, et ne cessons d’être subjugués par tant de hauteur et d’immensité dans un tel cadre.

Nous retrouvons nos âmes d’enfants lorsque nous descendons en courant tout droit jusqu’à Deadvlei, les pieds nus dans le sable. C’est beau, c’est inoubliable, on s’en souviendra.

Big Daddy2

IMG_0559

Big Daddy4

0W5A4113

Big Daddy6

Big Daddy5

0W5A4121

Hidden Vlei

Voilà encore une pépite cachée au cœur de ce désert… Hidden Vlei, un petit salar qui se mérite un peu plus que les autres car il faudra marcher pour y arriver. D’accord, ce n’est pas Deadvlei, mais son côté plus calme, plus éloigné et plus exclusif rend ce lieu unique à nos yeux. Nous sommes seuls, les lumières chaudes de fin de journée illuminent les grains de sable. Et puis nous trouvons Hidden Vlei, niché au creux des dunes avec son arbre solitaire. Nous avons fait fuir une autruche qui disparaît dans les méandres du Namib. L’ambiance, la lumière, le paysage… tout est là.

HiddenVlei

IMG_0535

HiddenVlei2

0W5A3890v2

0W5A3920

HiddenVlei3

0W5A3911

 

Hidden Vlei | Informations pratiques

La randonnée jusqu’à Hidden Vlei se fait au départ du parking au niveau des navettes pour Sossusvlei, situé à la fin de la route goudronnée. L’itinéraire est balisé par des petits piquets blanc au sol, mais encore une fois on suivra facilement les traces de pas dans le sable, le lieu étant plutôt fréquenté ! Il y a 2 km de marche pour y arriver, pensez à prendre de l’eau et de quoi se protéger du soleil. Attention à ne pas y aller trop tard dans la journée, car il y a la marche du retour à faire et les 60 km de route pour rentrer à Sesriem avant la fermeture du parc.

Coordonnées GPS : 24°44’56.7″S 15°19’52.6″E

 

Où dormir  ?

  • Sesriem Campsite : l’unique camping situé à l’intérieur du parc. Il dispose de toutes les commodités (sanitaires, restaurant, piscine, et une toute petite supérette pour dépanner). Ce n’est pas le camping le plus joli ni le plus propre mais au moins nous avons accès aux dunes une heure avant le lever du soleil et une heure après le coucher, ce qui est un gros avantage étant donné qu’elles se situent entre 45 et 60 kilomètres de Sesriem !

Prix : 200N$/par personne (environ 15€)

Réservations : nwrnamibia.com

Sesriem Campsite

  • Desert Quiver Camp : un superbe camp constitué de petits bungalows individuels, au cœur de la plaine à quelques minutes de Sesriem (hors du parc). A mi chemin entre le camping et le lodge, on y trouve du confort et du charme, mais aussi un côté pratique avec une petite cuisine et un BBQ à l’extérieur ! Une adresse coup de cœur avec un bon rapport qualité/prix, ce qui est rare en Namibie où le choix doit souvent se faire entre le camping rustique ou le lodge hors de prix. Il est possible de dîner le soir au Sossusvlei Lodge, et profiter du très bon buffet pour 275 N$ par personne (environ 20€).

Prix : chambre double entre 1470 et 1750 N$ en fonction de la saison (environ 100 à 130€)

Réservations : desertquivercamp.com

Desert-quiver-tree

La carte

 

 

61 commentaires pour “Immersion dans le désert du Namib

  1. Julie

    Oh là là là là je ne m’en remets pas tellement je trouve trouve vos photos magnifiques… C’est vrai qu’on a pas forcément l’habitude de voir le désert en image sur la toile mais wahou quoi… <3

    1. Betty Post author

      C’est le plus beau désert qu’on a vu jusqu’à présent, on espère t’avoir donné envie de le voir un jour 😉

  2. Karl

    Wouaou, c’est tellement beau! Moi qui ai toujours rêver de voir le désert vous me donnez vraiment vraiment envie d’aller en Namibie ! Vous avez versé une larme face à la beauté de ces paysages ?

    1. Betty Post author

      Oh que oui, difficile de retenir ses émotions devant ce genre de paysages 🙂 On te souhaite de découvrir ce pays un jour !

    1. Betty Post author

      Super, nous avons encore une série d’articles de prévus que l’on publiera au fur et à mesure ! N’hésitez pas à nous questionner si jamais 😉

    1. Betty Post author

      Il faut savoir écouter les signes 😉 Non pas d’agence pour nous, nous avons organisé notre séjour nous même et sommes partis seuls ! Un article pratique est prévu pour cette destination, stay tuned 🙂

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup pour ce petit mot qui fait plaisir 🙂 Pour la solitude ça dépendait des moments, nous choisissions bien nos heures et nos lieux (on est un peu sauvageons ;p ) mais généralement oui, le bon côté du hors saison 😉

    1. Betty Post author

      Un grand merci Marieke 🙂 Cela ne m’étonne pas, et de plus ce pays est bien adapté pour un voyage en famille 😉

  3. Itinera Magica

    J’attendais avec impatience cet article et je n’ai pas été déçue ! vous avez le don de sublimer ces paysages extraordinaires, d’en traduire toute la magie, le caractère unique et sauvage, la beauté de la lumière… Juste MAGNIFIQUE !

    1. Betty Post author

      Merci merci Alexandra <3 Nous sommes tellement dans notre élément dans ce genre de paysages sauvages... il ne nous manquait que les nuits à la belle étoile pour être totalement comblés 😉

  4. Tatiana - Weekend and Trips

    Je suis sans voix (enfin sans mots 😉 ) devant tant de beauté. C’est un voyage qui doit marquer pour la vie. Un retour dans la nature sauvage avec son côté dur mais magnifique. Merci pour cette petite escapade loin de l’univers minéral de Paris. A bientôt

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup Tatiana 🙂 Nous aimons plus que tout la nature brute et sauvage, et nous sommes heureux d’arriver à transmettre la beauté de ces paysages !

  5. Le blog CashPistache

    La couleur du sable est vraiment superbe, dans des tons chauds et rosés par moment. Et le soleil qui arrive à l’oblique sur les dunes, cette photo est absolument incroyable ! Un beau parcours en bordure du désert qui me laisse rêveuse et qui me rappelle grandement mon dernier voyage en Chine.

    1. Betty Post author

      C’est vraiment un des plus beau endroits au monde, du moins qu’on ait vu ! Ce désert est unique avec ces salars au cœur des dunes, à voir au moins une fois dans sa vie 😉

  6. Lauriane

    C’est MAGNIFIQUE ! Les photos instagram ne m’avait pas préparée à ça ! Entre ce fameux désert qui se photographie sous toutes les coutures (je vous comprends tellement !) et le salar, incroyable tâche blanche entre les dunes ocres, et ces même impressionnantes dunes, WAHOU <3

  7. leblogwaitandsea

    Je vais vous dire des choses que vous savez déjà, mais superbe articles, superbes photos, ce pays m’a l’air tellement photogénique ! 🙂

  8. lalykorneillettree

    Votre article et vos photos sont magiques !!!! C’est du grand art !!! Les dunes sont fabuleuses, les couleurs ocres, ces arbres isolés, le craquèlement du sol, les effets de mouvement dans le sable, le lever du soleil… Bref j’ai tut adoré !!!!!!!!! Je n’ai jamais vu de déserts, c’est quelque chose qui me fait rêver, je m’émerveille devant chacune de vos photos !!! Et merci pour tout ce bel itinéraire retracé, c’est comme si j’y étais ! Bisous

    1. Betty Post author

      Il faut absolument y remédier ! Tu as vu des déserts blancs, de paysages enneigés, il faut à présent découvrir le sable et l’aridité 😉 Merci beaucoup pour ton petit mot <3

  9. Lisa

    Cet article m’a envoûté, aussi bien votre récit que les images. Les déserts ont beau être photogénique, vous avez vraiment sublimé les dunes, le sable, le soleil…
    D’ailleurs, si ça vous intéresse, jetez un oeil à la série ‘Tales of Light’, produite par National Geographic et dispo sur Netflix. Ce sont des mini-documentaire, chaque épisode se concentre sur un photographe et l’un d’eux est justement en Namibie, pour photographier Deadvlei (ou Hidden Vlei, j’ai un doute). En tout cas, votre article m’a encore plus donné envie d’y aller que ce documentaire ne l’avait déjà fait !

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup Lisa ! Ce désert est peut-être le lieu qui nous a le plus inspiré de tous nos voyages… Nous ne pouvons que te conseiller mille fois d’y aller 🙂
      Nous ne connaissons pas ces documentaires, mais je sens que nous allons adorer ! Merci pour l’info 😉

  10. Pascal

    Ah! c’est malin de poster d’aussi belles photos : comment je fais maintenant pour refermer ma mâchoire ? Hein ?
    Nous y allons l’année prochaine et en tant qu’organisateur, je perds l’innocence du premier regard sur ce lieu merveilleux mais je me réjouis en imaginant le bonheur de ceux qui m’accompagneront.
    Merci pour votre blog.

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire 🙂 Même si il n’y a plus le premier regard, ces moments resteront gravés à jamais dans vos cœurs on en est certains ! Ce voyage sera grandiose, à quelle période est-ce que vous vous y rendez ?

  11. Pascal

    Nous irons la seconde quinzaine d’octobre … 2018.Deux couples en 4×4 avec tentes sur le toit.Nous n’avons jamais conduit ce type de véhicule : nous conseillez-vous de prendre la navette à Sossusvlei ? ( c’est en tapant « navettes pour Sossusvlei » que je suis tombé sur votre blog ).Comment avez-vous protégé de la poussière et du sable votre matériel photo ?
    Bonne journée

    1. Betty Post author

      La conduite dans le sable n’est pas bien compliquée, il ne faut pas s’arrêter ni trop ralentir. Si vous ne souhaitez pas prendre de risque, nous vous conseillons la navette oui, ce n’est pas très cher et ça permet d’être serein ! Concernant la poussière et le sable, il n’y en a pas tant que ça 😉 Lorsque le vent se lève et fait voler le sable, nous optons pour une protection comme celle-ci : https://www.digit-photo.com/Accessoires-bagagerie-aFA0078/OP-TECH-Rainsleeve-Protection-Transparente-Anti-Pluie-Mega-25-rOPTECH9001252.html

  12. And so my dreams came true

    Ces photos !!!! C’est presque indécent tellement c’est beau! Et ces contrastes de folie…
    J’avais mis le désert du Sahara dans la liste des choses que je souhaitais voir avant de mourir. Mais en fait, je penche de plus en plus pour cette région de l’Afrique, le rêve, concrètement, étant de voir un désert de sable africain. La Namibie a l’air tellement époustouflante!!!

    1. Betty Post author

      Merci Pour ton gentil mot ! 🙂 Nous avons vu le désert du Maroc, où l’ambiance bédouine a un charme fou, cependant, le désert Namibien est beaucoup plus impressionnant à voir ! Ce sont des paysages parmi les plus beaux qu’on ai vus <3 J'espère que tu feras ce beau voyage !

    1. Betty Post author

      Merci pour ton petit mot 🙂
      Oui, on ne regrette vraiment pas notre choix à propos de Deadlvei, on y était retourné le lendemain en pleine journée, et finalement, nous avions préféré les couleurs pastels du matin 🙂
      On ira faire un tour sur ton site, il n’est pas impossible qu’on l’ait déjà lu avant de partir 😉

  13. Eatmytravel

    Wahooo ce désert est vraiment magnifique ! j’ai eu la chance de découvrir le désert du Maroc qui est également très beau, mais cette aventure avait l’air vraiment super !
    Tes photos sont top, je ne regrette pas d’avoir découvert ton blog 🙂
    A très vite

    1. Betty Post author

      Hello, merci à toi 🙂
      Le désert du Maroc est sublime c’est vrai, et l’ambiance est différente ! Mais le désert du Namib est réellement à voir une fois dans sa vie, on te souhaite ces découvertes 😉

  14. Novelli

    Bonjour, wahoooouuuu, absolument magnifique ces photos ! Nous partons dans quelques jours et là je ne peux plus attendre !!!
    On pensait monter Big Daddy tôt le matin et descendre sur Deadvlei mais du coup ça me fait bien hésiter !! Les photos au lever du soleil de Deadvlei sont fantastiques ! Des conseils ? On y sera un après-midi entier (12h00 – 17h00) et une matinée entière (lever du soleil – 12h00 environ). On pense faire l’impasse sur le canyon…
    Sinon, par curiosité, c’est quoi les deux autres du top 3 ? 😉
    Merci encore pour la découverte de ce blog superbe !

    1. Betty Post author

      Hello et merci beaucoup ! Ah super, apprêtes toi à vivre des moments inoubliables ! 😉

      Nous te conseillons de faire Big Daddy au coucher du soleil, en ce moment il fait moins chaud et il sera plus facile de grimper la dune en fin d’après midi. L’avantage à aller à Deadvlei le matin, c’est que ce sera peut-être le seul moment où vous pourrez en profiter un peu plus au calme (en plus du fait que c’est sublime!).
      Le canyon n’est pas exceptionnel effectivement, si vous le manquez ça ne sera pas très grave 😉 Mais c’est une halte très courte et si jamais, vous pouvez vous y arrêter avant de sortir du parc.

      Alors notre top 3… Ouest Américain, Namibie et le Nord de la Norvège 🙂 <3

Laisser un commentaire