14 lieux à voir en Namibie

0W5A2739-2

 

La Namibie… Ce pays fascine, et il est souvent synonyme de désert. Le désert infini. Voilà comment nous l’avons ressenti. Durant trois semaines, nous avons sillonné le pays, toujours à la recherche des plus beaux paysages sauvages et photogéniques. Pour cet article introductif à notre voyage, voici notre sélection des plus beaux endroits qu’il nous a été donné de voir, dans ce pays qui s’est révélé être un vrai coup de cœur pour nous !

 

 

 

SESRIEM | Le désert du Namib

 

Impossible de passer à côté. Venir à Sesriem et tout particulièrement à Sossusvlei permet de s’immerger dans l’immense désert du Namib. Des dunes les plus hautes du monde aux lacs asséchés, on y trouve les plus somptueux paysages de la Namibie, mais aussi les plus connus ! Comme par exemple Deadlvei et ses arbres morts au milieu du désert, un incontournable qui est souvent l’élément déclencheur du choix d’un voyage en Namibie.

Ce désert mérite un article qui lui est entièrement consacré, à découvrir ici : Notre immersion dans le désert du Namib

 

0W5A3421

 

 

 

KEETMANSHOOP | La forêt de quivertree

 

Lorsqu’on prend la route en direction du sud, on découvrira le quivertree, un arbre très caractéristique que l’on trouve dans le désert. Il s’agit d’un aloès indigène de la Namibie et de l’Afrique du sud, capable de résister à d’importantes sécheresses. La forêt de quivertree se trouve sur un terrain privé, il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée au Rest Camp. On s’y promène ensuite librement, accompagnés des innombrables petits damans qui ont élu domicile ici ! C’est une excellente halte à faire sur la route entre Windhoek et le canyon de la Fish river.

 

Quivertree1

 

 

 

LUDERITZ | La route à travers le désert

 

En Namibie, il existe une route complètement surréaliste qui semble mener tout droit au bout du monde. Une longue route asphaltée traversant des déserts gigantesques et lunaires sur des centaines de kilomètres, menant tout droit jusqu’à la petite ville de Luderitz. Bienvenue sur la route B4 !

Rouler sur cette route, c’est une aventure en soi, une véritable téléportation dans un autre monde. Honnêtement, on a pris une claque visuelle. On ne s’attendait pas à ça. Ici, la notion de grands espaces prend tout son sens, le tout dans une ambiance fantomatique. Le sable reprend ses droits et virevolte sur la route, la voie ferrée est recouverte de dunes, et quelques maisons abandonnées témoignent d’un engouement passé pour la région. Nous longeons la Diamond Area, et il y est même possible de visiter des villes fantômes comme Kolmanskop (ouverture du site uniquement le matin).

 

0W5A2659

Luderitz

 .

 

 

NAMIBRAND NATURE RESERVE | La tranquillité aux portes du Namib

 

Voilà un petit paradis bien gardé, qui n’a rien à envier à d’autres lieux du pays. Cette gigantesque réserve privée est un véritable trésor préservé, offrant des paysages magnifiques, entre dunes de sable, montagne et savane. On peut s’immerger dans ce décor en réalisant le trek du Tok Tokkie Trail, durant trois jours. Nous n’avons malheureusement pas pu le faire, car il est fermé en basse saison. Mais nous avons tout de même réussi à explorer la réserve, et ainsi profiter au cœur de ce qui est sûrement un des endroits les plus calmes et apaisant au monde ! 

Pour vivre avec nous 24 heures magiques, découvrez notre article consacré au NamibRand  : Le petit paradis de la NamibRand Nature Reserve

 

Namibrand Nature Reserve en Namibie

 

 

 

WALVIS BAY | Entre désert et océan

 

Walvis bay est un lieu plutôt atypique, sur lequel les voyageurs émettent souvent des réserves. Petite ville portuaire, plutôt industrielle, souvent dans le brouillard et l’humidité, ça peut être rébarbatif. Pourtant nous y avons vécu l’une des journées les plus originales et pleine de sensations fortes ! Un mélange réussi entre océan et désert, où nous avons eu droit à deux aventures différentes, dans deux mondes qui s’opposent…

Retrouvez notre article sur notre journée originale à Walvis Bay : Une journée (extra)ordinaire à Walvis Bay

 

 Walvis

 

 

 

SPITZKOPPE | Les trésors géologiques de la Namibie

 

Dans la région du Damaraland se cache ce somptueux massif rocailleux et coloré. Explorer le Spitzkoppe c’est être doublement dépaysé, car on ne s’attend pas à trouver des paysages pareils en Namibie ! On y découvrira la fameuse arche, les montagnes des Pontoks ou encore on y rencontrera les Damans, ces petits mammifères vivants au milieu des rochers. Des aménagements de camping sont parsemés sur une grande partie du site, passer une nuit au cœur de ce cadre exceptionnel est une expérience inoubliable !

Si vous voulez en savoir plus sur ce lieu, découvrez sans plus attendre nos deux jours à la découverte du Spitzkoppe.

 

0W5A0366v2

 

NAUKLUFT | Le petit paradis de la randonnée

 

Non loin des dunes infinies du Namib, se trouvent les montagnes arides du Naukluft. Une toute autre ambiance, qu’on découvrira en s’adonnant à la randonnée. Que ce soit sur 17 km avec le Waterkloof Trail, ou encore sur 11 km avec l’Olive Trail, on y fera de belles découvertes : rochers colorés, rencontres avec les animaux, et vues lointaines… Ce secteur mérite le détour !

 

IMG_0600

 

 

 

ETOSHA | Un parc national pour observer les animaux

 

Impensable de venir en Afrique sans réaliser un safari ! Le parc National d’Etosha fait partie des meilleurs endroits où observer les animaux sauvages, et ce en toute liberté puisqu’on peut s’y rendre avec son propre véhicule. Nous avons sillonné les nombreuses pistes qui traversent la réserve, en découvrant beaucoup d’animaux, dans la joie et même parfois avec quelques sueurs froides ! Nous vous en raconterons plus dans un article spécial Etosha. L’autre particularité de ce parc est son gigantesque lac asséché, Etosha Pan, et nous nous rendons compte que finalement, nous ne découvrons qu’une infime partie d’Etosha.

Retrouvez notre article spécial sur ce parc : Safari en Namibie, dans le parc national d’Etosha

 

EtoshaV2

 

 

 

LA FISH RIVER | Le Grand canyon de la Namibie

 

Voilà encore un paysage auquel on ne s’attend pas à voir en Namibie ! Le canyon de la Fish River est le second plus grand canyon de la terre, avec ses 160 kilomètres de long. La piste qui longe le canyon offre des points de vue à couper le souffle et chaque méandre sera différent et fascinant. Une autruche qui traverse la piste, un cheval sauvage en bas du canyon, un quivertree solitaire comme seule ombre, et une chaleur écrasante… Cette ambiance aride nous transporte dans un autre monde !

A découvrir : notre article sur le Canyon de la Fish River

 

0W5A2469

 

 

 

TWYFELFONTEIN | Un voyage dans le temps

 

Le site de Twyfelfontein (qui signifie « source incertaine ») abrite une des plus grande concentration de gravures rupestres d’Afrique, anciennes de plusieurs milliers d’années. Pour découvrir ces pétroglyphes, il faudra suivre le guide et se laisser emporter dans l’histoire. Les animaux sont en grande partie représentés, certains très reconnaissables, d’autres moins ! On se laisse facilement prendre au jeu des devinettes devant ces gravures qui témoignent d’une faune importante dans le passé.

A quelques kilomètres de là se trouve le site d’Organ Pipe, les « tuyaux d’orgue ». Ces orgues basaltiques sont une curiosité à voir et à combiner avec le site de Twyflefontein, ainsi que la Burnt Mountain, une montagne aride qui semble avoir été littéralement brûlée.

 

Twyf 

 

AUS | Les montagnes rocheuses

 

Le tout petit village de Aus se situe à mi chemin entre Keetmanshoop et Luderitz. De la savane aux montagnes, ce secteur peu fréquenté a été une belle surprise pour nous. Le lodge Klein Aus Vista, aux allures de ranch, dispose d’un superbe campsite au cœur de la nature (et qui plus est, a été le moins cher de tout notre voyage!). Un petit sentier de randonnée, le Vista Trail, démarre du camp pour mener en haut des montagnes, jusqu’à un point de vue fabuleux. Nous y avons vu un des couchers de soleil les plus beaux de notre vie, au cœur de ces paysages paisibles et rougeoyants. Ici nous sommes dans une région où vivent les chevaux sauvages, ce qui en fait sa particularité.

 

IMG_0145

Aus-2

 .

 

 

MOON LANDSCAPE | Parachutés sur une autre planète

 

La lune en Afrique, c’est possible ! Voici une curiosité hors des sentiers battus, un peu cachée et pas vraiment indiquée. Après un repérage sur google maps et sur notre carte papier, nous nous sommes perdus (volontairement!) sur les pistes plongeant dans les paysages du Moon Landscape. La vie semble avoir déserté les lieux, le relief de ces montagnes semble apocalyptique. Encore plus qu’ailleurs, nous n’avons croisé âme qui vive, et nous avons découvert « la lune de la Namibie » dans une solitude parfois déconcertante. L’air est figé, la chaleur torride, et les roches paraissent presque brûlées.

Nous avons sillonné de désert durant quelques heures, et si vous souhaitez vous aventurer hors des pistes principales, nous vous conseillons grandement d’emporter un GPS avec la carte téléchargée sur Tracks4Africa. Elle nous a été d’une grande utilité pour ne pas se perdre, car il y a beaucoup de petites pistes qui y sont tracées. Un véhicule 4×4 est indispensable, quelques passages sont très sablonneux.

 

IMG_9254

Moon

 

 

 

WATERBERG | Le plateau coloré

 

Le Waterberg est un immense plateau constitué de roches rouges, au coeur d’un parc national. Ici c’est l’Afrique telle qu’on l’imagine : c’est à dire verdoyante, riche en animaux et sur une terre orangée. Véritable berceau pour la faune sauvage, on y observe une multitude d’animaux tels que le koudou, la girafe, le rhinocéros ou encore le buffle ou le léopard pour les plus chanceux (cela reste exceptionnel).

Nous avons découvert le Waterberg plateau à travers la réserve privée de Waterberg Wilderness. Au pied du plateau, on peut randonner sur des sentiers libres d’accès, et vivre à son rythme la découverte de ces forêts. Il est possible de randonner sur le plateau en compagnie d’un accompagnateur local. C’est ce que nous avons découvert grâce à notre adorable guide qui nous a transporté dans le temps en nous en apprenant beaucoup sur le mode de vie des Bushmen, il nous a aussi montré des traces fraîches de léopard et embarqué dans une traque au buffle forte en sensations ! Le Waterberg Wilderness propose aussi d’autres activités comme le très populaire Rhino Drive. Bref, une halte très différente de ce que nous avons vu ailleurs en Namibie et qu’on a adoré vivre !

 

Waterberg-2

0W5A0919

 .

CHEETAH CONSERVATION FUND | Sauver les guépards

 

Situé non loin du plateau de Waterberg , ce centre de recherche œuvre pour la protection des guépards. Ce félin est lourdement menacé et au fil des années son nombre diminue, que ce soit à cause du braconnage ou des fermiers protégeant leur troupeau. Ici, les animaux orphelins ou blessés sont recueillis, et vivent en captivité dans les quelques dizaines de milliers d’hectares qui leur sont consacré. Nous avons pu en apprendre beaucoup sur eux et ainsi les observer lors de la « Cheetah Drive« , une belle expérience !

Outre la drive, on peut également visiter le musée qui retrace l’histoire du guépard ainsi que son mode de vie, mais aussi assister au nourrissage et à leur course, un entraînement indispensable pour conserver un minimum d’instinct animal. Le guépard est considéré comme l’animal terrestre le plus rapide, on comprend donc l’importance de cet exercice ! Une autre démarche est mise en place par le centre : une grande ferme y est aménagée et on y élève des chiens afin de protéger les troupeaux. Le chien fait fuir les félins et cela évite que le berger élimine le guépard, ça contribue donc à la préservation de son espèce.

Les visites sont payantes sous forme de don, on peut également faire un don libre ou encore parrainer un guépard, et ainsi aider à sa sauvegarde. Vous trouverez toutes les informations sur leur site cheetah.org

 

Cheetah2

Cheetah

 

 


Notre voyage en Namibie, en vidéo : 

 

Il y a bien évidemment beaucoup d’autres endroits à voir et d’expériences à vivre en Namibie : rencontrer les communautés locales dans le Damaraland, observer les éléphants du désert à Puros, réaliser un trek de plusieurs jours dans le canyon de la Fish river, aller se perdre sur la côte des squelettes, ou encore voir les chutes Victoria et Epupa… Ce pays est plein de trésors, et il nous reste encore beaucoup de raisons d’y revenir !

 


Sur la carte

 

Lire notre carnet pratique pour préparer son voyage en Namibie :

Organiser son circuit en Namibie, toutes les informations sur les logements, campings, location de voiture, itinéraire et prix(cliquez sur l’image)


  Épingler sur Pinterest :

 

47 commentaires sur “14 lieux à voir en Namibie

    1. Betty

      N’hésite pas une seconde, si tu as aimé les États-Unis tu vas adorer la Namibie ! Non, pas de drone pour cette sélection de photos 😉

  1. Itinera Magica

    Mais quel bonheur cet article ! un régal ! déjà j’avais adoré celui sur le désert, mais là je découvre plein de choses que je ne connaissais pas du tout, dont je n’avais jamais entendu parler, et qui me donnent follement envie. Tes photos sont juste sublimes, t’es une magicienne du visuel ! j’adore !

    1. Betty

      C’est trop Alexandra, merci ! Oui la Namibie ne se résume pas qu’au désert du Namib, c’est un pays extrêmement varié qui a plusieurs facettes 😉

  2. Lauriane

    Magnifique ! Le coucher de soleil à Aus semble en effet sublime. Coup de coeur personnel pour ces endroits où le désert plonge dans la mer et n’est alors qu’une plage infinie <3

    1. Betty

      Merci Lauriane 🙂 Aus a été un vrai coup de coeur pour nous, parfois l’inattendu marque plus que d’autres lieux mythiques 😉

  3. Pingback: L'outdoor, les filles & le web: avril - Un trek Une fille

  4. Lisa

    Je crois que n’importe quelle personne qui lit cet article se met instantanément à rêver de Namibie ! C’est mon cas désormais ! Vos images sont magnifiques, ça donne envie de partir pendant deux mois entier pour découvrir tout ce que le pays peut offrir (et ce ne serait sans doute pas assez). J’ai hâte de lire vos prochains articles.
    Question « bête et méchante », vous classeriez la Namibie où, côté budget ?

    1. Betty

      Le prochain article va arriver très vite 😉
      La Namibie est un pays assez coûteux. Afin que ce soit plus abordable il faut partir en hors saison comme nous l’avons fait. Et si tu campes ça ira, mais sinon ça sera généralement des lodges qui seront à partir de 120 euros la nuit…

    2. Lisa

      Aoutch, 120 euros par nuit, c’est pas à la portée de toutes les bourses ! Mais ce n’est pas surprenant, je ne m’attendais pas vraiment à une réponse différente. Un voyage qui se mérite et qui s’anticipe, donc ! En attendant, je voyage grâce à vos articles 😉

  5. mylittlepipedream

    Je suis bouche bée en voyant tes photos. Je ne saurais même pas dire quelle partie me fait le plus rêver tellement elles sont plus belles les unes que les autres!
    Moi qui cherchait ma future envie/coup de coeur voyage, la Namibie vient de passer en tête de liste!
    C’est vraiment un superbe article, de quoi passer quelques semaines bien remplies!

    1. Betty

      Merci beaucoup pour ce gentil mot 🙂
      Ravis d’avoir pu t’inspirer pour tes prochains voyages ! La Namibie est encore un pays méconnu et très préservé, à découvrir, vraiment 😉

  6. laurianne tuot

    Merci pour ces articles et ces photos de rêve ! Quel Talent !
    Je prévois également de partir en Namibie très bientôt, en janvier. Je n’ai pas vu la période où vous êtes partis ?

    Et niveau photo, pour ma part je suis équipé d’un boitier Canon EOS 550D, d’un classique 18-55mm, d’un 50mm f/1.8 et d’un 70-200mm f/2.8.
    J’essaye de m’équiper au fur et à mesure et dans les prochaines choses à faire je souhaiterai changer de boitier pour un full frame, changer mon 18-55mm soit pour un 17-40mm ou soit pour un 16-35mm et un 24-70mm.. Par ordre de priorité, au vu de ce voyage qu’est ce que vous me conseilleriez ? J’avais aussi penser acheter un 100-400 d’occasion quitte à le revendre à mon retour..

    1. Betty

      Hello Laurianne ! Merci beaucoup 🙂
      Nous étions partis de fin janvier à mi février, c’est plutôt calme à cette période mais il fait très chaud en journée.
      Alors nous te conseillons vivement le 100-400, c’est un objectif que nous avons et il faut au moins ça pour photographier les animaux (le 70-200 risque d’être limite). Sinon, nous vendons notre 17-40 f4 qui est en parfait état 😉

  7. Charlotte

    Vos photos sont magnifiques !!
    Cela fait plusieurs semaines que je prépare notre voyage de 3 semaines en Namibie (mêmes étapes que vous à peu de choses près ! 🙂 ), et je n’avais jamais encore entendu parler de Moon Landscape mais oh mon dieu comme ça donne envie !
    Je vais tenter d’ajouter cette étape à notre itinéraire… combien de temps pensez-vous qu’il faut y consacrer ? 1/2 journée est-ce suffisant le temps d’aller et revenir ?
    Merci à vous 🙂

    1. Betty

      Hello Charlotte, merci beaucoup 🙂
      Nous avions découvert ce paysage totalement par hasard sur internet, avant notre départ, et c’est vrai que ce n’est pas très connu et peu indiqué 😉
      Oui une demie journée est amplement suffisante : nous avons du y passer 2-3h maximum. Nous te conseillons de partir avec un gps car c’est un vrai labyrinthe il y a beaucoup de pistes qui se croisent. C’est une étape sympa à faire entre le Spitzkoppe et Swakopmund !

  8. Marinier

    Bonjour,

    Connaissez vous la réglementation par rapport au drone en Namibie? Vos prises de vue sont magnifiques. Nous partons en septembre avec mon conjoint et nous souhaiterions emporter notre drone. Je sais qu’il est impossible de l’utiliser dans le parc etosha, mais nous laissent ils y rentrer s’il est dans le sac? Nous n’aimerions pas devoir l’abandonner quelque part… Merci pour vos précieux conseils et votre partage de ce voyage, ça nous aide grandement.

    1. Guillaume

      Bonjour,
      La législation en Namibie n’est pas très claire et pas facile à interpréter. J’avais à l’époque contacté le Ministère des Transports, qui m’avait baladé pendant un moment, avant de me proposer de payer dans les 3000€ pour pouvoir faire un film TV (!). Bref, dans tous les pays où la législation n’est pas aussi claire qu’en France, je respecte toujours les 10 règles françaises ; et je n’ai jamais eu de problème.
      Après, il y a bien quelques pays qui ont légiféré de manière très dure (le Maroc), là ça ne sert à rien de tenter.
      Pour Etosha en particulier, nous étions passé sans problème (sans fouille de la voiture), mais je sais qu’ils peuvent interdire l’accès avec un drone… 2 choix : rebrousser chemin (ce qui serait très dommage) ou laisser le drone à cette porte et ressortir par là (ce que nous nous apprêtions à faire).
      Si tu veux nous envoyer un mail, je te donnerai les contacts du Ministère pour avoir quelques infos…

  9. RAVENT

    Bonjour,
    Merci pour cette très belle présentation de la Namibie. C’est vraiment magnifique.
    Combien de jours a duré votre séjour ?
    Merci d’avance.

  10. Chloé

    Votre site est vraiment super…. Il m’a ailleurs beaucoup servi pour organiser notre dernier voyage en Islande! Un peu nostalgique je replonge dans vos différents voyages et vos photos de Namibie sont tellement magnifiques que cela donne vraiment envie d’y aller….
    Allez-vous également faire un article sur Etosha?
    En tout cas bonne continuation et un grand merci pour le partage!

    1. Betty

      Hello Chloé, merci beaucoup 🙂
      Un article sur Etosha est prévu depuis un moment, il va falloir qu’on l’écrive car on nous le réclame souvent 😉

  11. Sév

    Quel super site vraiment ! Bravo ! J’ai pris un immense plaisir à vous lire. D’autant plus que j’ai eu la chance d’aller 2 fois en Namibie dont une fois en combinant avec le Bostwana. Et je rêve d’y retourner un jour car il y a encore tellement à découvrir. Immensité, nature, paysages grandioses, faune sauvage… Un pur régal !
    Je vais continuer à lire tous vos articles.
    Bonne continuation et merci pour le partage.

    1. Guillaume

      Merci infiniment pour ce gentil message 🙂
      Deux voyages en Namibie wouahh, et le Botswana ça a l’air très différent aussi ! (on l’ajoutera surement au programme lors de notre prochain voyage là bas 😉 ). Comme je vous comprend d’avoir envie d’y retourner encore et encore, rien qu’en écrivant les articles on se surprend à rêver et à s’évader sur google maps…

  12. Olivier

    Bonjour,

    J’ai déjà posté un commentaire sur votre blog il y a peu de temps…
    Je voudrais savoir si vous avez rencontré des difficultés pour payer avec les cartes VISA (stations service, entrées des parcs, camping…), ou faut il avoir beaucoup d’edpece sur nous?
    Petit question au « photographe »: j’ai un 70/300 , est-ce que cela suffit pour capter les animaux ou faut-il plus gros ?

    Merci

    1. Guillaume

      Bonjour Olivier,
      Non, nous n’avons quasiment pas eu de problème pour payer en carte bancaire ; toutes les stations (même les plus petites) prenaient la carte, idem pour les parcs. Pour les campings, pas de difficulté non plus ; tu peux aussi réserver (et prépayer) à l’avance sur internet pour la plupart des campings, ça limite encore plus les espèces à prendre!
      Pour les objectifs, on utilisait un 100-400 sur un full frame (donc sans coefficient multiplicateur) et pas toujours à 400mm! Si tu montes ton 75-300 sur un boitier non full frame, il y a un coefficient de x1,6 généralement, ça équivaut à un 120-480, donc mieux en grosse focale que nous…

  13. Milleetunvoyages

    Les articles sur la Namibie sont superbes.
    Vos aventures à Walvis Bay nous ont convaincu de réserver le même tour que vous avez fait 🙂
    Lors de votre passage à Naukluft, est ce que la randonnée Olive Trail était accessible pour les personnes non sportives (en particulier la partie ou il faut utiliser les chaines)? Ma compagne a peur de ce passage du coup on hésite à nous lancer dans cette aventure.

    Encore merci pour les photos qui font rêver ^^

    1. Betty

      Merci beaucoup 🙂
      Alors le passage délicat de l’Olive trail est effectivement compliqué pour quelqu’un qui n’est pas à l’aise avec un peu d’escalade… Nous qui pratiquons la via ferrata nous avons mis du temps à étudier ce passage pour réfléchir où il fallait mieux passer, repérer où poser les pieds, etc…
      En second plan, vous pouvez envisager le Waterkloof Trail qui semble moins compliqué, mais qui est un peu plus long (17km au lieu de 11km pour l’Olive Trail).
      Bon voyage en Namibie ! 💛

  14. jatteau

    Bonjour,

    Nous préparons notre voyage en avril 2020.
    Mais je suis face à un problème pour la réservation des campings… Soit ils nous demandent toutes nos informations carte bancaire ce qui est dangereux, soit de faire un virement bancaire avec des frais de 20 euros à chaque virement pour nous…
    Comment avez vous fait pour réserver ???
    Merci de votre aide.
    Aude

    1. Guillaume

      Bonjour Aude,
      Effectivement, on avait rencontré la même problématique que toi.
      On a utilisé un compte bancaire sur une banque en ligne, N26 (pas de frais de tenue de compte et pas de frais pour les paiements en devises étrangères).
      Vu qu’on ne mettait dessus que le minimum nécessaire pour payer les campings, ce n’était pas bien dangereux… En pratique, nous n’avons jamais eu de problème, mais on peut comprendre ta réticence.
      De mémoire, on doit pouvoir te parrainer sur N26, n’hésite pas à nous dire si tu as besoin.
      Bons préparatifs 🙂

  15. Julien

    Les photos sont splendides ! Merci pour ce retour,
    J’ai hâte d’y aller ! j’ai l’impression que c’est un voyage que l’on partage avec un être cher.

Laisser un commentaire