Cuisiner en pleine nature, en road-trip et en trek

Ustensiles et idées recettes pour cuisiner en plein air

 

Que ce soit en road-trip sauvage en van en France, ou dans l’ouest américain d’un campement à un autre, le soir venu, on aime toujours se faire plaisir au moment des repas. Au cœur d’une foret, au bord d’un lac ou face aux montagnes, on cuisine souvent avec les moyens du bord, et résultat : on mange un soir sur deux la même chose (c’est à dire des pâtes, ah ah !). Dans cet article, on liste l’équipement indispensable pour cuisiner en pleine nature : dans un van, en tente à côté de la voiture, ou encore en bivouac pendant un trek. On partage également quelques idées recettes faciles à réaliser. Des recettes que nous avons testées et affinées au fil de nos années de road-trip et de trekking, on espère que ça vous inspirera pour vos prochaines aventures…!

 

 

 

Quelques règles essentielles :

-> Camper et cuisiner dans des zones autorisées

-> Ramasser ses déchets, ne laisser aucune trace de son passage

-> Attention aux feux de camps, en faire uniquement dans des zones autorisées ou aménagées pour cet usage

-> Utiliser des produits non polluants si on fait sa vaisselle en pleine nature

 

 

Bien manger en road trip : conseils

 

 

Cuisiner en road trip en van ou en camping

 

 

 

 

Cuisiner en road trip aux USA ou en France, l'équipement à avoir

LES USTENSILES INDISPENSABLES

L’équipement pour cuisiner variera au cas par cas : si on est voyage dans son propre véhicule aménagé on peut se permettre d’emporter plus d’ustensiles et de voir large. Généralement, les loueurs incluent le matériel de cuisine dans le véhicule. Dans le cas où on part en road trip en voiture et en camping (comme aux USA par exemple), voici une liste des indispensables à emporter avec soi :

Un réchaud : un modèle simple type Campingaz fait très bien l’affaire. De notre côté nous utilisons notre Jetboil couplé d’un support spécifique pour casserole afin de pouvoir y poser la popote. On peut également investir dans un pare-vent au cas où.

Une popote tout inclus : le top du top, personnellement on ne peut plus s’en passer, on l’embarque aussi bien en road trip au bout du monde que dans notre 4×4 aménagé ! Ce modèle de la marque Quechua inclue une casserole, une poêle, un couvercle égoutteur, des verres, assiettes, couverts. Elle existe en 2 ou 4 couverts.

Un couteau : type Opinel, pour bien couper les légumes.

– Un économe + un ouvre boîte

Un récipient pliable : c’est toujours pratique d’avoir un récipient type Tuperware pour les restes, ou même pour emporter une salade en randonnée. Nous en avons un qui rentre pile poil dans la popote, encore plus de gain de place !

Cuvette pliante pour faire la vaisselle : idéal lorsqu’on s’installe en pleine nature, à coupler avec une éponge et une serviette microfibres.

Réservoir d’eau douce / Gallon : là aussi, si on dort dans des lieux sauvages ou des espaces de campement non aménagés.

Un savon multi-usages écologique : c’est primordial de ne pas laver sa vaisselle en pleine nature avec des produits polluants, et sinon, attendre de trouver des sanitaires sur la route.

Les petits plus pour les feux de camp :

– Des allume-feux

Un barbecue portable à usage unique : ça dépanne si on souhaite faire quelques grillades et qu’on campe dans des zones où les feux de camp sont interdits.

Idées recettes pour cuisiner en road trip en van ou en camping

 

 

Cuisiner en road-trip avec des moyens simples :

-> Apprendre à ne pas avoir de glacière / frigo (pas de viande fraîche, fromages, yaourts… les recettes végétariennes sont souvent la solution la plus simple dans ce cas là)

-> Un temps de cuisson court si on cuisine au réchaud et qu’on est limité en gaz

-> Cuisiner avec un nombre restreint d’ustensiles

-> Diversifier son alimentation avec des recettes faciles et sortir du classique « pâtes à la sauce tomate »

 

 

 

 

IDÉES RECETTES

 

– Fajitas : l’une des recettes les plus simples à réaliser et à personnaliser selon les goûts de chacun ! On trouve facilement dans le commerce des galettes de blé/maïs qu’on garnit avec des légumes (frais et/ou en boîte) : carottes, haricots rouges, poivrons, maïs, tomates, avocats… Pour une version chaude, on peut passer la fajitas quelques secondes sur la poêle pour la griller légèrement.

– Burger / chips : des pains ronds, un peu de salade, de tomate, d’oignons et de fromage + des steaks (végétaux ou non), et le tour est joué ! Astuce : emporter quelques sachets de sauce (mayo/ketchup) récupérés dans des snacks, ça sert toujours quand on cuisine en road-trip !

– Tartines chaudes : l’alternative aux sandwichs classiques du midi. Faire griller une tranche de pain (ça marche aussi avec du pain de mie) sur une poêle, ajouter une tartinade en pot, et quelques légumes frais ou un oeuf dur coupé en rondelles. Nos associations chouchous : tartinade d’artichauts + tomates cerises, caviar d’aubergine + oeuf dur !

– Rouleaux de printemps : ça demande un peu de temps, mais cette recette facile ne demande pas de cuisson ! On humidifie une feuille de riz, qu’on garnit de légumes crus coupés en bâtonnets (carotte, choux rouge, salade, avocat…). On roule, et hop, on déguste !

– Couscous aux légumes : la semoule a l’avantage de ne pas demander de cuisson, on ajoute de l’eau chaude et ça gonfle, c’est déjà ça de simplifié ! A déguster avec des légumes coupés finement pour une cuisson plus rapide. Pour l’assaisonnement, pensez à emporter des épices dans des petits sachets ou des petits contenants.

– Omelette aux pommes de terre : recette basique et simple, et petite astuce : il existe des pommes de terres en morceau précuites, ce qui permet un gain de temps précieux côté cuisson !

 

Recettes faciles en road trip

 

 

Cuisiner en road-trip ou en camping

 

 

Cuisiner au feu de camp, idées recettes

 

LA CUISINE AU FEU DE CAMP

 

– Papillotes : on cuit des légumes/viande/poissons emballés dans du papier alu, qu’on recouvre de braises. Ça marche également très bien avec des pommes de terres entières ! Il faut un peu de patience mais comme ça, on a le temps pour l’apéro !

– Camembert fondant : c’est presque le même principe que pour les papillotes. On achète un camembert qui a un emballage style « bois », on enlève son emballage plastique pour le remettre dans son emballage « bois ». On le laisse ensuite fondre quelques minutes sous les braises bien chaudes. A déguster de suite avec du bon pain ! (on vous prévient, c’est une tuerie)

– Bananes au chocolat : on incise des bananes entières dans le sens de la longueur, pour les garnir de carrés de chocolat. On emballe dans du papier alu et on laisse la banane cuire lentement sous les braises. Et voilà, une bonne banane au chocolat fondu facile à faire !

– S’more : les passionnés des road-trip dans l’ouest américain ou au Canada savent… les S’more sont la gourmandise par excellence à réaliser autour d’un feu de camp. On fait fondre un chamallow quelques secondes au dessus du feu (comme sur la photo). On dépose ensuite son chamallow chaud sur un biscuit carré (type petit beurre), on ajoute un carré de chocolat, et on referme comme un sandwich, avec un second biscuit.

 

 

Quelques idées de livres pour s’inspirer :

-> La cuisine au feu de camp, le manuel complet du parfait campeur gourmet

-> Les recettes du campeur

 

 

 

Idées recettes de cuisine dans la nature

 

 

 

 

Cuisiner en bivouac et en trek

 

 

Cuisiner en trek, les ustensiles indispensables

LES USTENSILES INDISPENSABLES

 

Réchaud compact : la base ! La légèreté et le gain de place étant la priorité, on conseille de se diriger vers des modèles comme ceux de la marque Jetboil (que nous utilisons depuis quelques années : le modèle Flash permet de faire bouillir l’eau en moins d’1 minute, et pas besoin de briquet pour l’allumer), ou encore MSR Windburner.

 

Couverts légers

 

Mug

 

Assiettes ou bols pliables

 

Gourde isotherme : qui permettra de garder l’eau au chaud pendant plusieurs heures. Le bon plan pour réhydrater des soupes, purées ou lyophilisés facilement sans sortir le réchaud. La marque Hydroflask est aujourd’hui une référence (nous en sommes ravis).

 

Filtres ou pastilles purifiantes : pour boire sereinement l’eau partout où on part marcher.

 

Mini salière poivrière de randonnée

 

Un savon multi-usages écologique : parce qu’encore une fois, c’est primordial de ne pas laver sa vaisselle en pleine nature avec des produits polluants. Et sinon, on rince à l’eau tiède pendant la durée du trek.

 

 

Idées recettes pour bien manger en trek

 

 

QUELQUES IDÉES POUR SE NOURRIR EN TREK

– Repas lyophilisés : la solution la plus facile et la plus réfléchie en apports énergétiques (mais peut-être aussi la plus coûteuse). Personnellement, on est vite écœurés par ces plats au bout de 2 jours, sauf pour certains cas exceptionnels. Voici quelques-un de nos repas lyophilisés favoris : Riz aux noix de cajou, l’Aligot, Hachis parmentier , compote de pomme .

– Soupes en sachet : comme pour les repas lyophilisés, il faut faire le tri mais elles sont une bonne alternative et surtout beaucoup moins chères. Elles constituent un bon apport hydrique de sel. Veloutés de légumes, soupes chinoises, velouté de champignons… le choix est grand. Pensez à emporter quelques croûtons ! Quelques soupes sont même assez complètes et peuvent se suffirent à elles-même, comme la soupe de lentilles aux petits légumes.

– Purée mousline : les purées déshydratées sont vraiment un bon plan quand on part en trek. C’est une alternative économique aux repas lyophilisés tous faits. Attention, il est important de faire ses calculs au préalable et d’emporter la bonne dose de lait en poudre à ajouter aux sachets de purée.

– Semoule : l’aliment facile à cuire, qui gonfle en quelques minutes avec de l’eau chaude. A déguster accompagné d’une soupe en sachet (on peut aussi le faire gonfler directement dans la soupe de son choix).

– Vermicelles à la tomate : ils sont légers et rapides à cuire. Pour en faire un plat plus complet, on peut les faire cuire dans de la soupe à la tomate en sachet.

– Nouilles chinoises : les nouilles instantanées sont également un bon plan (si on ne les écrabouillent pas au fond du sac…). Légères et rapides à faire, ça dépanne !

Côté sucré :

– Sachets muesli faits maison : super simple à réaliser pour le petit déjeuner. Dans des petits sacs congélation, on se fait un mélange de flocons de céréales (avoine, blé, millet) + lait en poudre (lait d’amande pour une version végé) + sucre. On ajoute à ce mélange pépites de chocolats, fruits secs, chocolat en poudre, vanille en poudre selon les goûts. Sur place, on n’a plus qu’à ajouter un peu d’eau froide et bien remuer.

– Mélange graines / fruits secs : à personnaliser selon les préférences et selon l’apport d’énergie qu’on souhaite. Amandes, noisettes, noix associées à des baies de Goji, abricots, figues séchées sont un réel plus quand on part en trek.

Conseils pour manger mieux en bivouac

 

 

Cuisiner en bivouac au réchaud, recette de pancakes faciles

KIT A PANCAKES

Pourquoi se priver de se faire plaisir ? Nous avons créé et testé une recette de pancakes super facile à réaliser sur un réchaud, lors d’un bivouac !

Ingrédients pour une dizaine de pancakes : 175g de farine, 1 cas de levure, 1 cas de sucre vanillé, 25g de lait en poudre, 20g de fécule de mais, 1 pincée de sel. On met ce mélange dans un sachet congélation, ou une petite bouteille en plastique pour éviter les fuites dans le sac à dos. Au bivouac, on ajoute à ce mélange 225ml d’eau (les produits de la marque Sea to Summit sont généralement gradués, ou certaines gourdes), et on remue énergiquement avec une fourchette, ou un mini fouet si on a.

On fait ensuite cuire sur le réchaud à feux doux, sur la casserole anti-adhésive que contient sa popote. Attention, nous avons essayé cette recette dans le Jetboil, ça colle et ça brûle ! #grosfail

Pour une version plus gourmande, on peut ajouter des pépites ou des vermicelles de chocolat au mélange farine/sucre…

 


 

Vous voilà prêts à mettre de la couleur, et peut-être un peu d’originalité dans vos petits plats lors de votre prochain road-trip, ou votre prochain trek ! N’hésitez pas à laisser en commentaire vos tips et conseils à vous, ou à nous faire vos retours si cet article vous a inspiré 🙂

 

Cuisiner dans la nature

 

 

Quelques épingles Pinterest, pour mettre de côté ces idées gourmandes :

 

______________

 

 

 

* Cet article contient des liens affiliés. Si vous commandez un produit via ces liens, nous touchons une petite commission. Cela ne change pas le prix pour vous, et ça nous aide à faire vivre ce blog  : )

 


 

2 commentaires sur “Cuisiner en pleine nature, en road-trip et en trek

  1. Amandine

    Super article ! J’avoue, c’est galère de cuisiner lorsque tu fais un road trip, mais ça te revient moins cher que de manger dans des bars et restos que tu trouves en chemin. De plus, tu es bien obligé de faire à manger même si tu es plutôt nul en cuisine (comme moi) lorsque tu pars en trek !

Laisser un commentaire