L’équipement grand froid en voyage

Conseils vêtements chauds pour un voyage en Laponie ou dans le grand nord

 

L’hiver approche à grands pas, ainsi que les préparatifs des voyages dans l’arctique, en Laponie ou autres terres polaires ! Dans ces contrées, la saison d’hiver est généralement très rude et l’équipement à adopter devient souvent un vrai casse tête, surtout lorsqu’on n’est pas habitués à faire face à des températures extrêmes. Après deux voyages hivernaux autour du cercle polaire, nous avons appris à nous équiper idéalement, mais nous avons également appris de nos erreurs… Voici donc un petit article complet sur le sujet, qui on l’espère, saura vous guider et vous éclairer pour vos prochaines aventures enneigées !

 

 

 

 

Comment s’habiller lors d’un voyage dans un pays nordique ? C’est souvent la première question que l’on se pose lorsqu’on prévoit de voyager en hiver dans les pays froids comme la Norvège du nord, la Suède, la Finlande, l’Islande ou encore le Québec…

 

Tout d’abord, voici deux points à étudier avant d’investir dans son équipement grand froid :

1 • Il faut bien se renseigner sur les températures minimum et maximum qu’il y aura dans la région concernée à cette période. Nous insistons bien sur le mot région, car certains pays sont très vastes (Canada, Russie), et d’autres n’afficheront pas le même climat en bord de mer et dans les terres (par exemple, la Norvège). Une température de -30°C ne nécessitera pas le même équipement qu’un « petit » -10°C.

2 • Réfléchir au type d’activité que l’on souhaite faire. On s’habillera très chaudement si on part à la chasse aux aurores boréales, ou en raid en chien de traineaux, car ce sont des activités où on est longtemps en position statique. On prévoira du chaud « plus léger » et plus respirant si on randonne en raquettes ou en ski.

 

Comment bien s'habiller pour un voyage en Laponie

 

 

 

 

L’ équipement grand froid en haut du corps : la technique des trois couches

 

En montagne ou en voyage dans le grand nord, la technique des trois couches est l’une des meilleures bases à adopter. Elle permet également de s’adapter en toutes circonstances et d’ajuster son équipement en fonction des différentes températures et des changements de climat auxquels on peut faire face en une journée.

– Première couche : haut en laine mérinos ou en synthétique. Nous sommes de grands partisans des sous-vêtements en laine mérinos, chauds et anti bactériens. L’avantage de ce type de produit est qu’on peut le porter plusieurs jours sans odeur, c’est respirant et le corps ne se refroidit pas après avoir transpiré. L’idéal est de choisir un grammage chaud (200 ou 260), de la marque Icebreaker. Nous possédons des modèles de la gamme Bodyfitzone™, parfaite pour les activités comme la randonnée.

– Seconde couche : une polaire chaude ou une doudoune fine. Elle représente un apport de chaleur important, à ne pas négliger ! Ici aussi pensez au côté respirant du produit, surtout si vous prévoyez de faire de l’activité avec.

– Troisième couche : une parka ou une grosse doudoune. Si on fait le choix de la doudoune , il est conseillé de la combiner à une veste GoreTex pour l’imperméabilité. Cette troisième couche est destinée à protéger du froid, du vent et de l’humidité. La doudoune sera plus adaptée en randonnée qu’une grosse parka, qui est impossible à rentrer dans un sac à dos. On choisira généralement la parka pour les expéditions grand froid ou le traîneau à chiens.

 

 

Comment bien s'équiper en voyage grand froid

Quelques suggestions pour un séjour rando / chien de traîneau avec des températures de -10 à -20°C : première couche Bodyfitzone™ Icebreaker – Polaire R2 Patagonia – Doudoune K Down Millet – Parka Singi Down Fjällräven

 

 

 

En bas du corps, les vêtements chauds à adopter

 

S’équiper en bas du corps peut paraître compliqué, mais une fois de plus, on adaptera son équipement en fonction des activités qu’on fera. Voici deux éléments à associer dans son équipement grand froid :

– Un collant en laine mérinos : la couche indispensable à enfiler en premier en cas de température grand froid. Un Icebreaker grammage 260 est l’idéal ! Pour la chasse aux Aurores boréales, un collant en polaire (moins respirant que la laine mérinos) conviendra également.

– Un pantalon de ski, pour les températures grand froid, ou un pantalon de ski de randonnée, plus technique et adapté aux mouvements, pour les sorties raquettes ou pour ne pas mourir de chaud si il ne fait « que » -5°C (ça peut arriver en Laponie).

 

 

 

 

 

 

 

 

L’importance de garder au chaud les extrémités du corps

 

On ne le répétera jamais assez, mais investissez dans les petits accessoires comme les gants, chaussettes ou bonnets ! Le corps peut se refroidir à cause d’une simple exposition au froid des extrémités du corps. Ces éléments ont également leur importance lorsque la température atteint les -20, -30°C.  Voici la liste des indispensables :

– Sous gants + moufles chaudes (en duvet par exemple)

– Bonnet en laine, doublé polaire

– Cache cou en polaire ou cagoule (très important lors des raids en chien de traîneaux, où on se prend de l’air glacé sur le visage des heures durant)

– Chaussettes chaudes

 

 

Test des produits chauffants Therm-ic

 

L’hiver dernier, lors de notre voyage en Finlande, nous avons eu l’opportunité de tester quelques produits de la marque Therm-ic. La particularité de leurs équipements est leur utilisation en conditions hivernales, grâce à diverses technicités chauffantes pour les gants, chaussettes, et depuis peu les doudounes !

On peut choisir des équipements qui fonctionnent avec des chaufferettes, ou bien avec des batteries. Avec ces différentes technologies, on peut garder au chaud les pieds et les mains pendant plusieurs heures, ce qui est non négligeable lors d’un voyage en Laponie ! Les chaufferettes sont à usage unique, tandis que les batteries, rechargeables par USB, sont plus durables dans le temps.

Comment ça fonctionne ? On charge tout d’abord les batteries, qu’on branche ensuite sur les chaussettes ou sur les gants. Ensuite, c’est sur l’application mobile dédiée que ça se passe ! On se créé un profil avec notre équipement Therm-ic, et grâce à la connexion Bluetooth, on peut activer la chaleur et choisir son degré d’intensité. C’est très simple d’utilisation et très intuitif. En quelques secondes, on sent la chaleur et c’est un vrai bonheur !

Bref, si vous habitez en montagne ou que vous voyagez souvent au grand froid, on vous conseille d’investir dans ce type d’équipement 🙂

 

Nos chaussettes chauffantes Powersocks et nos moufles chauffantes Ultra Heat Therm-ic, qui fonctionnent sur batterie

 

Hop, on règle la température des chaussettes avant de partir en raid chiens de traîneaux !

 

 

 

 

 

 

Garder les pieds bien au chaud

 

Ici aussi, nous vous conseillons d’investir dans de bonnes chaussures très chaudes de randonnée. L’incontournable chaussure des pays froids est le modèle Caribou de chez Sorel, qui n’a plus à faire ses preuves ! Pour notre part, Betty porte généralement une vieille paire de la marque The North Face, modèle Chilkat, qui est très chaude et un peu moins encombrante que les Sorel, et Guillaume est équipé d’une paire de Bugaboot Omni Heat de chez Columbia, qui a été parfaite lors de notre road trip aux îles Lofoten (mais qui est peut-être un peu limite pour l’intérieur des terres lapones, qui sont plus froides). L’ensemble des modèles que l’on conseille existent en modèle homme et en modèle femme.

 

 

quelles chaussures porter en laponie ?

Bottes Sorel Caribou – Chaussures The North face Chilkat – Chaussures Columbia Bugaboot Omni Heat – Chaussons The North Face Nse Tent Mule (pour les soirées au coin du feu)

 

 

 

 

 

Notre équipement grand froid, les petits plus

 

– Un masque de ski : pour affronter le blizzard ou survivre à l’air glacial dans les raids en traîneau

– Des chaufferettes : en cas de secours, pour réchauffer rapidement les mains et les pieds.

– Une crème hydratante sans eau (+ stick à lèvres) : qui ne gèlera pas en cas de températures extrêmes. Nous vous conseillons celle-ci, à case de beurre d’Olive (trouvée en Biocoop pour notre part)

– Un thermos, pour avoir du thé chaud sous la main.

– Une lampe frontale, pour les soirées sous les aurores boréales.

 

 

 

Quelques-uns de nos accessoires chouchous : Bonnet Caribou Super Yellow – Gourde thermos Hydroflask – Cache cou synthétique + polaire Buff

 

 

 

 

 


Quelques idées de voyages enneigés à mettre sur sa wish-list

 

Une semaine d'aventures nordiques en Finlande

> La Finlande en hiver : une semaine magique dans le parc d’Hossa

 

Bivouac en hiver sur les hauts plateaux du Vercors, face au Mont Aiguille

> Le Vercors en hiver : bivouac au Pas de l’Aiguille

 

Récit de voyage en Norvège du Nord, de Tromso aux îles Lofoten en hiver

Road trip hivernal en Norvège du nord, de Tromsø aux îles Lofoten

 

Que voir et que faire en Suisse en hiver ?

> Suisse : 6 idées d’activités à faire en hiver dans la région d’Yverdon-les-bains

 


 

 

Vous prévoyez de voyager dans le grand nord cet hiver ? Mettez cet article de côté pour bien choisir votre équipement grand froid :