Arizona sauvage, lettre d’amour à The Wave

Arizona Sauvage, Lettre d'amour à The Wave

Pour nous, un voyage dans l’ouest américain représente le voyage idéal, tout ce dont on pourrait rêver: faire un road trip et rouler entourés de grands espaces, camper, être libre, voir des forêts habitées par des ours, se retrouver au milieu d’arches naturelles en plein désert, face à une immensité sans pareille. Découvrir des montagnes enneigées, des terres extrêmes plus basses que le niveau de la mer, se glisser dans le creux d’un canyon sculpté par l’eau. Sans parler des lieux mythiques qui viennent compléter cette nature folle, et qui portent des noms qu’on connaît tous : Monument Valley, Route 66…  L’ouest américain, c’est tout cela. Où qu’on aille l’exceptionnel est là. Ses roches, ses forêts, ses pistes poussiéreuses, ses merveilles nous appellent sans cesse.

 

 

 

.

Into The Wave…

Parmi les plus beaux endroits qu’on a pu voir dans ce monde, il y en a un qui restera à jamais à part. Un de ces lieux qui fait rêver et qu’on regarde avec des étoiles dans les yeux, en se demandant : « est-ce que ça existe vraiment…? ». Nichée sur le plateau de Vermillion Cliffs, et plus précisément dans une région nommée Coyotes Buttes North, au cœur d’un Arizona sauvage et coloré, tu es comme une virgule venant ponctuer cette nature brute et incroyable. Remarquable par tes lignes, extraordinaire par ta forme, tu es un joyau précieux. Une sculpture inattendue offerte par dame nature, entre les roches étonnantes aux multiples teintes. The Wave.

Une fois n’est pas coutume, l’exceptionnel a un prix. Le prix du hasard pour être un privilégié, car la décision de voir la vague ne nous appartient pas, c’est le destin qui s’en charge. Un formulaire, un numéro gravé sur une boule, un tirage au sort chaque jour pour 20 précieux permis, et des centaines de personnes qui tentent leur chance quotidiennement. Il y a un peu plus de deux ans, nous avons été incroyablement chanceux. Ce petit numéro porte bonheur, on ne l’oubliera pas ! Nous avons laissé une partie de notre cœur au creux de la vague. Et pour notre second voyage dans l’ouest, notre passion nous a poussé à retenter notre chance. Et pourquoi pas ? Après tout, nous avons bien un morceau de cœur à venir récupérer… Même numéro, même chance. Nous revoilà en possession du précieux sésame, ça en est presque indécent ! Une chose est sûre, ce pays a su nous le rendre, notre amour pour sa nature incroyable…

The Wave, Arizona. 24 septembre 2017.

.

 

C’est à la lueur des lampes frontales que nous avons signé le registre au départ du trail. Une randonnée de nuit, avec la peur de tomber sur une meute de coyotes, pour voir le lever du soleil sur ces paysages grandioses. Le privilège de connaître déjà le chemin.

Entrer dans la vague…

Seuls au monde dans une nature parfaite, sublimée par les premières lueurs

 

« Mille merveilles proclament : regarde en haut, en bas et tout autour de toi… »

John Muir, Célébrations de la nature

 

Cliché d’une première découverte, The Wave venait de nous voler notre cœur

Deuxième exploration deux ans plus tard, avec des températures plus froides et un peu moins d’eau…!

Suivre les lignes parfaites de la nature

Continuer au delà, jusqu’à The Second Wave

On remonte le temps et on repense à la première fois…

 

.
The Wave, mais pas que

Bien qu’exceptionnelle, la vague n’est pas l’unique merveille de cet endroit. Elle se trouve entourée d’une multitude de petits trésors, souvent très cachés ! Au milieu de cette nature sauvage, c’est sans carte, en suivant des points GPS qu’il faut se repérer. De véritables explorations qui donnent des micro doses d’aventure au milieu de ce désert de l’ouest. On ne soupçonne pas découvrir une arche, ou encore une dune de sable isolée dans un creux rocheux. Les paysages qui entourent The Wave sont parmi les plus beaux de l’ouest américain, faits de Teepees et de sable rouge.

.

L’endroit où on se sent si bien…

Cachée au creux de l’Alcove, la petite dune de sable beige

Camaïeux de rose et d’orange

Se remplir les yeux, le regard tourné vers les North Teepees

Découvrir à chaque fois un nouveau « burger rock » !

 

Merci à la Nature et au destin pour ce beau cadeau

 

14 commentaires pour “Arizona sauvage, lettre d’amour à The Wave

  1. Loiodice

    Nous avons tenté notre chance via internet et nous attendons les résultats le 1/4 pour juillet! en attendant je regarde ton blog et je croise les doigts

  2. JungleMae

    Tes photos sur le grand ouest me rappelle de super souvenirs, c’est un de mes plus beaux voyages avec le Japon. J’avais particulièrement aimé Zion Park et Monument Valley pour ma part !

  3. marati

    Magnifiques photos ! Parmi les plus belles et les plus originales que j’ai vues… Tu as l’oeil du photographe ! En 2015, on avait gagné 3 places au tirage sur place mais on était 5 (dont 3 enfants), donc on n’y est pas allés. Dans 2 jours, on a la réponse pour juillet, et je patiente en parcourant tes articles… Je suppose que les drones sont autorisés et que vous en aviez un pour une des photos ? Merci pour le partage !

    1. Betty

      Merci beaucoup ! 🙂
      Ho mince c’est dommage pour les 3 places, vous avez du faire des heureux 😉 Croisons les doigts pour la prochaine ! Les chances sont tellement infimes sur la loterie en ligne…
      Pour le drone, à l’époque nous n’avions pas vu d’interdiction, mais il vaut mieux vérifier sur place le jour où vous irez à Kanab, ça peut changer !

  4. marati

    Entre vos 2 expériences (marche d’approche de jour pour profiter du décor avant d’arriver à the Wave ou à la frontale pour profiter du lever de soleil à The Wave), laquelle avez-vous préféré ou conseillerais-tu pour une première et peut-être unique fois ? Merci, Guillaume

    1. Betty

      Alors pour une première fois, on conseille vivement de s’y rendre de jour. Il n’y a pas de sentier et il est très facile de se perdre ! La seconde fois, nous étions partis tôt le matin car nous connaissions déjà l’itinéraire, et même en tenant compte de notre expérience, c’était pas si évident de se repérer dans le noir…!

  5. picoulets

    Vos photos…pffff ça fait rêver ! C’est surréaliste. On se réjouit encore de plus de découvrir l’Arizona après cette belle lecture. Merci !

    1. Betty

      Ce qui est exceptionnel là bas, c’est que c’est beau partout, tant de choses à voir dans cet état 🙂
      C’est prévu pour bientôt ?!

Laisser un commentaire