Ushuaïa : une journée dans le parc national de la Tierra del Fuego

Visiter Ushuaia en argentine, randonner dans le parc Tierra del Fuego

Ushuaïa… Rien que le nom me faisait rêver depuis bien longtemps ! Cette ville du bout du monde est située sur la Terre de Feu, au sud de la Patagonie Argentine. Le Canal de Beagle lui fait face et les montagnes l’entoure, autant dire qu’il y a de quoi faire ! Je vous parle ici d’un petit parc national, véritable paradis de nature, le parc Tierra del Fuego.

 

 

C’est après l’inoubliable croisière jusqu’au Cap Horn, que je me suis retrouvée à Ushuaïa en Argentine. L’envie d’en découvrir plus était forte et je n’ai pas pu me résoudre à rentrer en France directement ! Sans trop savoir à quoi m’attendre, je réserve une nuit d’hôtel, ce qui me laisse une journée pour profiter de la région ! Alors, que faire aux alentours de la ville de la fin du monde ?

Ushuaïa est entourée de montagnes superbes, de paysages vastes et presque totalement sauvages. Après avoir parcouru la carte, le « Parque Nacional Tierra del Fuego » attire mon attention. Il se trouve que les alentours de la ville sont très bien desservis par les bus, et le parc de la Terre de feu, collé à la frontière avec le Chili, n’est à 10 kilomètres d’Ushuaïa. Le choix est vite fait, je préfère aller voir la nature plutôt que la ville d’Ushuaïa… Voilà comment je me suis retrouvée, à parcourir à pied ce petit parc national au fin fond de la Patagonie !

Les nombreux pontons en bois sont installés dans le parc, ils permettent de préserver les sols fragiles

Montagnes majestueuses de la Terre de Feu

Écrins de nature, entre tourbières et lacs…

 

 

Le parc de la Terre de Feu s’est avéré être un endroit idyllique, et extrêmement paisible. Alors que nous entrons dans la période touristique, en plein été au mois de décembre, peu de monde parcourt les pistes et les sentiers du parc. Et c’est tant mieux ! Il faut l’avouer, après avoir randonné en groupe les jours précédents, marcher seule m’a fait un bien fou. Le parc est constitué d’une nature de type sub-antarctique, il est riche en flore et la verdure est très présente. Une multitude de sentiers et de petits itinéraires tracent le parc, et permettent de découvrir des grands espaces, mais aussi des forêts remplies d’une végétation incroyable. Vallées glaciaires, nombreux lacs, tourbières, cours d’eau… c’est indéniable, la nature est reine et très préservée !

C’est donc bercée de quiétude que j’ai exploré les différents sentiers. Souvent seule, j’ai ressenti une connexion avec la nature et j’ai eu le plaisir d’observer une multitude d’oiseaux, au détour d’un bois ou d’un lac. C’est d’ailleurs eux qui m’ont généralement tenu compagnie lors de cette journée ! Le parc est habité par 90 espèces d’oiseaux pour seulement 20 espèces de mammifères, dont le renard roux (que je n’ai pas eu la chance de croiser, pourtant, ce n’était pas faute de le chercher…!).

 

Petits trésors autour de la Laguna Negra

Superbe Ouette de Magellan, de nombreux couples viennent au sud de la Patagonie pour nicher.

Rencontre avec un faucon Chimango dans la forêt

Marcher de lacs en lacs, et profiter pleinement de la tranquillité des lieux

La rivière Lapataia, entre le lac Acigami et le Canal Beagle

Se laisser porter sur les sentiers, ou sur les pontons !

La météo qui joue continuellement dans ces régions de l’extrême sud, on peut passer du grand soleil à la pluie en quelques minutes !

 

 

 

Visiter le parc national Tierra del Fuego

 

Le parc de la Terre de Feu est desservi par plusieurs navettes de compagnies différentes, plusieurs fois par jour. Elles partent de la gare routière, qui est située à côté du port d’Ushuaïa et du centre d’informations pour les visiteurs. Pour ma part, c’est l’adorable hôte de mon hôtel (plus d’infos en bas de l’article), qui m’a réservé la navette pour le parc, et qui est venue me chercher directement à l’hôtel. C’était avec la compagnie Santa Lucia, ils étaient tops et le chauffeur m’a donné plein de conseils sur les choses à voir dans le parc !

Navette pour le parc Tierra del Fuego (ils desservent aussi d’autres lieux dans la région, comme la Laguna Esmeralda) : transportesantalucia.com

Horaires : départs à 9h, 11h et 14h et retours à 15h, 17h et 19h.

Prix : 450 pesos argentins A/R (environ 18€, j’ai trouvé ça assez cher…)

 

Vous l’aurez compris, le parc se visite principalement en marchant ! Une piste traverse le parc et amène au bout de la route nationale N°3. On trouvera tout autour de cette route des sentiers qui amènent à des points de vue. Il y a également un visitor center, avec restaurant, boutique de souvenirs, musée et toilettes.

Quelques sentiers partent en étoile depuis la piste qui traverse le parc, et d’autres sont plutôt parallèles. En une bonne après-midi, j’ai pu parcourir le parc en marchant, du sud au nord. J’ai choisi de descendre au dernier arrêt de bus, de remonter par le sentier du Mirador Lapataia, continuer avec la laguna Negra, et le long de la rivière Ovango avant d’arriver au visitor center et de continuer le long du lac Acigami.

Prix d’entrée au parc : 350 pesos argentins par personne (environ 14€, réglable par carte bancaire)

Site web : parquesnacionales.gob.ar

Télécharger la carte du parc et des randonnées en pdf

À noter : le camping sauvage est interdit dans le parc Tierra del Fuego, mais on pourra profiter de quelques emplacements de camping autorisés entre la baie Lapataia et le Visitor Center. La nuit se règle à l’entrée du parc.

 

 

Plus de photos du parc national Tierra del Fuego

Rafales de vent sur la rivière Lapataia. La montagne en face, c’est le Chili !

Reine Nature

Vous pensez que je dois me spécialiser dans les autoportraits sur des pontons de bois ?!  😉

Cure de vert en Patagonie Argentine

De longues balades en forêt…

Le soleil apparaît mais le vent est frais, ma polaire Mammut ne m’a pas quitté de la journée !

 

 

Où dormir à Ushuaïa ?

 

J’ai longuement hésité à choisir la localisation de mon hôtel à Ushuaïa. Deux choix possibles : proche du port et de tous les magasins et restaurants, ou bien en périphérie du centre, dans des quartiers plus résidentiels et calmes. J’ai finalement opté pour le résidentiel, et je n’ai pas regretté mon choix ! J’ai dormi à l’hôtel Campanilla, très familial, et aux allures de grande maison. Comme je le mentionnais plus haut, le gérant m’a été d’une grande aide et s’est montré d’une gentillesse remarquable (en plus, il parle français !), et il s’est occupé de réserver la navette pour que je me rende au parc. Il y a un supermarché à deux pas, parfait pour s’acheter les pique nique.

Hôtel Campanilla : hotelcampanilla.com

Prix : 2000 pesos argentins/nuit (environ 80€)


CARTE :


Mettre de côté cet article pour votre futur voyage en Argentine :

25 commentaires pour “Ushuaïa : une journée dans le parc national de la Tierra del Fuego

  1. Milla - La Galerie, Blog de Voyages

    Ouah !!!! Les photos sont justes … splendides !!!! Je n’étais pas allée jusqu’en Patagonie lors de mon voyage en Argentine en aout 2017, du coup je suis presque sure que j’y retournerai un jour !
    En tout vous me donnez trop envie d’y aller là !!! Trop trop beau !!! et cette ambiance !!

  2. tracesdevoyages

    Tu nous en met plein les yeux Betty!!! La Patagonie j’en rêve depuis que je suis ado et que j’ai découvert la beauté du Perito Moreno en photo 😀 Du coup tes photos me donnent encore plus envie d’y aller…!!! <3

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup Charlotte 💚
      Ce n’est peut-être pas aussi impressionnant que les paysages du Perito Moreno, mais c’est une Patagonie différente et tout aussi belle que l’on trouve en terre de Feu 🙂
      J’espère que ce voyage sera pour bientôt pour vous 2 !

    1. Betty Post author

      C’est la saison idéale pour profiter de la verdure là bas ! Alors que c’est l’hiver chez nous, on apprécie facilement la moindre fleur 😉

  3. mylittlepipedream

    C’est vraiment sublime, tu nous en mets plein les yeux! Ça donne très envie cette impression d’être seul a visiter le parc, et de tels paysages, ça ne se refuse pas. Merci pour ce doux partage qui m’a fait voyagé.

  4. Lucie

    Wahou ! C’est super beau (et je peux voir toutes vos photos hihi heureusement car elles sont sublimes ! J’ai d’ailleurs pu découvir celle de Madère depuis la dernière fois).
    Ce n’était pas sur ma Bucket list, mais tu le vends tellement bien… Tu devrais te specialiser en portrait près des lacs, ça te va vraiment bien oui
    Tu m’as transporté là bas et c’est plutôt chouette car je ne crois pas y aller un jour. Même s’il ne faut jamais dire jamais…

    1. Betty Post author

      Merci beaucoup Lucie pour ce petit mot 😘
      Mais oui, peut être que tu verras ces paysages de tes yeux, qui sait ? La vie est parfois pleine de surprises 😉
      Ce parc n’était pas non plus en haut de ma liste, mais c’était tellement paisible comme lieux, ça fait du bien des endroits pareils…
      Super pour les photos 🙂

Laisser un commentaire