Visiter le Parc National de Zion dans l’Utah

Parc national de Zion dans l'Utah

 

Le parc national de Zion n’est autre que le tout premier parc national de l’Utah depuis 1919 ! Situé entre Las Vegas et Bryce Canyon National park, il est l’un des plus beaux parc nationaux de l’ouest américain… Dômes colorés, falaises et canyons font de ce parc un lieu riche en diversité géologique, mais également en faune et flore.  A mi chemin entre paysages désertiques et montagnes rocheuses, c’est l’un de nos parcs favoris ! Et pour cause, nous y sommes allés deux fois lors de nos différents séjours dans le grand ouest.

Notre première visite (en 2015) dans ce parc national emblématique a été consacrée au Zion Canyon, sous un temps bien pluvieux, de quoi annuler quelques belles randos et nous faire repartir un peu frustrés. Lors de notre road trip en 2017, après avoir traversé l’état du Nevada, la tentation était trop grande et nous avons succombé une seconde fois à Zion. Alors, pourquoi retourner à Zion ? Pour les randos aquatiques et visiter des secteurs moins connus, comme le Kolob Canyon.

Dans cet article, on vous partage la beauté de Zion national park, les randonnées à faire, et comme toujours, les infos pratiques qui vont bien !

 

 

Point de vue à Zion
Les Towers of the Virgin au coucher du soleil

 

 


Le thé du matin, vers la Mount Carmel Highway

 

 

 

Visiter Zion National Park : informations pratiques

 

Le parc national de Zion est divisé en plusieurs secteurs :

• Zion Canyon : Il s’agit du secteur le plus visité, et le mieux aménagé pour les touristes. La petite ville de Springdale est positionnée à l’entrée du parc et offre pas mal de commodités (restaus, hôtels, souvenirs). On y trouve le Visitor Center principal et le Zion History Museum. Pour explorer le canyon dans sa totalité, la route est fermée de de mi-mars à novembre, et il faut prendre la navette gratuite, qui fait plusieurs arrêts entre le Visitor Center et Temple of Sinawava (comptez 45 min de trajet). Les départs de randonnées se font généralement depuis ces arrêts. C’est dans ce secteur qu’on y fait quelques randonnées emblématiques comme Angels Landing ou The Narrows.

• Kolob Canyons : situé au nord du parc, ce secteur est moins couru car il faut faire un grand détour en voiture pour le rejoindre (à peu près 45 minute aller depuis Springdale). Il mérite amplement le détour car il secrète (à notre avis) la plus belle route scénique du parc. On y trouve également le second Visitor center du parc.

• Kolob Terrace : au coeur du parc national, ce secteur reste encore très confidentiel et est parcouru par une longue route sans issue (après c’est de la piste) qui mène au Kolob reservoir. Ce coin peu connu abrite les fameux tunnels « The Subway » et d’autres merveilles pour ceux qui souhaitent marcher loin des sentiers fréquentés.

 

>> A télécharger pour préparer votre voyage à Zion : La carte générale du parcLa carte détaillée du secteur de Zion Canyon

 

S’y rendre

Le parc national de Zion est situé à 2h30 de route depuis Las Vegas, 1h20 depuis Bryce Canyon et 1h45 depuis Page.Il s’atteint en plusieurs accès : au nord à Kolob Canyons sur la route 15, au sud à Springdale par la 9, et à l’est par la Mount Carmel Highway.

 

Prix d’entrée

35$ par véhicule valable 7 jours. Le pass America the beautiful est accepté : pass annuel à 80$ par véhicule, valable pour tous les parcs nationaux des États-Unis. Ça vaut le coup de l’acheter dans le premier parc national où vous allez, si vous comptez voir au moins 3 parcs différents.

 

>> Retrouvez plus d’informations et d’actualités sur le site officiel du parc : nps.gov

 

 

 

 

 

 

ZION CANYON

 

 

 

The Narrows, la randonnée aquatique à faire à Zion

 

L’une des randonnées les plus belles à faire à Zion est sûrement celle qui parcourt les Narrows, d’impressionnantes gorges creusées par la Virgin river. Au fond du Zion canyon, The Narrows semblent s’enfoncer dans les montagnes, et c’est entre les falaises gigantesques qu’on marche pour explorer cette rivière.

Une fois la Riverside Walk de passée, ce sont les pieds dans l’eau que nous nous aventurons afin de voir enfin les gorges mythiques. Il y a du monde, c’est un peu la procession et nous devons nous armer de patience pour réaliser nos photos ! Mais la foule en vaut la chandelle, car au fur et à mesure que nous avançons, les gorges sont de plus en plus spectaculaires et colorées. les parois sont teintées de rouge et d’orange, et parfois luisent sous la lumière.

L’eau est assez froide mais on s’y fait, et finalement, cette randonnée est parfaite et rafraichissante pour les jours de grosse chaleur !

 

 

Randonner dans le parc national de Zion en Utah

Des parois dorées, dès l’entrée dans les Narrows ça envoie du lourd !

 

 

Zion the narrows

La Virgin River façonne les gorges

 

 

Visiter Zion : la randonnée aquatique The Narrows

 

The Narrows Parc national Zion

 

Zion national park the narrows

 

La randonnée The Narrows • Infos pratiques

 

hiking-person-silhouette-with-a-stick8kilomètres
passage-of-time3heures 40
line-chart

0mètres

 

Cette randonnée se réalise au départ du dernier arrêt de la navette dans le Zion Canyon qui est Temple of Sinawava. The Narrows sont assez longues à parcourir dans leur totalité (soit 25km …) mais il y a déjà de quoi voir sans aller jusqu’au bout, car c’est beau du début à la fin ! Nous vous conseillons de vous rendre au moins jusqu’à la section Wall Street, après l’intersection avec Ordeville Canyon, c’est là que le canyon sera le plus étroit.

 

Attention à ne pas entreprendre cette randonnée les jours de pluie, ou le lendemain de grosses averses, la rivière est sujette aux « Flash Floods » et prend vite de l’ampleur. Elle peut devenir très dangereuse. Elle était d’ailleurs interdite d’accès lors de notre première venue car il y avait de gros orages, nous avons pu la réaliser lors de notre second passage 2 ans plus tard. N’hésitez pas à consulter les rangers au visitor center lors de votre venue, afin de se renseigner sur les conditions. 

 

Équipement nécessaire : La randonnée se réalise les pieds dans l’eau, veillez donc à partir équipé d’une vieille paire de baskets fermées et de bâtons. Pour ceux qui ne veulent pas emporter une seconde paire de chaussure seulement pour cette randonnée, vous pouvez louer de l’équipement chez Zion Outfitter à Springdale. Pensez également à protéger le matériel photo dans des sacs étanches, on a vu plusieurs personnes trébucher et tomber dans la rivière avec leur sac à dos qui était complètement immergé.

 

 

 

 

 

Weeping Rock

 

Cette mini randonnée permet d’aller rejoindre une belle cascade qui coule le long d’une falaise vertigineuse. Le court sentier (30 minutes a/r) mène jusqu’à la chute d’eau et permet de passer de l’autre côté. Le printemps est une période à privilégier car la cascade est plus large et forme un joli rideau lorsqu’on se retrouve en dessous.

 

 

 

 

 

Observation Point, une randonnée en hauteur dans le Zion Canyon

 

Weeping Rock est également le point de départ pour l’une des plus belles randonnées à Zion. Longue et sportive, elle mène à un point de vue imprenable sur le Zion Canyon et Angels Landing. Cet itinéraire a été notre plan B lorsque la pluie nous a empéché de faire des randos plus aquatiques.

Le sentier qui mène au sommet est sublime. Après avoir suivi de grandes epingles le long de l’East Mesa Trail, nous évoluons dans une sorte de canyon orange avec des falaises lisses, bienvenue dans l’Echo Canyon ! Les mots nous manquent tant cet endroit est beau et impressionant. On retrouve ensuite un peu plus de verdure et de pins avant d’attaquer la montée. Le chemin devient de plus en plus aérien et la vue se dégage sur le Zion Canyon.

La vue là haut est tout simplement magique : entre deux pluies, le canyon s’est illuminé quelques secondes, juste avant qu’on essuie une énième averse. Là haut, la terre semble encore plus rouge qu’ailleurs. On devine quelques cascades ephémères au loin, qui se vident par dessus les falaises du canyon.

 

 

Randonner à Zion national park

 

Echo Canyon Zion

Le sublime Echo Canyon, dans la montée pour Observation point

 

Itinéraire Observation Point Zion

Arrivée sur le plateau

 

Les rayons de soleil jouent ici et là, entre deux pluies

 

Panorama Zion Observation point

La vue depuis Observation Point, attention les yeux !

 

Parc national de Zion dans l'Utah

 

 

 

La randonnée Observation Point • Infos pratiques

 

hiking-person-silhouette-with-a-stick12kilomètres
passage-of-time4heures 20
line-chart

680mètres

 

Cette belle randonnée est à conseiller pour ceux qui souhaitent allier jolies canyons et point de vue imprenable. Au départ de Weeping Rocks, le sentier est par moment assez abrupte et sportif, il vaut mieux être habitué à randonner avant de s’attaquer à Observation Point !

Nous vous conseillons de démarrer la randonnée tôt le matin les jours de beau temps et de grosse chaleur. Pensez également à prendre suffisamment d’eau. La seconde partie de la montée est bien exposée au soleil et en plus, c’est là que ça monte bien.

 

 

 

 

 

Mount Carmel Highway, la route panoramique de Zion

 

Le Zion canyon et ses randonnées n’est pas le seul point d’intérêt du secteur, il y aussi une magnifique route à parcourir, qui est la Mount Carmel Highway. C’est par cette route qu’on accède à l’entrée est du parc, et elle rejoint le Zion Canyon. Sur 21 kilomètres, on enchaîne les virages sur cette route presque rouge, à travers tunnels et formations toujours plus folles.

Ce secteur est généralement fréquenté qu’en voiture uniquement, car les parkings et points de vue sont rares, et les randonnées ne sont pas aussi bien tracées que dans le Zion canyon. Ici on part directement dans la nature en se repérant avec son GPS. Le long de la route, on peut observer de belles choses comme Great Arch, perchée à flanc de falaise, et Checkerboard Mesa, un grand dôme blanc de grès aux stries caractéristiques.

 

Mount carmel road zion

 

Rencontre avec les Bighorns sheeps

 

Route panoramique Zion National Park

 

 

Visiter le parc national de Zion

 

 

 

 

Two pines Arch

 

Cette petite randonnée se trouve le long de la Mount Carmel Highway. Si vous nous avez bien lu dans le précédent chapitre, vous aurez compris qu’il n’y a aucun sentier qui mène à cette arche 😉

Cette arche, perchée à flanc de montagne, a (ou du moins, avait) la particularité d’être entourée de deux grands pins. L’un d’eux s’est effondré il y a quelques années, néamoins, l’arche est toujours là et constitue une bonne raison de randonner hors des sentiers battus. Le départ se fait depuis la route, peu après le parking du canyon Overlook Trail. Il faut ensuite monter sur les dalles en direction du nord. Dès que Two Pines Arch est visible, on continue en se repérant par rapport à l’arche qu’on apercoit en direction du Nord / Nord-est.

Pour s’aider à trouver l’arche, voici une petite carte à télécharger (c’est léger, mais c’est déjà ça), ou encore notre tracé sur cette randonnée.

 

randonner à Zion National Park

 

 

Voir une arche à Zion national park

 

 

 

 

 

Separation Peak, une randonnée hors des sentiers battus

 

Toujours sur la Mount Carmel Highway, nous avons souhaité continuer nos explorations du parc national de Zion en mode « into the wild », avec zero sentiers et zero êtres humains. On n’imaginait même pas ça possible lorsqu’on connaît la surfréquentation du Zion canyon, à deux pas d’ici. Separation peak a été une petite aventure, où nous avons été immergés au coeur d’un Zion sauvage, où nous avons cherché notre chemin, où nous avons croisé que des animaux, et où nous avons même laissé quelques blessures.

Après avoir étés retardés par un joli groupe de bighorns, nous avons suivi le Separation Canyon, entre mesa colorées et montagnes arides. Quelques pins et trous d’eau apportent un peu de fraîcheur alors que nous avancons un peu à l’aveugle, le wash étant notre ligne conductrice en direction de la montagne de Separation peak. Dans ce coin, toutes les montagnes semblent accessibles et donnent d’infinies possibilités, mais nous choisissons de rejoindre la plus facile et nous atteignons avec finalement un peu de difficulté le sommet de Separation peak. Ce grand dôme fait de dalles blanches s’annonce plus glissant que prévu, mais la vue depuis là haut est superbe !

Nous pouvons admirer des recoins ultra sauvages du parc, où personne ne va faute de chemins. On se sent quand même un peu privilégiés d’avoir une telle vue devant nos yeux. Nous n’avons croisé personne de la journée, ce qui n’était pas pour nous rassurer lorsque nous sommes tombés sur des traces fraîches de Mountain Lion !

 

C’est assez compliqué de détailler le topo de ce type de randonnée, qui se fait principalement à l’orientation car il n’y a aucun sentier. De nombreux randonneurs non préparés et non habitués à ce genre de terrain peuvent facilement se perdre, donc prenez bien vos précautions si vous souhaitez tenter l’expérience de sortir des chemins dans l’ouest américain. Voici notre tracé gps sur cet itinéraire.

 

 

Les piscines naturelles, qu’on retrouve à plusieurs endroits dans le parc de Zion, remplies après les averses

 

Des bighorns (ou mouflons canadiens) courent sur le slickrock

Des traces toutes fraîches de puma, il avait plu la nuit précédente donc nous étions certains qu’il n’était pas loin. Nous sommes arrivés sur un champ de bataille, les traces au sol laissent deviner qu’il a tiré une proie (un bighorn visiblement) sur plusieurs mètres. La trace partait ensuite en direction des dalles rocheuses. Nous ne savions pas où cet animal se trouvait, et on a continué la rando avec quelques bonnes sueurs froides, surtout quand on était dans la végétation avec aucune visibilité…! L’aventure on vous dit !

 

parc national de zion

La vue se dégage sur les Mesa

 

 

Panorama depuis le Separation Peak

 

Au départ de la randonnée, on apercoit la Great Arch dans les falaises

 

 

 

 

A faire / à voir aussi dans le canyon de Zion

• Angels Landing : sûrement la randonnée la plus connue du parc, mais aussi la plus impressionante ! Après de longues épingles, le sentier devient ensuite aérien et grimpe en haut de la falaise, avec 300m de vide de chaque côté. Le point de départ de cette randonnée est The Grotto, comptez 4h pour 8,6km et 453m de denivelé.

• Emerald Pools : un joli sentier relie plusieurs piscines naturelles, qui sont généralement bien remplies après les jours de pluie. On peut choisir de s’arrêter à Lower Emerald Pool, ou continuer jusqu’à Middle Emerald Pool, ou enfin aller au terme de la randonnée qui est Upper Emerald Pool. Le départ se fait à l’arrêt navette Zion Lodge, comptez  2h, 5km et 90m de denivelé pour la totalité du trail.

 

 

 

 

 

KOLOB CANYON

 

 

Notre second voyage dans l’ouest américain a été l’occasion de visiter le secteur nord du parc national de Zion, qui est Kolob Canyon. Plus petit et moins aménagé que le secteur du Zion Canyon, Le Kolob Canyon est un peu à part, peut-être à cause de son éloignement avec les routes habituellements empruntées.

La principale attraction de ce coin est la sublime route scénique qui mène au Kolob Canyon View Point. Elle est assez courte (moins de 10 kilomètres). Plusieurs sentiers de randonnée partent depuis la Kolob canyon Road, comme le Timber Creek Trail ou le Verkin Creek Trail qui permet d’accéder à l’une des plus grandes arches au monde : la Kolob Arch.

Montagnes rouges aux falaises demesurées, canyons verdoyants, et une route toujours plus rouge… le décor est planté ! Nous avons eu le temps de parcourir uniquement cette route et ses points de vue, qui offrent déjà un bel aperçu sur cette partie un peu plus sauvage de Zion.

 

 

Route panoramique Zion Kolob Canyon

 

Kolob canyon road Zion

 

Kolob Canyon Ouest Zion

 

 

Voyage dans l'ouest américain : le parc national de Zion

 

 

 

 

A faire / à voir aussi

• Kolob plateau et la Kolob terrace road : Kolob Terrace est la partie la plus centrale de Zion National Park. Elle est généralement parcourue par les randonneurs qui partent plusieurs jours en backpack ou qui souhaitent aller à The Subway.

• The Subway : la rivière Left Fork of North Creek a creusé un superbe tunnel naturel nommé The Subway. On peut s’y rendre en randonnée par le sud ou en canyoning par le nord, la visite de ce lieu nécessite un permis qui s’obtient grâce à un tirage au sort effectué quelques mois avant (80 places par jour). Vous trouverez plus d’informations sur le site du nps. Nous avions eu la chance de remporter nos places il y a quelques années, et malheureusement, nous avons du annuler cette sortie une fois sur place à cause des orages, qui rendaient la randonnée impraticable et dangereuse.

 

 

 

 

A voir non loin du parc national de Zion

 

 

Kanarra Creek Trail

 

A quelques miles au nord du parc de Zion, cette petite gorge creusée par la rivière constitue une belle petite randonnée. Le principal point d’intérêt est la cascade de Kanarra Falls, côtoyée par un petit escalier. C’est un joli spot connu des photographes tant cette chute d’eau est photogénique ! Ce lieu est à voir si vous passez par Kolob Canyon, entre Saint-Georges et Cedar City.

Au départ de Kanarraville, le sentier évolue autour de la rivière jusqu’à continuer à même dans l’eau au coeur d’un slot canyon. Une fois la cascade passée, on peut continuer pour admirer les gorges qui s’élargissent jusqu’à une seconde cascade.

 

Comptez environ 4 heures A/R pour effectuer cette randonnée. Il s’agit d’une randonnée aquatique donc veillez à partir équipé en conséquence : chaussures pour marcher dans l’eau, et sac étanche pour protéger ses affaires. Attention à ne pas s’engager sur ce trail lorsqu’il y a des risques de pluie, ce site est sujet aux crues soudaines. Depuis mai 2018, ce trail est régulé par un système de permis (de l’ordre de 12$), à obtenir à l’avance en ligne sur le site kanarrafalls.com.

 

 

Randonnée Kanarra creek

 

 

Canyon Kanarra creek

 

 

 

 

 

Où dormir à Zion ?

 

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour passer la nuit dans le parc :

  • Dormir dans un hôtel ou un lodge : vous avez un bon budget et préférez un peu de confort, l’idéal est de loger  à Springdale, la petite ville située à l’entrée sud du parc (Zion Canyon). Le seul hôtel possible à l’intérieur du parc est le Zion Lodge.
  • Camper dans un campground : c’est la solution la plus économique, et qui permet de dormir dans le parc national ! Le parc dispose de 3 campgrounds : Watchman Campground et South Campground qui sont dans le secteur du Zion Canyon, et lava Point sur le Kolob plateau. Les tarifs peuvent varier de 20$ à 30$ par emplacement selon les sites. Chaque campground est équipé de toilettes et lavabos (mais pas de douche). Chaque emplacement bénéficie d’une table de pique nique et d’un barbecue, comme tout bon campground américain qui se respecte. Les emplacements se réservent  à l’avance sur le site recreation.gov, sauf pour le Lava Point Campground qui est sur la base du premier arrivé, premier servi (site gratuit- attention, il n’y a que 6 emplacements).
  • Faire du backpacking : pour les adeptes des treks et des bivouacs, il faut obtenir un permis pour pouvoir faire du camping sauvage dans le parc, qui est autorisé que des sites précis : à réserver 3 mois à l’avance sur le site du nps.

 

Campground Zion

 

 

Randonner dans le parc national de Zion

hiking-person-silhouette-with-a-stick

 

Vous l’aurez compris, le parc est un véritable paradis pour les randonneurs, peu importe le secteur, il offre une multitude de sentiers à parcourir sur la demi-journée ou sur plusieurs jours, et les points d’intérêts sont tous aussi « wouahou » les uns que les autres ! Sommets au panorama de folie ou gorges orangées, il y a de quoi faire son choix. Nous vous avons listé dans cet article quelques beaux itinéraires que nous avons nous-même réalisé, mais il existe une multitude d’autres trails à parcourir dans l’ensemble du parc.

 

Liens utiles pour choisir et préparer ses randonnées dans le parc national de Zion :

Outdoor project et Alltrails : la base lors de tout voyage dans l’ouest américain. Ces sites répertorient un bon nombre de randonnées, et sont parfaits pour repérer ce qu’il y a à faire et à voir dans un secteur.

Citrusmilo.com : ce photographe américain connaît presque le parc sur le bout des doigts, et partage sur son site ses sorties randonnées et canyoning à Zion. Une vraie mine d’or. Attention, ce site vous donnera envie de rester au moins 15 jours dans ce parc ah ah !

 

Cartes et guides :

                                                            

 

 

Retrouvez ces idées sur la carte :

 

Mettez cet article de côté pour votre futur voyage aux États-Unis :

 

 

12 commentaires sur “Visiter le Parc National de Zion dans l’Utah

  1. lamariniereenvoyage

    Comme toujours, cet article est une vraie claque visuelle : les paysages ont l’air incroyables et donnent envie de prendre le premier vol pour les Etats-Unis. J’aime beaucoup les photos entre pluie et soleil qui donne une ambiance toute particulière !

Laisser un commentaire