Une semaine dans l’Oregon, entre incontournables et lieux secrets

Blog oregon que voir
Notre second voyage dans l’ouest des États-Unis a été l’occasion de découvrir des régions différentes, et c’est dans l’Oregon que nous avons commencé notre périple. L’Oregon, c’est un état plus secret, un ouest américain loin des foules et des sites connus. Un état consacré à tous les amoureux de la nature, sous toutes ses formes. Un état où la forêt, qui recouvre près de la moitié de sa surface, est reine. Un état dans lequel on a fait un road-trip d’une semaine, qu’on n’est pas prêt d’oublier…!


 

La côte | Cannon Beach

Avant de s’immerger dans les grandes forêts de l’Oregon, nous nous sommes tournés vers l’océan. Car l’Oregon, c’est aussi 584 kilomètres de route qui longe la côte Pacifique. Un des endroits les plus spectaculaire est sûrement la plage de Cannon Beach, située à 1h30 de route depuis Portland. Cette plage gigantesque bordée de rochers très caractéristiques est un plaisir à découvrir.

L’endroit étant très fréquenté le week-end, nous avons profité de quelques heures de quiétude au moment du lever du soleil. Le réveil a été hâtif car nous dormions dans un motel situé à Rockaway beach, beaucoup plus loin au sud. Un conseil : si vous souhaitez dormir à Cannon beach le week-end, réservez très tôt ! Que ce soit pour les hôtels ou pour les campings.

Une légère brume, l’effet miroir de l’eau, le cri des mouettes, et les couleurs pastels ont donné à cette plage une beauté incomparable.

Un moment qu’on attendait avec impatience, lorsqu’on s’est retrouvé devant le fameux Haystack Rock, qui fait la renommée de cette plage…

 

favicon

 

La côte | Ecola State Park

Notre exploration de la côte de l’océan Pacifique s’est poursuite dans le petit state parc d’Ecola, à deux pas de Cannon Beach. Nous rêvions de marcher dans ces grandes forêts embrumées et recouvertes de mousse et de fougères, si caractéristiques du Pacific North West

Il y a deux points de vue principaux accessibles en voiture : Ecola Point et Indian Beach, ouvrant un panorama sur l’océan et parsemé de rochers. Une randonnée côtière relie ces deux points, sur 3,2 kilomètres, mais le sentier est en très mauvais état et il est actuellement fermé. Heureusement, d’autres randonnées longent l’océan au nord du parc, dans des zones uniquement accessibles à pied.

C’est dans une ambiance propre à la région, c’est à dire nuageuse et pluvieuse, que nous nous avons observé la nature incroyable de ce petit state park.

Dans les grandes forêts humides de la côte Pacifique…

road-trip côte oregon

Ecola parc Vue

Une ouverture sur l’océan Pacifique, entre Ecola Point et Indian Beach


Indian Beach

 

Ecola State Park | Informations pratiques

Le parc se situe à 1h30 de route depuis Portland et se visite facilement à la journée. Les plages et les points de vue sont à ne pas manquer, on vous conseille également de s’aventurer un peu sur les sentiers. Cela permet de découvrir de belles forêts et des panoramas au dessus des falaises, ainsi que des petites criques. Pour les amateurs de surf, la jolie plage d’Indian beach est un bon spot. Il n’y a pas de camping dans le parc, uniquement un primitive campground quelques kilomètres au nord sur le Tillamook trail. Il est simple de dormir à quelques minutes du parc, à Cannon Beach.

Prix : 5$ /véhicule/jour (non compris dans le pass America the beautiful)

Brochure du parc à télécharger

 

 favicon

 

 Silver falls State Park | Les cascades méconnues

En cette fin d’été 2017, des incendies ont sévi aux quatre coins de l’état. Des feux qui ont duré plusieurs semaines à cause du manque cruel de pluie. Cela a eu un impact sur notre planning et nous avons du renoncer aux gorges de la Columbia River, réputées pour leur enchainement de cascades plus belles les unes que les autres. Nous avons du improviser à la dernière minute, et chercher d’autres endroits où voir des cascades, pas trop loin de Portland et du Mont Hood, qui est notre prochaine étape !

C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés par hasard dans le state parc de Silver falls. Ce parc est quasiment méconnu des touristes, et fait le bonheur des locaux qui viennent y passer leur week-end. Encore un endroit superbe situé à moins d’1h30 de route depuis Portland !

On y trouve une concentration importante de cascades, plus ou moins grandes, au cœur d’une forêt dense dans laquelle il n’est pas impossible de croiser un ours…!
randonnée cascades oregon

Les chutes South Falls (à gauche) et North Falls (à droite)

La South Falls, où on peut passer derrière la cascade…!

Silver Falls State Park | Informations pratiques

Ce state parc est une escale parfaite pour découvrir un Oregon plus confidentiel et local. Une partie des cascades est facilement accessible, et d’autres se découvriront en randonnée, particulièrement sur le trail des 10 cascades : une superbe boucle de 12,5 kilomètres. Nous vous conseillons de visiter ce parc au printemps ou au début de l’été, nous y étions au moins de septembre et il n’est pas rare de voir quelques cascades à sec (comme la Winter Falls). Côté logements, il y a un lodge et un campground dans le state parc (122 emplacements – 19$ par nuit).

Prix : 5$ /véhicule/jour (non compris dans le pass America the beautiful)

Brochure du parc à télécharger

 

favicon

 

 Les Abiqua Falls | Loin des sentiers battus

Après s’être retrouvé avec les américains en week-end à Silver Falls State Park, nous sommes encore plus sortis du circuit touristique en allant nous perdre sur les pistes de l’état, jusqu’au départ de la randonnée menant aux cascades Abiqua. Ces chutes d’eau se méritent et pour y accéder nous avons roulé sur les routes secondaires, puis les pistes, pour finir sur une ultime piste étroite, pentue, et en mauvais état (on s’est félicités d’avoir loué un 4×4!). Et de là nous avons suivi un sentier chaotique pour arriver devant cette cascade qui nous a littéralement laissée bouche bée.

Cette chute d’eau spectaculaire se situe au cœur d’un amphithéâtre constitué d’orgues basaltiques, caché dans un écrin de verdure. 28 mètres de hauteur sur lesquels se déverse l’eau de la rivière Abiqua…!


Abiqua Falls | Topo randonnée

hiking-person-silhouette-with-a-stick    1,6 km A/R       passage-of-time    30 min A/R          line-chart   +76m

Pour s’y rendre, il faut prendre la route CR782 (aussi appelée Crooked Finger Road NE) depuis Scotts Mills ; la route monte sur une colline puis se transforme en piste de gravier très facile à emprunter. A 1,5 miles de la transformation route/piste, prendre à droite une piste (CS300, non indiquée) qui descend vers la rivière Abiqua creek. Suivant votre type de voiture et l’état de la piste qui devient de moins en moins praticable au fur et à mesure qu’on la descend, vous pourrez ou non faire alors les 2,5 miles qui vous séparent du départ du sentier vers Abiqua falls (N44°55’52.6″ W122°34’04.7″). Avec un 4×4, vous devriez arriver facilement jusqu’à un parking pour 3 ou 4 voitures, juste avant une barrière. Si vous n’y arrivez pas, garez-vous sur les emplacements le long de la piste et continuez à pied jusqu’à ce parking.

Du parking, rebrousser chemin sur quelques mètres pour prendre un sentier qui descend vers le ruisseau. La descente débute tranquillement au cœur de la forêt, puis la pente s’accentue au fur et à mesure qu’on se rapproche du lit. Le passage le plus pentu, qui permet de rejoindre la rive, est équipé d’une corde à nœud (qui sera plus utile au moment de remonter). Une fois la rive atteinte, le sentier remonte le lit de la rivière, en alternant des passages au bord de l’eau avec quelques passages dans la forêt. Au bout de quelques minutes, la cascade et son amphithéatre basaltique apparaissent au détour d’un virage. Le retour se fera par le même chemin.

Télécharger le topo + carte (en anglais, de chez Outdoor Project)

 

favicon

 

 Mont Hood | Le volcan emblématique

L’Oregon a la particularité d’être parsemé de montagnes isolées, s’élevant par dessus les grandes forêts de sapins. Ce qui constitue indéniablement l’un des paysages les plus spectaculaire de l’état ! Lors de ce road-trip, nous voulions absolument découvrir l’une de ces montagnes et avons jeté notre dévolu sur le Mont Hood, un strato-volcan endormi qui représente le point le plus haut de l’Oregon, avec ses 3729 mètres d’altitude.

S’approcher du Mont Hood c’est tout d’abord rouler sur des routes à travers une gigantesque forêt nationale, avant d’entrapercevoir au détour d’un virage le sommet du volcan. Un sommet qui est entouré de 12 glaciers, rien que ça !

Il y a beaucoup d’activités à faire autour du Mont Hood : randonnée, ski, canoë sur les lacs… les aventures sont nombreuses. De notre côté, nous avons profité de ce coin de nature pour marcher, nous vous parlerons bientôt de 4 randonnées que nous avons fait au Mont Hood.

Le Mont Hood vu du Trillium Lake

Un volcan dans toute sa majestueuse…

Mont Hood | Informations pratiques

La région du Mont Hood n’est pas un parc national et il est donc libre d’accès. Nous vous invitons à faire un arrêt à la station des rangers à Mont Hood Village, où on vous fournira gratuitement de la documentation touristique, des topos de randonnée, achats de pass, souvenirs…

Côté logements, on trouvera sans soucis des hôtels à Mt Hood Village ainsi que le fameux Timberline Lodge, perché sur les flancs du volcan, et pour l’anecdote, il est connu pour avoir été le lieu de tournage du film Shining. Autre solution: le camping ! Ils sont nombreux dans les forêts environnantes, et généralement ouverts du printemps au début de l’automne. Certains sont à réserver, d’autres sur la base du premier arrivé, premier servi. Un conseil : choisir un campground le plus éloigné possible de la route principale, car beaucoup de gros camions passent par là et elle est très bruyante ! Nous campions au Trilium lake Campground, qui est très agréable et au calme, non loin du lac.

Site web : mthoodterritory.com

Réserver un emplacement de camping : recreation.gov (environ 20$ /nuit/emplacement)

Tous les campgrounds autour du Mont Hood : outdoorproject.com/camping

 

favicon

 

Un spa naturel dans la forêt | Umpqua hot springs

Là, on va vous parler de ce qu’il fut pour nous l’un des meilleurs souvenirs de notre voyage à travers l’Oregon. Imaginez vous au cœur d’une forêt (et oui toujours ces forêts, n’oublions pas que c’est ce qui particularise cet état!), et après avoir traversé un pont superbe, fait une grimpette courte mais intense, arriver devant une succession de bassins dans lesquels se déverse une eau à 35°C. Avec une vue 4 étoiles, s’il vous plaît. Une pause bien appréciée au milieu de nos journées chargées !

bains chauds foret Etats-Unis
Bains naturels Oregon

Umpqua Hot Springs | Informations pratiques

Les sources chaudes se situent dans la foret nationale d’Umpqua, à 1 heure de route au nord de Crater Lake. Le parking est payant (5$ /véhicule/jour, système d’enveloppe). Pour y accéder il y a un petit chemin de randonnée, assez court mais qui grimpe sec (environ 1 km A/R). Il peut arriver que la route soit fermée au niveau de l’intersection avec la N Umpqua Road, c’était notre cas en raison des incendies qui sévissaient non loin, nous avons du rajouter 1h30 de marche A/R en plus pour arriver au parking des sources. On peut combiner la visite des Hot Springs avec les Toketee Falls, situées à quelques miles, à Clearwater.

Plus d’informations : usda.gov

 

favicon

 

Le parc national de l’Oregon | Crater Lake National Park

Impossible de terminer ce séjour sans faire un arrêt dans l’unique parc national de l’état, et quel parc ! Il y a presque 8000 ans, le mont Mazama est entré en éruption. Son sommet s’est effondré sous la pression volcanique, créant un immense cratère qui s’est rempli d’eau au fil du temps. Crater Lake représente le lac le plus profond d’Amérique, avec ses 592 mètres de profondeur !

La malédiction des incendies se poursuit jusqu’ici, et c’est un paysage rempli de fumée qui s’est offert à nous lorsque nous sommes arrivés à l’un des rares points de vue ouvert. Nous n’aurons pas pu admirer la couleur bleu éclatante de l’eau, qui fait la renommée du lac. Une fois arrivés au point de vue situé à côté du Crater Lake Lodge, c’est un peu frustrés pour la vue et tristes pour cette nature qui brule, que nous marchons en haut de cette caldeira impressionnante par sa grandeur. L’île Wizard apparaît au milieu de ce lac, de ce silence, avec des allures d’île mystérieuse. Une sacré ambiance !

Seule la rive est était accessible ce jour là, ce qui fait que notre visite du parc a été plutôt limitée. Cela ne nous a pas empêché de profiter des superbes panorama sur le lac, le long de cette route scénique.

Le long de la rive est de Crater Lake

Une autre facette du parc : The Pinnacles

 

Visiter Crater Lake | Informations pratiques

Le parc national de Crater Lake est situé au sud de l’état, dans la région de Klamath. Il est assez facile à visiter grâce à une seule et unique route scénique qui fait le tour du cratère, ponctuée de points de vue et de courtes randonnées. Comme toujours, nous vous conseillons avant tout de faire un arrêt au Visitor Center où des cartes et documentation utile sont délivrées gratuitement ! Le parc est ouvert toute l’année, à noter qu’il est recouvert de neige en hiver donc mieux vaut être équipé.

Au niveau des logements, il y aura un lodge sur la rim et des cabins à Mazama Village, ainsi que deux Campgrounds : Mazama et Lost Creek (ouverts uniquement de juin à octobre, prix entre 10$ et 31$ la nuit).

Plus d’informations sur le site officiel : nps.gov

Carte du parc à télécharger

Prix d’entrée : 10$ par véhicule en hiver (novembre à avril) et 20$ par véhicule en été (mai à septembre). Le pass America The beautiful est bien évidemment accepté.

 

favicon

 

Les paysages de l’Oregon | Là où la route nous a mené

Parce que ce fut un road-trip extraordinaire, parce qu’on a adoré les ambiances brumeuses dans ces grandes forêts, parce que les montagnes y sont grandioses, et parce que les images valent mieux que mille mots, on vous laisse avec ces images capturées ici et là, quelque part dans le Pacific North West

rando montagnes états-unis

Des monts acérés aux chemins des sources…

Tasse chouchou et ligne de conduite

Lumières pastels et douceur de vivre

Route dans la forêt du Mont Hood

Ambiance mystique sur Crater Lake

Moments collectés sur la côte Pacifique…

anciennes cartes ouest etats-Unis USA

L’heure d’or dans l’arrière pays

Volcans majestueux de l’Oregon : le mont Jefferson (ci dessus) et le Mont Thielsen (ci dessous)

 

favicon

 

L’Oregon version nature | Pratique

Vous l’aurez compris, l’Oregon est un état destiné à tous les amoureux de la nature. On prendra plaisir à y camper, et à s’immerger dans ces forêts et montagnes en marchant longuement.

Choisir ses randonnées :

Outdoor Project : Ce site a été notre découverte de l’année ! Il répertorie toutes les randonnées à faire dans tout l’ouest américain, ainsi que tous les campgrounds. Une vraie mine d’or ! Et la cerise sur le gâteau : on peut télécharger les topos de randonnée avec les cartes, ainsi que les fiches sur les campgrounds (sur inscription gratuite). Bref, aujourd’hui on ne peut plus s’en passer et on conseille ce site à 200% pour planifier ses randos aux États-Unis.

Oregon Hikers : Un peu plus « vieillot » que Outdoor Project, ce site répertorie toutes les randonnées dans l’Oregon et représente un bon complément pour piocher quelques informations supplémentaires sur les randos souhaitées.

All trails : Les passionnés d’outdoor connaissent déjà sûrement ce site, qui regroupe de nombreuses randonnées à faire dans l’ouest américain et ailleurs. Le petit plus : la carte interactive hyper bien faite et la possibilité d’enregistrer ses trails réalisés et en projet. Super pratique pour mettre de côté des idées futures ! Il existe une version pro payante, qui permet (entre autre) de télécharger les tracés GPS des randonnées.

Camper dans l’Oregon :

L’Oregon est rempli d’une multitude de campgrounds, petits ou grands, réservables ou sur la base du « premier arrivé, premier servi ». Les « first come firt served » ne sont pas gardés et fonctionnent avec un système d’enveloppe, il faut donc toujours penser à avoir l’appoint sur soi ! Voilà quelques liens pour vous aider à choisir son campement.

Outdoor Project : Pour repérer facilement les campgrounds dans les zones souhaitées, et imprimer les fiches pratiques de chaque camp.

Recreation.gov : Pour réserver en ligne les emplacements (ce qu’on conseille de faire 2 à 4 mois avant pour les parcs nationaux ou dans les lieux courus, en haute saison, c’est à dire l’été).

Quelques idées côté matériel :

Hormis le matériel classique de camping à emporter (que l’on a détaillé il y a un moment dans cet article), on vous vous conseillera de s’équiper un minimum pour la pluie. Même si de notre côté nous avons eu à faire à une sécheresse exceptionnelle, cet état est fréquemment pluvieux et une bâche de protection à installer au dessus de la tente peut s’avérer utile. Il en sera de même pour les vêtements et la protection des sacs à dos !

Le livre à avoir : Photographing Oregon: A Guide to the Natural Landmarks of Oregon

Voici quelques objets qu’on a adoré utiliser lors de notre semaine en mode camping :

camper aux Etats-Unis quel matériel prendre

Trousse de bivouac Nature et Découvertes – Allume feu Woodson – Batterie outdoor PNY – Guirlande Luminoodle Nature et Découvertes – Couteau Opinel 10 – Mug Outdoor REI – Mug Outdoor Trip in Wild – Réchaud Zip Jetboil – Carnet de notes – Gourde Hydro Flask


Sur la carte :


Vous prévoyez un voyage dans l’Oregon ? Mettez de côté cet article dans Pinterest :

8 commentaires pour “Une semaine dans l’Oregon, entre incontournables et lieux secrets

  1. Itinera Magica

    Je l’attendais avec impatience celui là ! Merveilleux état. Je rêve d’un Road Trip Oregon – Washington – Vancouver dans les forêts brumeuses. Tes photos sont évidemment sublimes. Gros coup de cœur pour cannon Beach qui mérite bien son nom…
    Pour Shining, je croyais que c’était dans le Colorado l’hôtel du tournage ? Je suis perturbée ^^

    1. Betty

      Merci beaucoup 🙂
      Ah tu vois tu auras appris quelque chose ! 😉
      Oui on aurait aimé aussi se faire un road-trip pareil, mais impossible de résister aux déserts de l’Utah, on a donc choisi de continuer vers là bas par la suite… En tous cas nous te conseillons vraiment l’Oregon, ça vaut tellement le détour !

    1. Betty

      Nous y sommes passés vite fait à notre arrivée, mais sans trop visiter. Nous avions peu de temps et on a préféré profiter de la nature 😉 Mais il paraît que c’est très joli !
      Oui Crater Lake en hiver ça a l’air super beau, mais ce n’est plus le même budget là, à moins qu’on aime camper dans la neige 😄

  2. trotteursaddict

    Vos photos sont magnifiques ! On ne connaît pas du tout ce coin des Etats-Unis. Ca a l’air grandiose 🙂
    Et j’avoue que le petit bain dans le spa naturel est bien tentant 🙂

    1. Betty

      Merci infiniment 💚
      C’est vraiment un état incontournable pour un second road-trip dans l’ouest américain, on vous le conseille 😉

  3. Marieke ( les 3 M )

    Ce coin a vraiment l’air grandiose. J’aurais aimé y aller, mais en Janvier, ce sera mieux d’aller plus au Sud, dans un secteur logiquement plus sec 😉. Vos photos de Crater Lake sont les plus belles que j’ai jamais vues, même si cette ambiance est due à un phénomène qui nous rend triste s

    1. Betty

      Merci beaucoup pour Crater Lake, et dire que nous étions déçus et qu’on pensait que nos photos ne vaudraient rien…!
      Vous faites bien d’aller plus au sud, il fera doux ça sera sûrement très agréable en hiver 🙂

Laisser un commentaire