L’aventure Canoë trip en Suède

Avis canoë trip Suède

 

Retour sur notre aventure de l’été 2021 : la Suède ! Ce voyage a commencé avec une belle aventure sur les grands lacs du sud du pays : 7 jours en autonomie en canoë bivouac, à vivre au rythme de l’eau et du soleil, à prendre le temps et se déconnecter. Dans cet article, on vous raconte notre aventure en canoë trip, mais on vous donne également toutes les bonnes infos pour bien préparer ce voyage. 

 

 

.

Imaginez vous vivre une expérience unique, une façon de voyager douce et contemplative, à vivre au rythme de l’eau en plein cœur de la nature de la Scandinavie… une aventure à vivre à deux ou entre amis, en canoë bivouac sur les lacs suédois, en autonomie pendant 7 jours.

Le Canoë Trip, c’est un concept et voyage proposé par l’agence Belge Travelbase, qui se présente comme créateurs d’expériences hors du commun. Créée en 2010, elle a mis en place plusieurs voyages originaux : kayak en Norvège, bateau ou encore Vespa en Italie ! Tout le côté logistique est organisé, on n’a plus qu’à profiter.

Nous avons eu l’opportunité de vivre l’expérience canoë, une belle occasion de se déconnecter (ou bien se reconnecter, ça dépend comment on le voit !)

> Visiter le site web du Canoë Trip

.

 

canoë trip en Suède

 

 

Où faire du canoë en Europe ?

 

 

Le canoë trip récit

 

 

 

Notre expérience : une semaine de canoë trip en itinérance dans les grands espaces de la Suède

 

 

 

L’arrivée : bienvenue sur le lac Immeln

 

C’est après 2 jours et demi de route depuis le sud de la France que nous arrivons au camp de base, situé au sud de la Suède. Le Canoë Trip organise ses départ à deux camps différents : l’un sur le lac Immeln, l’autre à Olofström. Ces deux bases sont situées dans la province de Skåne län et se relient en canoë, avec quelques courts passages à terre !

Arrivés au petit matin, on découvre l’endroit qui ressemble à une base de loisir : beaucoup de locaux viennent y louer des canoës et partent à l’aventure pour le week-end ! Ça met de suite dans l’ambiance, on les observe et on a hâte que ce soit à notre tour de partir sur l’eau 🙂

Le camp de base à Immeln est organisé avec un espace pour planter sa tente, des douches et des sanitaires. Juste à côté, il y a le centre de location de canoës qui fait aussi office d’épicerie et de boutique souvenir, ce qui est super pratique pour les petits achats nourriture de dernière minute ou pour se dépanner.

Le camp situé à l’opposé, à Olofström, offre plus de commodités car il se situe juste à côté de la ville. Immeln est plus au calme.

 

 

Comment arriver au camp de base du canoë trip ?

 

• En bus : Le Canoë Trip propose d’office des départs en bus depuis Paris ou la Belgique. En 20 heures de trajet (soit une nuit + une demi journée), vous arrivez au camp de base. Cette option est à privilégier car c’est la plus économique, écologique et la plus simple côté logistique.

• En avion  : Si vous souhaitez venir en avion, il faudra prendre un vol jusqu’à l’aéroport de Copenhague Kastrup. Le bus du Canoë Trip passera vous y récupérer (l’aéroport est sur sa route) et vous amènera au camp de base.

• En voiture : Cette option est à privilégier si vous ne souhaitez pas avoir de contrainte horaire, si vous habitez dans le nord de la France ou si vous comptez prolonger le voyage en Suède ! Ce fut notre cas car nous avions prévu 15 jours de road-trip après notre canoë trip. Pour atteindre le sud de la Suède et le camp de base, comptez 2,5 jours depuis le sud de la France, et 1,5 jours depuis le nord de la France. Un parking est disponible au camp de base.

 

 

Organisation canoë trip

Faire du canoë sur le lac Immeln

 

 

 

L’option FOOD PACK

 

Le Canoë Trip, c’est 7 jours d’aventure en itinérance et surtout, en autonomie !

On peut choisir d’apporter sa nourriture ou de prendre l’option « Food Pack » au moment de réserver son séjour. C’est ce que nous avons choisi de faire et on vous le recommande car son contenu est plutôt bien étudié et complet. En plus, un choix végétarien est possible, le top !

Pour vous donner une idée, voici le contenu du Food Pack proposé par le Canoë Trip :

– Repas lyophilisés (pâtes cuisinées, curry, couscous), raviolis en boîte

– Soupes

– Fromage en tube (oui oui !)

– Chips de pomme de terre et de légumes

– Biscottes suédoises, galettes de riz, crackers

– Pâte à tartiner, confiture

– Mashmalows

– Thé noir, café, lait en poudre

– Muesli

– Noix et fruits secs, barres de céréales, tablette de chocolat

– Pommes et carottes (fruit et légume frais)

Ce qu’on recommande d’apporter en + :

– Compotes

– Quelques boissons pour l’apéro au coin du feu 😉

– Petites conserves pour tartiner les crackers et les biscottes (tartinade, pâté…)

– Infusions pour les soirées devant les couchers de soleil

 

 

 

Organisation canoë trip en Suède

 

 

 

Partir en itinérance à l’aventure : vivre notre canoë trip

 

Quand on pense aux expériences en canoë bivouac, on imagine de suite le Canada et ses grands espaces… Alors quand on a appris que ce genre d’aventure était possible dans le sud de la Suède, nous n’avons pas hésité une seconde !

Lorsque nous sommes arrivés au camp de base, l’équipe nous a accueilli et donné un maximum d’explications sur l’organisation de ce séjour. On nous a tout d’abord remis notre Food Pack, puis le kit de cuisine. S’en est suivi d’un petit briefing avec des explications sur les techniques de pagayage, les règles à respecter et la mise en place des fameuses roulettes qui vont nous servir à transporter le canoë sur les passages « terriens » entre les lacs.

On nous remet également pas mal d’équipement pour notre aventure d’une semaine sur les grands lacs : un gros bidon étanche pour y mettre la nourriture, des gilets de sauvetage, le canoë et les pagaies… On détaille tout cela dans notre encadré « Focus sur le matériel ».

Une fois toutes les explications données, nous préparons nos sacs et chargeons notre canoë en essayant d’optimiser tant bien que mal la disposition des différents éléments, et de garder le matériel photo accessible ! On se rend vite compte que ce grand canoë contient beaucoup d’espace, nous qui avons l’habitude des treks et du minimalisme…

Évidemment,  les premiers coups de pagaie se sont avérés inoubliables. On quitte le chahut de la rive et des préparations des canoës des autres aventuriers, pour se retrouver en quelques secondes à flotter sur l’eau en silence, les yeux rivés sur ce qui nous entoure…! Ça s’annonce bien !

 

Aventure en Suède : le canoë trip

Camper sur une île en Suède

 

 

Paysage canoë trip

 

 

 

 

L’AVENTURE CANOË TRIP : PARTIR EN ITINÉRANCE ET EN TOUTE SÉCURITÉ

 

Cette aventure se vit en totale autonomie durant 7 jours, sans technologie ni électricité. Mieux vaut donc être prudent et prévoyant !

 

-> Une carte est fournie, les zones de bivouac n’y sont pas précisé, cependant on y trouvera les shelters, qui sont des abris en bois aménagés d’un foyer. Certains ont des toilettes sèches non loin. Les passages sur terre où il est possible de traverser sont également indiqués.

-> L’équipe remet un tracker GPS par embarcation. Chaque soir lorsqu’on est installé pour la nuit, il sert à indiquer à l’équipe notre position. Il y a également un bouton SOS, à déclencher qu’en cas d’urgence extrême car ce sont les secours qui vont débarquer.

-> Dès notre arrivée, nous sommes ajoutés à un groupe WhatsApp qui relie tous les canoës trippers de la semaine. Ce groupe sert à partager nos bons moments, mais aussi à s’entraider et à demander conseil. Très pratique ! Pour rappel, depuis juin 2017, les frais d’itinérances entre pays européens sont supprimés, on peut donc utiliser notre forfait habituel (appels et data) en Suède sans surcoût . Et si ça peut vous rassurer, on a du réseau partout durant le Canoë Trip.

-> Un ranger est disponible 24h/24 en cas d’urgence, par téléphone

-> Il y a plusieurs points de ravitaillement en eau, qui sont indiqués sur la carte. Cependant, certains sont parfois à sec donc nous vous recommandons de partir avec des filtres et des pastilles. Un bidon de 5L est remis au moment du départ, de quoi avoir une petite autonomie.

-> Pour une meilleure organisation de vos journées, nous vous conseillons d’installer sur votre téléphone l’application météo YR qui est assez précise.

 

 

 

Canoe Trip en Europe

 

 

Durant cette aventure en canoë bivouac, nous avons assez rapidement pris le rythme. Nous avons un peu d’expérience en kayak de mer, en canoë de rivière mais l’itinérance sur des grands lacs est une première !

L’embarcation est imposante, mais plutôt bien maniable sur l’eau. Chacun a son rôle à jouer et nos journées s’organisent de la même façon : on pagaie quelques heures le matin, avec une pause grignotage. On profite de ces moments pour nous promener sur les différents lacs, explorer des zones repérées sur la carte… En milieu d’après-midi, nous cherchons un endroit où camper et nous installons.

Notre plus grande surprise fut la difficulté de certains passages sur la terre ferme, lorsque nous devons rejoindre le prochain lac ! C’est toute une aventure : vider l’embarcation, installer les roulettes, parcourir les distances plus ou moins longues en faisant rouler son canoë, les sacs sur notre dos. Les passages les plus complexes comportent des pontons en bois, en forte pente, sur lesquels on pousse le canoë, et autant vous dire qu’après une pluie c’est un défi !

Les premiers jours, nous sommes vite rendus compte que les zones où on pouvait camper étaient celles où on pouvait accoster, et finalement il n’y en a pas tant que ça car les rives sont assez sauvages, et les plus beaux spots sont vites pris d’assaut ! Généralement, nous installons notre campement avant 16h pour s’assurer d’avoir un emplacement de choix.

 

 

 

Vacances reposantes en Suède

 

 

 

Les bivouacs magiques : spots dodo sur les îles

 

Lorsqu’on choisit de partir en Canoë Trip, c’est aussi pour ce genre de moment : le plaisir de chercher un endroit où se poser, installer son petit camp. On peut trouver de chouettes endroits sur la rive, ou mieux encore, s’installer sur l’une des 200 petites îles. Nous avons clairement adoré dénicher notre petite île privée ! Une expérience unique et certainement nos plus beaux souvenirs.

Alors, que fait-on au bivouac ? Cueillette de myrtilles sauvages, chill dans le hamac, baignade, balades dans la forêt autour… des moments idylliques qu’on a l’impression de ne pouvoir vivre qu’ici… Enfin, sauf quand la pluie s’invite ! Et oui c’est le risque lorsqu’on voyage en Scandinavie… mieux vaut être prévenu. Heureusement, lors de notre séjour il s’agissait de pluies diluviennes mais relativement courtes (1h ou 2h grand max). Lorsque cela arrive, nous nous abritons sous un tarp ou nous mettons au chaud dans la tente.

Arrive ensuite la préparation du repas avec en guise de dessert : les marshmallows grillés au feu de bois, qui finissent généralement en S’more miam ! (la recette est à retrouver dans notre article sur la cuisine en pleine nature)

Il y a également l’option shelters : ces abris en bois que l’on trouve un peu partout en Suède. Ils sont assez rudimentaires mais sont bien plus confortables en cas de pluie. Ils sont généralement accompagnés de foyers pour le feu, parfois de tables de pique-nique et de toilettes sèches. Ouverts à tous et gratuits, ils sont construits dans la forêt ou en bordure de lac, on les aperçoit, discrets, depuis l’eau !

 

Bivouac sauvage en Suède

L’organisation du bivouac : une zone tente d’un côté, une zone tarp de l’autre pour protéger une partie du matériel en cas de pluie, ou pour s’abriter sans forcément s’enfermer dans la tente.

 

 

 

BIENVENUE EN SUÈDE : LE DROIT DU LIBRE ACCÈS A LA NATURE

 

Saviez-vous qu’en Europe du nord, il existait ce droit d’accès à la nature ? En Suède, on le nomme Allemansrätt, ce droit donne la possibilité à toute personne de profiter librement des espaces naturels et sauvages.

La nature est considérée comme un patrimoine commun qui doit rester accessible à tous. Voilà pourquoi il est si facile de trouver des zones ou installer un bivouac, que ce soit en canoë trip ou en trek !

Cependant, il est logique et non discutable de respecter cette nature en adoptant le principe du leave no trace : ramasser ses déchets, ne rien laisser derrière son  passage, utiliser des produits biodégradables, ne faire du feu que dans les foyers aménagés et enterrer ses besoins lorsqu’on doit aller les faire en pleine nature.

Les Suédois sont d’ailleurs très respectueux et nous n’avons vu aucun déchet flotter sur le lac. Les seuls que nous avons vu pendant une semaine étaient du papier toilette laissé sur une île après le passage de canoë trippers… (Grrrr)

 

 

 

Feu de camp en Suède

 

 

 

 

 

EN AUTONOMIE EN CANOË TRIP : FOCUS SUR LE MATÉRIEL A EMPORTER

 

Canoe Trip en Suède

 

L’équipement fourni par Le Canoë Trip (et compris dans le tarif) :

 

– Un canoë 2 places

– Rames + gilets de sauvetage

– Bidon étanche grand format

– Seau

– Savon écologique + éponge

– Set de cuisine contenant un brûleur, une poêle et une casserole

– Alcool à brûler

– Brasero

– Un bidon de 5L pour transporter l’eau potable

– Roulettes pour déplacer le canoë

– Une pelle pour enterrer ses besoins

– Carte et balise GPS

– Un petit sac étanche pour y mettre ses affaires de valeurs (portefeuille, téléphone, …)

 

 

Pack list pour le canoë trip : ce que nous avons emporté

 

– Un sac de voyage type Basecamp (qui résiste aux projections d’eau) pour y ranger les affaires de bivouac

– Un petit sac de 25L chacun pour nos affaire personnelles (vêtements, trousse de toilette…)

– 1 sac à dos étanche pour transporter notre matériel vidéo en toute sécurité

– 2 gourdes d’eau

– 1 bâche pour protéger les sacs sur le canoë lorsqu’il pleut

– Des batteries externes : pour recharger les téléphones ou tout appareil électronique.

– Une serviette micro fibres

– Vêtements « 3 saisons » : on peut très bien être en short et t-shirt la journée, et finir bien couvert le soir.

– Lampe frontale

– Chaussures pour les activités aquatiques (on est souvent amené à mettre les pieds à l’eau au moment de débarquer) : nous vous conseillons le super modèle Choprok Leather Sieve de la marque Merrell.

– Chaussures de marche + une paire de tongs

– Briquet ou allumettes

– Kit de premiers secours + répulsif à moustiques (rassurez-vous, dans cette région, ils ne sont pas pires qu’en France) + crème solaire et casquette / chapeau

Pour le camp :

– Une tente deux places

– Une couverture de survie : nous en glissons toujours une entre la tente et le matelas

– Matelas gonflable, sac de couchage et oreiller gonflable : nous avions les modèles Ibex de chez Snowleader, le matelas + l’oreiller sont super faciles à gonfler et peu encombrants. Le sac de couchage a une température confort de 2°C, ce qui est parfait dans cette région où les nuits deviennent fraîches ! Comme pour toutes les destinations nordiques et humides, on privilégie le garnissage en synthétique.

– Assiettes, couverts, mugs pour les repas

– Un hamac

– Des sacs poubelle

 

Les indispensables auxquels on ne pense pas :

– Un tarp pour se protéger de la pluie sur le camp (on peut même le fixer par dessus la tente) : nous avions un simple modèle de chez Decathlon qui a bien fait le job.

– De la cordelette pour attacher le canoë quand on accoste, étendre le linge, faire sécher la tente…

– Des grands ponchos à garder accessibles, une grosse pluie peut arriver à tout moment lorsqu’on navigue

– Une gourde filtrante (ou tout système de filtration de l’eau). Nous utilisons ce modèle depuis 2 ans dont nous sommes ravis.

– Des gants (type bateau) pour éviter les ampoules aux mains

 

 

Canoe Trip dans le sud de la Suède


 

Le canoë trip : informations pratiques sur ce séjour

 

Les dates et la période de l’année : du 4 juin au 10 septembre

Le tarif : à partir de 490€ par personne, transport en bus depuis Paris inclus. Si vous ne souhaitez pas prendre le bus, une réduction de 110€ est faite.

L’option Food pack : 110€ par personne, choix végétarien possible

Quel est le niveau requis pour faire le Canoë Trip ? Cette aventure est très accessible, chacun va au rythme qu’il souhaite. La seule difficulté pourrait être la vie en pleine nature durant 7 jours, si on n’est pas habitué ça peut paraître rude.

Faut-il prendre une assurance ? Le Canoë trip en propose une lors de l’inscription, on peut également choisir de passer par un organisme spécialisé (comme ACS que nous utilisons pour chaque voyage lointain)

 

Infos en vrac :

-> Les chiens sont autorisés au Canoë Trip, mais interdits lors du transport en bus organisé par l’agence. Le mieux c’est de venir en voiture si vous voulez emmener votre toutou

-> Il est possible d’acheter un permis de pêche au camp de base, il coute entre 20 et 35 euros pour une semaine.

 

>>  RÉSERVER SON AVENTURE CANOË TRIP  <<

 

 

 

Prêts à vivre cette expérience l’été prochain ? Les inscriptions sont ouvertes pour l’été 2022, si vous y allez, venez nous laisser un petit mot en commentaire 🙂

 

 

 

Ce voyage est le fruit d’un reportage photo pour l’agence Travelbase, un grand merci à eux pour leur confiance, et comme toujours, nous restons libres de nos écris et avis !

 

Laisser un commentaire