Tre Cime di Lavaredo : le plus beau paysage des Dolomites

article blog tre cime di lavaredo

Les Dolomites… En tant qu’amoureux inconditionnels de la montagne, ce nom résonnait dans nos têtes depuis un long moment déjà. Comment ne pas rêver de ces montagnes acérées, entourées de forêts et parsemées de lacs ? Il s’agit d’une chaine de montagnes située au nord-est de l’Italie, entre les régions du Sud Tirol et de la Vénétie. Avant de vous parler un peu plus en détail de notre road trip d’une semaine, on commence par vous raconter notre aventure rêvée, face au plus beau et au plus emblématique paysage des Dolomites : les Tre Cime di Lavaredo.


Randonner jusqu’aux Tre Cime di Lavaredo

Les Tre Cime di lavaredo, ce sont trois montagnes très caractéristiques, l’icône des Dolomites. C’est un paysage qui s’atteint après une bonne heure de marche, sur un chemin facile. L’endroit est donc très très couru ! Arrivés sur place en fin d’après midi, c’est accompagnés d’une foule de personnes que nous commençons notre exploration autour de ces sommets. De suite, nous sommes happés par le cadre sublime qui nous entoure… car oui, il y a les fameuses Tre Cime di Lavaredo, les stars incontestées du lieu, mais il y a aussi d’autres montagnes époustouflantes, où que l’on regarde… !

Sur le chemin des tre cime di Lavaredo

randonnee tre cime di lavaredo

La petite chapelle Alpini, à mi chemin entre le refuge Auronzo et le refuge Lavaredo

paysages de montagnes dans les dolomites

Impressionnantes montagnes, contrastées par les lumières…

paysage dolomites

randonnee tre cime di lavaredo

Arrivée au col de Lavaredo, jusqu’au pied des Tre Cime, il n’y a qu’un pas…

Nous arrivons enfin au pied de ces géants de pierre, que nous découvrons avec une émotion particulière. La Cima grande est le sommet le plus élevé, du haut de ses 2999 mètres d’altitude, bien entourée de la Cima Ovest et la Cima Piccola. Quelques minutes de pause et nous continuons le chemin qui mène au refuge Locatelli. Impatients, on ne tient plus, on veut voir THE paysage pour lequel nous sommes venus !

Autour des Tre Cime-2

Se sentir petit… devant les cimes géantes

blog voyage tre cime di lavaredo

Les nuages nous laissent enfin le soleil, qui illumine le Val Rinbon

une semaine dans les dolomites : randonnee et bivouac face aux tre cime di lavaredo

Sans mots lorsqu’on se retourne, et qu’on aperçoit ces montagnes…

Lumieres Dolomites

Découvrir les Tre Cime di Lavaredo | Infos pratiques

hiking-person-silhouette-with-a-stick    8,3 km A/R       passage-of-time    2h A/R          line-chart   +340m  (Aller/retour jusqu’au refuge de Locatelli)

Le paysage emblématique des Dolomites se mérite un peu. Le départ de la randonnée se fait du refuge d’Auronzo. Il existe deux façons de se rendre à ce refuge : payer un péage (25€ pour 24 heures) et y monter en voiture, ou bien garer son véhicule avant le péage et rejoindre Auronzo à pied (comptez 3h de marche aller/retour). Sachez qu’il est autorisé de passer la nuit sur le parking du refuge.

Il faudra ensuite suivre le chemin qui part en traversée, presque à plat jusqu’au refuge de Lavaredo, avant de monter au col, au pied des Tre Cime. Pour voir ces montagnes sous leur angle le plus beau, il faudra continuer le sentier jusqu’au refuge Locatelli où le paysage est vraiment, vraiment magnifique. Il n’y a pas de difficulté particulière, seule la fréquentation élevée pourrait être dérangeante. Privilégiez les horaires tôt le matin ou tard le soir, de plus, les lumières y seront plus belles !

Il est aussi possible de rejoindre les Tre Cime par d’autres itinéraires, au départ des vallées environnantes, mais les marches d’approche seront plus longues et le dénivelé plus important.

Carte : Tabacco numéro 017, Dolomiti di Auronzo e del Comelico

Tracé GPS de la randonnée

Un bivouac rêvé : on a dormi devant les Tre Cime !

Il ne reste plus beaucoup de temps avant que le soleil ne rende ses derniers rayons, quand nous trouvons l’endroit idéal où installer notre tente, avec vue sur les Tre Cime di Lavaredo. À notre grand étonnement, nous sommes presque les seuls à venir camper ici, avec une autre personne un peu plus loin. Ni une ni deux, notre maison en pleine nature est installée, et l’appareil photo est sur son pied, prêt pour le coucher du soleil !

Notre regard n’arrive pas à se détacher de ces fameuses montagnes qui nous transportent et nous dépaysent, il y a comme un petit air de Patagonie ici ! Difficile de photographier autre chose que ces trois sommets, surtout quand les derniers rayons du soleil caressent leurs parois verticales…

coucher de soleil dolomites

Tre cime di Lavaredo blog voyage

Des teintes et des luminosités qui évoluent au fil des minutes…

Nuit voie lactee dolomites

Un nuit paisible sous des milliers d’étoiles

camper dans les dolomites

4h50. Le réveil retentit, perturbant le calme qui planait dans la vallée. La nuit a été fraiche et le soleil se lève très tôt à cette période de l’année, il faudra être courageux pour sortir du confort douillet des duvets afin d’aller admirer les premières lumières !

bivouac dans les dolomites

Vallee Dolomites

La belle vallée de Rinbon, qui nous fait penser à Yosemite !

Monte Paterno

Toucher du bout des doigts le sommet qu’on va affronter aujourd’hui…

Dormir avec vue sur les Tre Cime di lavaredo

Vous l’aurez compris, camper dans ce lieu superbe est une expérience inoubliable et ravira les habitués du bivouac, et les autres ! Le camping est libre, et il y a de la place autour du refuge Locatelli. Comme toujours, pensez à respecter les lieux et à ne laisser aucune trace de votre passage.

Pour ceux qui ne souhaitent pas camper mais qui ont envie d’un peu plus de confort (et d’un sac allégé!), vous pouvez dormir au refuge Locatelli, qui est ouvert de juin à septembre, et qui dispose de 140 places.

Refuge Locatelli, contact et informations : dreizinnenhuette.com

Prix : 20€ la nuit, 54€ en demi pension.

refuge locatelli dolomites

La Via Ferrata du Monte Paterno

Pour être honnête, cette Via Ferrata, on ne l’avait pas du tout prévue. Enfin, pas totalement. Mais avant tout, une Via Ferrata, c’est quoi ? Il s’agit d’un itinéraire équipé de câbles et de barreaux métalliques, installés dans les parois rocheuses inaccessibles à la randonnée. Et c’est ici, dans les Dolomites, que la Via Ferrata s’est développée, particulièrement grâce aux militaires qui utilisaient cette technique.

De notre côté, nous avions emporté tout notre équipement (en plus du matériel pour camper), afin de faire la Via Ferrata de la Torre di Toblin. Et puis, finalement, notre curiosité nous a attiré vers les tunnels creusés dans la montagne, dans les roches les plus profondes du Monte Paterno

randonnee dolomites italie

A l’assaut des montagnes pointues des Dolomites…

belle randonnee dolomites

On commence à en avoir couru des montagnes, mais cet endroit est juste ahurissant. Après être passés au plus proche de rochers pointus sur un sentier escarpé, nous traversons à présent de longs tunnels, parfois très étroits, avec des escaliers qui mettent nos jambes à rude épreuve : les marches mesurent jusqu’à 50 cm ! En quelques minutes seulement nous prenons de la hauteur, et nous arrivons au départ de la Via Ferrata. A présent, il va falloir s’attaquer au rocher et grimper jusqu’au sommet du Parteno !

Monte Paterno dolomites

Monter au coeur de la montagne, dans les nombreuses galeries du Mont Paterno

tunnels dolomites

topo via ferrata dolomites

On prend de la hauteur sur les sommets…

via ferrata monte paterno

via ferrata dolomites Paterno

Une fois le col del Camoscio passé et après avoir bravé quelques passages un peu techniques, nous terminons fièrement notre ascension du Paterno !  L’effort en vaut la chandelle, et la vue sur les paysages environnants est à couper le souffle… Nous sommes à 2746 mètres d’altitude, presque au bord du vide, sensations garanties !

Via ferrata Mont Paterno Dolomites

Il faut à présent redescendre, et désescalader quelques passages avant de terminer notre aventure et de rejoindre le col de Lavaredo, par le passage de Passaporto. Nous retrouvons le parking du refuge d’Auronzo, fatigués mais avec agréable un sentiment d’accomplissement ! Grâce à ce bivouac et à cette ascension, nous avons la sensation d’avoir vécu pleinement l’esprit montagne des Dolomites, et plus particulièrement des Tre Cime di Lavaredo…

Via ferrata monte paterno

Via Ferrata | Équipement et conseils

S’attaquer à une Via Ferrata n’est pas une activité anodine, et il faut être initié, préparé, et équipé. C’est vraiment très important car c’est sa sécurité qui en dépend. Bien équipé, il est possible de réaliser cette activité seul, mais il faut être un minimum entrainé (nous concernant, nous avons plusieurs via Ferrata à notre actif, et étions donc parfaitement habitués). Pour les novices ou pour ceux qui souhaitent découvrir la Via ferrata, vous pouvez faire appel à un guide, qui vous accompagnera et vous équipera, mais aussi qui saura vous proposer une Via Ferrata adaptée à votre niveau.

L’équipement spécifique à emporter avec soi pour faire une Via Ferrata :

  • Vêtements adaptés au terrain de montagne et à l’escalade : de bonnes chaussures avec une semelle rigide, un pantalon (ou un short) avec un minimum de stretch pour plus d’aisance dans les mouvements, sans oublier une veste de pluie.
  • Un casque d’alpinisme.
  • Un harnais, qui servira à fixer la longe.
  • Une longe de Via Ferrata : accrochée au harnais, c’est elle qui fera le lien entre vous et l’équipement fixé sur les rochers.
  • Une paire de gants et une lampe frontale.

Equipement via ferrata dolomites

Casque Simond Rock – Longe Singing Rock Tofana – Harnais Rock Empire – Lampe Black Diamond 

La Via Ferrata du Monte Paterno

Considérée comme une Via Ferrata peu sportive et plutôt contemplative, elle n’a pas de grandes difficultés et quasiment pas de passage exposé au vide. Il faut néanmoins être à l’aise en haute montagne et être habitué à cette pratique. l’itinéraire se situe entre le Refuge de Locatelli et le col de Lavaredo, et il est possible de la réaliser dans les deux sens. La montée entre le refuge de Locatelli et le col de Camoscio est divisée entre des longs tunnels et une évolution sans grande difficulté au milieu des rochers. Une fois au col, on peut choisir de monter au sommet du Paterno (il y a seulement un passage délicat au début de la montée), ou continuer sur le sentier des Forcelles, ou bien prendre le sentier qui descend et continue vers le col de Lavaredo.

Tracé GPS de la Via Ferrata

Le topo guide : Les Via ferrata des Dolomites


Carte :


Mettez cet article de côté pour votre voyage en Italie :

38 commentaires pour “Tre Cime di Lavaredo : le plus beau paysage des Dolomites

  1. Itinera Magica

    Ah comme je l’attendais cet article ! J’ADORE !! Je suis conquise !!! Un régal ! On y va en octobre, je garde précieusement ton article !!! Une merveille ❤️

  2. Letizia

    Nous sommes allés là-bas alors que je rendais visite à ma tante. Elle adore marcher mais ne voit pas très bien alors nous avons que fait le tour des Tre Cime. Les paysages étaient absolument incroyablissimes mais votre récit et votre bivouac avec vue sur les montagnes nous donne envie d’y retourner. On fera sûrement l’impasse sur la via ferrata, j’ai trop le vertige pour oser me lancer.

    1. Betty

      Merci beaucoup ! Oui nous conseillons grandement le bivouac dans ce coin, c’est vraiment la meilleure façon de s’imprégner des lieux, et qui plus est, au calme, contrairement à la journée où c’est un peu l’autoroute 😉

  3. Alicia Foxy Girl

    Merci beaucoup pour cet article. Ça fait quelques semaines que j’y pense pour mon futur trip. J’habite dans le sud et je compte m’y rendre en voiture. Donc je pense que je vais mettre la tente dans la voiture 🙂
    Article et photos magnifiques <3

    1. Betty

      Merci Alicia 🙂 Très bonne idée ! Nous publierons bientôt notre sélection de lieux à voir dans les Dolomites, si tu n’es pas partie d’ici là on espère que ça te servira 😉

  4. Emy - The Flying Dutchwoman

    Rhooo les photos de nuit, avec les étoiles…. Superbe! Le reste aussi, évidemment, mais elles sont magnifiques!
    Notre plus grand regret quand on était dans le coin, c’était de justement ne pas y avoir accès : il faisait brumeux et la route était barrée (alors qu’en vallée, on avait un gros soleil)… Pas grave, je remets le coin sur notre liste… C’est pas comme si c’était dérangeant de devoir y retourner… et je note au passage tous vos conseils!

    1. Betty

      Oh dommage ! On comprends le regret… Mais oui, ça fera une excellente raison d’y revenir 😉
      Merci pour la photo, on ne se lasse pas de capter la voie lactée dès qu’on l’a sous nos yeux 🙂

  5. marie

    Merci pour ce voyage ! une envie depuis longtemps qui vient encore grace à eux de trouver tout son sens ! comment avez vs pu vivre toutes ces journées seuls !

    1. Betty

      Merci à toi de nous lire 🙂 Nous étions loin d’être seuls, particulièrement durant la journée où le lieu est très fréquenté…

  6. Violaine

    Elles sont folles ces montagnes, j’en rêve depuis longtemps ! On devait y aller cet été mais on a oublié de faire le passeport de notre fille ! (Oui, oui, vous avez bien lu ! Bref, sans commentaires ;-)) Ce n’est que partie remise ! Les photos sont superbes, merci pour le voyage !

    1. Betty

      Mais comment des voyageurs comme vous ont pu oublier un tel détail ? C’est un comble 😀 Oh oui vous aurez bien l’occasion d’y aller, c’est une escapade très facile à organiser 🙂

  7. Alizé

    Trop belles les photos de nuit !
    Soit les photos rendent vraiment super bien l’effet « grandeur » des Tre Cimes, soit j’ai oublié comme c’était si majestueux… Donc… Il va falloir que j’y retourne !! 😉

  8. Vai en vadrouille

    Merci pour cet article très détaillé et que je garde précieusement sous la main pour le moment venu 😉 Vous m’avez fait rêver lorsque vous étiez dans les Dolomites, et je suis tellement contente d’en découvrir plus par ici, j’ai vraiment hâte de voir la suite 🙂

    1. Betty

      Merci à toi pour ton intérêt !
      On est ravi de te donner (encore plus) l’envie de visiter ce coin de l’Italie 🙂 Vivement le jour où tu iras qu’on revive un peu ce voyage 😉

  9. The Travelling Shed

    Juste SUPERBE ! On y va demain, on va peut-être tenté de le faire le soir au coucher du soleil, puis le lendemain matin pour une autre lumière, nous verrons ! Mais en tout cas, ce lieux a l’air réellement sublime ! Merci pour ces jolies photos et cet article au top 🙂

  10. Defresne Florianne

    Magnifique article et photos trop sublimes! Je suis fan!!
    On part vers les Tre Cime jeudi depuis l’est de la France avec mon mari, j’aurai aimé des infos sur les coins camping et aussi avoir des conseils pour les photos de nuit, ça serait possible d’en discuter par mail ou pas du tout?

    En tous cas nous prenons bonnes notes de tous les conseils déjà présents dans tes articles, merci de nous faire profiter de ces moments merveilleux 😉

Laisser un commentaire