Deux jours aux Arcs, à la découverte de produits outdoor

Deux jours de tests de produits outdoor dans la station des arcs

 

Il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de découvrir la station des Arcs et son grand potentiel, en étant invitée à tester quelques produits outdoor et montagne, spécial hiver ! Voici donc un article un peu spécial, mêlant activités hivernales et présentation des différents produits testés.

 

 

 

 

 

Randonnée en raquettes à Arc 2000

 

Cela faisait un moment que j’entendais du bien de cette station de ski, située en plein cœur de la Savoie. Divisée en 5 sites (Bourg Saint Maurice, Arc 1600, Arc 1800, Arc 1950 et Arc 2000), la station offre des atmosphères différentes et un terrain de jeux gigantesque. Elle est d’ailleurs rattachée au domaine skiable Paradiski (le second plus grand au monde !). Mon séjour s’est déroulé à Arc 2000, le site le plus haut en altitude, avec un accès direct au massif de l’Aiguille Rouge, qui culmine à 3226 mètres !

Le ski de piste est loin d’être la seule activité à pratiquer dans la station, c’est avec une randonnée en raquettes que j’ai découvert les premiers paysages montagneux et les panoramas imprenables des Arcs… Les forêts sont encore bien présentes à l’altitude des Arcs 1950 et Arcs 2000, tandis que sur les hauteurs, c’est le désert blanc et les sommets majestueux. Que c’est beau !

 

 

 

 

 

 

Les produits testés lors de la randonnée en raquettes

 

 

Veste Mammut Botnica

La veste Botnica  (Aenergy pour le modèle homme) de chez Mammut apporte chaleur, le tout dans la légèreté ! Elle n’est pas qu’isolante, mais également déperlante et respirante. Une bonne alliée lors des randonnées à la fraîche, ainsi que dans l’effort.

Les inserts en tissu extensible apportent une bonne liberté de mouvement. De plus, le modèle est assez compressible et ne prend pas de place dans le sac, avec ses 315g.

 Se fournir la veste Aenergy de chez Mammut

 

 

Pantalon Mammut Aenergy

Ce pantalon de randonnée et de ski de randonnée est réalisé en matière Softshell (coupe vent et déperlant). Léger, il est construit avec un tissu extensible, parfaitement adapté aux mouvements. L’intérieur est chaud, avec une légère épaisseur en polaire. Les renforts en Cordura en bas des jambes apportent de la solidité là où il y en a besoin.

Testé lors de la sortie en raquettes avec, par moments, une bonne profondeur de neige, ce pantalon a fait ses preuves !

 Se fournir le pantalon Mammut Aenergy

 

 

Botte Kamik Snowvalley

Voilà une marque que je ne connaissais pas ! Cette botte incroyablement douillette apporte de la chaleur jusqu’à -40°C. Dotée d’une excellente imperméabilité grâce à sa membrane 200B 3M™Thinsulate™, on peut marcher dans la neige des heures durant. De plus, la semelle est antidérapante, idéal pour ne pas se faire piéger quand on marche sur une plaque de glace 😉

Bref, je sens qu’elles ne vont pas me quitter cet hiver durant mes escapades montagnardes…

 Se fournir les bottes Kamik Snowvalley

 

 

 

 

 

 

S’entraîner à utiliser un DVA à l’Avalanche Parc

 

Le domaine des Arcs est un beau terrain de jeux pour les amateurs de ski de randonnée et de ski hors piste : les grands espaces, s’éloigner des pistes pour faire sa trace, et profiter de ce sentiment de liberté… Oui mais cette pratique est à exercer avec sécurité ! La marque Mammut est, depuis de nombreuses années, une référence en équipement de sécurité pour les pratiquants de cette activité. Pelle, sonde et DVA sont des éléments indispensables à détenir en cas d’avalanche. Le DVA est le détecteur de victimes en avalanches, un petit boîtier qui émet un signal, ou qui recherche un autre signal émis.

Utiliser ce type d’appareil demande un minimum d’entraînement, et une utilisation régulière afin d’être prêt en cas d’une recherche de victime, prise au piège sous la neige. Au col de la Chal, à Arc 2000, un parc a spécialement été conçu pour ce type d’apprentissage et d’entraînement. L’espace est équipé d’appareils électroniques, qui sont enterrés sous la neige.

 

 

 

 

Les produits testés à l’Avalanche Parc

 

Test Barryvox Mammut

Test du DVA Mammut Baryvox S

A l’avalanche parc, j’ai eu l’occasion de tester le DVA Baryvox S, l’un des meilleurs appareils de recherche de victimes, de part sa fiabilité et sa rapidité à trouver la victime. D’une largeur de bande de recherche de 70 mètres, il indique la distance et la direction à prendre pour retrouver les personnes ensevelies, avec précision. De plus, il est antichoc et incassable !

Côté écran et interface, l’utilisation de l’appareil est très simplifiée, afin d’être le plus efficace possible.

Se fournir le DVA Mammut Baryvox S

 


 

Rencontre avec un secouriste de montagne

Rencontre avec Frédéric, maître chien secouriste

 

Ce petit entraînement à l’Avalanche Park a été l’occasion de croiser le chemin de Frédéric, maître chien secouriste aux Arcs, accompagné de l’adorable Choco. Secouriste en montagne depuis des années, Frédéric, grand passionné d’animaux, a décidé de dresser son jeune chien Choco, à la recherche des victimes prises au piège dans les avalanches.

Les chiens sont un véritable plus et un gain de temps considérable lorsque les secours arrivent sur le terrain, et ça peut faire la différence : une fois que le chien a trouvé la victime, il indique sa présence en laissant une trace avec sa patte dans la neige. Il se positionne ensuite sur la zone en pour l’indiquer à son maître. Pour en arriver là c’est un travail de longue haleine qui demande des formations diverses, et un entraînement de tous les jours…! Dans cette période d’initiation, le chien travaille avec un jouet (qui fait office de « victime »), qu’il apprend à chercher. Puis c’est au bout de plusieurs mois d’exercice que le chien peut travailler (pour Choco, c’était au bout de 15 mois).

J’ai toujours été admirable de ces métiers de secouristes, et aussi très curieuse du travail de ces chiens « héros ». J’ai été très touchée d’observer autant de complicité entre un maître et son chien. Cet échange avec Frédéric fut autant enrichissant que passionnant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boire un verre au cœur des pistes, à l’Igloo Bar

 

Parmi les lieux les plus insolites des Arcs, se trouve un igloo gigantesque, au milieu des pistes d’Arc 2000. Lorsqu’on entre dans cette structure, construite intégralement dans la neige, on est un peu transportés dans un monde imaginaire ou féérique !  Avec de nombreuses sculptures de glace, et une déco amérindienne, on est dans l’ambiance grand nord.

L’igloo comprend un bar, un restaurant pour prendre un apéro givré (charcuteries et fromages) ou encore une dégustation d’une fondue savoyarde. Au delà de la grotte de glace, quelques chambres sont cachées dans les cavités glacées… Et oui, il est possible d’y passer une nuit des plus atypiques !

 

Tarifs et réservations sur : village-igloo-arcs.fr

 

 

 

 

 

Les produits testés à l’Igloo Bar

 

Verre Hydroflask Wine Tumbler

Les gourdes Hydroflask sont depuis quelques temps nos bouteilles chouchou lors de nos voyages et randonnées ! A côté des gourdes, la marque a développé une gamme « Vin », des verres et bouteilles afin de garder ses boissons toujours au frais (ça marche aussi avec les bières 😉 ).

Côté contenance, les bouteilles font 750ml, et les verres varient de 295ml et 473ml.

Se fournir le Wine Tumbler Hydroflask

 

 

Lampe frontale Ledlenser MH6

Possédant d’anciens modèles de lampes, la découverte de cette marque a été une révélation ! Ultra légère (93 gr), cette lampe puissante de 200 lumens éclaire jusqu’à une distance de 120 mètres. Elle dispose de 3 fonctions d’éclairage ainsi que d’une bague à tourner afin d’obtenir un faisceau ciblé sur un détail lointain, ou au contraire agrandir le champ d’éclairage.

Le gros plus, la batterie rechargeable par USB et qui tient longtemps ! (jusqu’à 20h)

Se fournir la Ledlenser MH6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le luxe au pied des pistes des Arcs, le sublime hôtel Taj-I-Mah

 

Très récemment construit, le Taj-I-Mah figure parmi les plus beaux hôtel de la station, et avec ses 5 étoiles, il peut ! Littéralement entouré des pistes de ski, il offre un accès direct au domaine skiable. Avec des tonalités tantôt asiatiques, tantôt nordiques dans la déco, il permet de s’offrir une bulle de confort et de raffinement, le temps d’une nuit ou plus. Au rez de chaussée, le spa et la piscine sont avec vue sur les pistes et les montagnes.

Le Taj-I-Mah abrite également le restaurant gastronomique le Diamant Noir, où on déguste une délicieuse cuisine fine et d’exception, concoctée par un chef étoilé. C’est tout naturellement que j’y ai dégusté l’un des meilleurs dîners jusqu’à présent !

 

Site web et réservations sur : hotel-tajimah.com

 

Où dormir aux arcs?


 

Mettez ces idées de côté et épinglez cet article sur Pinterest :

 

2 commentaires pour “Deux jours aux Arcs, à la découverte de produits outdoor

  1. Aymeric Perona

    Ça donne quand même vachement envie que l’hiver s’installe ! Randonner en raquettes dans ces espaces blancs et immaculés pour ensuite se retrouver au coin d’un feu avec une bonne tisane ! Génial compte-rendu de ce séjour aux Arcs 😉

Laisser un commentaire