La randonnée du Boiling Lake, au cœur de la Dominique

Topo Randonnée Boiling Lake

 

L’île de la Dominique nous a instantanément attiré pour ses randonnées. Alors, lorsqu’on a su qu’on pouvait y découvrir un volcanisme actif mêlé à une végétation tropicale, on n’a pas hésité une seconde à nous aventurer sur les sentiers (glissants) du Boiling Lake ! Le chemin qui mène jusqu’au lac bouillonnant est taillé pour les aventuriers : éprouvant et long, mais qui fait traverser des paysages époustouflants et inattendus…C’est sans aucun doute la plus belle randonnée de la Dominique !

On vous raconte cette journée incroyable, avec comme toujours des bons conseils

 

 

 

Randonner en symbiose avec la forêt tropicale

 

C’est au petit matin que nous avons pris le départ de cette randonnée mythique, accompagnés de Marvin, qui sera notre guide local pour la journée. Nous sommes au cœur du parc national de Morne Trois Pitons, en plein centre de l’île de la Dominique. Nous sommes partis pour 2 heures d’immersion dans la forêt tropicale. Le sentier qui mène au fameux Boiling Lake s’enfonce dans la nature luxuriante qui fait la beauté de la Dominique. Marvin nous annonce que nous serons les derniers marcheurs à arriver au lac, tant il a de choses à nous faire découvrir en chemin !

En quelques mètres à peine, nous dégustons une salade sauvage, nous observons des perroquets, et nous avons tous nos sens en éveil. On fait connaissance avec la forêt, dans une végétation dense et humide. Il pleut par intermittence et nous évoluons sur un sentier boueux et glissant, qui s’avèrera plus compliqué lorsque nous attaquerons les montées et les descentes des montagnes…! Nous traversons des rivières infestées de moustiques et atteignons des sommets embrumés. Nous admirons 1000 nuances de verts et rencontrons à plusieurs reprises le colibri foufou (le nom créole du colibri huppé, surnommé ici foufou car il vole rapidement dans tous les sens).

Cette randonnée ne ressemble déjà à aucune autre…

 

La plus belle randonnée de la Dominique

Vous nous suivez dans la jungle ?

 

Chemin Boiling Lake

 

Forêt tropicale Dominique Boiling Lake

 

Nature de la Dominique

 

 

 

Faire appel à un guide pour randonner au Boiling Lake

(et à la Dominique)

 

Guide pour le Boiling lake

Même si ce n’est pas obligatoire pour se rendre au Boiling Lake, nous vous conseillons vivement de faire appel à un guide local pour réaliser cette randonnée. L’itinéraire n’est pas super bien balisé et on peut chercher un moment son chemin dans ces montagnes où la nature reprend vite ses droits. C’est le cas entre la vallée de la désolation et le Boiling Lake, par exemple. Nous qui sommes généralement indépendants lors de nos randos aux 4 coins du monde, nous n’avons pas regretté notre choix !

Nous avons été accompagnés de Marvin, un super guide anglophone pour qui les sentiers de la Dominique n’ont plus aucun secret ! Grand passionné de randonnée et de nature, il est une source inépuisable de savoir et nous apprend une tonne d’anecdotes sur la végétation et sur les animaux que l’on croise, mais également sur la vie de l’île. Nous nous sommes vite rendu compte qu’il était reconnu et très respecté des autres guides, nous en avons croisé quelques-uns qui nous ont communiqué leur respect pour Marvin  : )

Contact | Marvin Philbert

Par téléphone : +1 (767) 295-0877 ou par mail : boboriggy07@gmail.com (en anglais)

 

 

 

Par delà les crêtes et les sommets de la Dominique

 

Nous sortons enfin la tête de la forêt tropicale et découvrons que nous sommes entourés de montagnes verdoyantes, qui sont particulièrement embrumées ce jour là. Nous prenons de la hauteur sur un parcours semé d’embuches, glissant et qui contient beaucoup de grosses marches. Ah on en aura fait des chutes…! C’est très éprouvant, mais tellement époustouflant. Le Boiling Lake se mérite ! On atteint le point culminant de la randonnée, un sommet nommé le Morne Nicholls, avant de redescendre. Nous suivons les pas de Marvin, qui chante quelques airs de reggae pour nous donner du courage.

Les paysages sont de plus en plus changeants et laissent apparaître le lac bouillonnant au loin, qui s’affiche tel un mirage entre deux nuages…

 

Randonner au Boiling Lake

D’un cocotier à une fougère arborescente

 

Rando avec guide Boiling lake

 

Parc national dominique

Nous entrons dans le parc national de Morne Trois Pitons

 

 

Panorama Boiling Lake Dominique

De la fumée parmi les nuages… on aperçoit au loin le Boiling Lake

 

 

 

En immersion dans le volcanisme actif, la vallée de la désolation

 

Nous voilà presque d’un coup parachutés dans un autre pays, dans un autre monde. Nous entrons dans la vallée de la désolation, premier témoin de l’activité volcanique de cette zone. Le parc national de Morne Trois Pitons abrite 5 volcans, et nous nous trouvons dans le secteur le plus significatif. De cette vallée colorée s’échappent des fumerolles, les rivières bouillonnent… pas de doute les volcans sont bel et bien là  ! C’est le type de paysage qu’on ne s’attend clairement pas à retrouver à la Dominique, en plein cœur des Caraïbes.

Nous nous surprenons à penser à lIslande, avec qui on trouve quelques similitudes, la végétation en moins bien sûr !

Marvin nous prépare un encas : des œufs durs cuits le plus naturellement du monde, dans l’eau chaude de la rivière ! L’idée est géniale, ce fut un moment insolite et délicieux.

Nous sommes encore loin d’être arrivés au Boiling Lake, la dernière partie s’annonce autant aventureuse que les précédentes…

 

Randonnee Dominique volcan Boiling lake

En randonnée, à travers jungles et montagnes, jusqu’au volcan bouillonnant…

 

 

Desolation Valley

 

 

La plus belle randonnée de l'île de la Dominique

 

 

 

Le Boiling Lake, mystique et bouillonnant

 

Les derniers kilomètres sont les plus difficiles. Le sentier est compliqué à discerner et suit la rivière, et nous devons escalader des roches glissantes. Nous touchons presque au but lorsque nous retrouvons un décor volcanique aux pierres orangées.

Le Boiling Lake se discerne enfin, et la fumée qu’il dégage se mêle aux nuages. Cet endroit est exceptionnel, il s’agit du second plus grand lac bouillant du monde (le premier se trouve en Nouvelle-Zélande!). D’une couleur bleu-gris, il a un diamètre de 60 mètres et une eau entre 82 et 91°C. Nous attendrons un moment sur place que les nuages se dégagent, afin d’admirer ce lac de cratère incroyable.

On devine l’eau qui boue littéralement à son centre, on pourrait presque le comparer à un jacuzzi géant !

La pluie fut fréquente, il y a eu des chutes, des gros bleus, une fin de rando dans la nuit, et un appareil photo qui n’a pas aimé l’humidité… mais ce qu’il y a surtout eu, ce sont des paysages incroyables, de l’émerveillement continu, et une immersion dans un monde à part…

 

 

En mode aventuriers des Caraïbes !

 

 

Randonnée du Boiling Lake

Le Boiling Lake, loin de tout en plein coeur de la Dominique

 

Paysages croisés sur le chemin

 

Conseils pour randonner au boiling lake

 

 

 

 

La randonnée du Boiling Lake | Informations pratiques

 

hiking-person-silhouette-with-a-stick10kilomètres
passage-of-time8heures
line-chart

700mètres

 

L’itinéraire : on accède au départ de la randonnée depuis le village de Laudat, au sud-ouest de l’île. C’est le même point de départ que pour les Titou Gorges, qui est un super spot de baignade situé à quelques minutes de marche du parking, c’est un peu la récompense du retour de rando ! 😉 Le Boiling Lake est ensuite indiqué sur la droite. Le reste de l’itinéraire n’est pas balisé mais il n’y a aucun croisement avec d’autres sentiers. Comme nous l’expliquons plus haut nous conseillons tout de même de de prendre un guide. L’idéal est d’être accompagné d’un guide local ou d’avoir une trace GPS en sa possession.

 > Voir le tracé Wikiloc de la randonnée

 

Difficulté : La randonnée est très longue et l’aller/retour dure entre 7 et 9h de marche, selon les rythmes de chacun. Il est donc très important de démarrer au plus tôt cette randonnée, afin de ne pas rentrer dans la nuit, qui tombe vers 18h à la Dominique. Le chemin est assez éprouvant, avec beaucoup de marches glissantes. Il est donc conseillé d’être entraîné et habitué à la randonnée avant de s’engager sur le Boiling Lake Trail. De plus, le réseau téléphonique est inexistant dans ce secteur, et les secours n’y ont pas accès facilement. Pour vous donner une idée, si il y a besoin d’un hélico, il arrive de la Martinique car il n’y en a pas à la Dominique !

 

Quelle est la meilleure saison ? La saison sèche est la période idéale pour randonner au Boiling Lake, de janvier à avril. Nous y étions au mois de novembre, et avons subi une petite onde tropicale qui a rendu les chemins glissants. Ça se fait, mais il faut être prudent et on marche plus lentement 😉

 

Matériel conseillé

 – Chaussures de marche tige basse en GoreTex, avec une bonne accroche

– Veste imperméable et respirante, type GoreTex. Nous avions pour notre part des vestes Millet modèle Kamet Light

– Vêtements respirants et stretch

– Une housse imperméable pour le sac à dos

– De l’eau et des encas

– Crème solaire et anti-moustique

– Des bâtons de randonnée : nous n’en avions pas, nous les avons amèrement regretté, et nous serions sûrement moins tombés si nous les avions pris !

– De quoi protéger son équipement photo de la pluie et de l’humidité ambiante

– Une lampe frontale au cas où le retour de rando se fasse à la nuit tombée

 


 

La randonnée du Boiling Lake, sur la carte :

 

Pour plus d’idées rando et d’expériences à la Dominique, consultez notre article complet sur cette île

 

 

 

 

Ce voyage a été réalisé avec la complicité de Discover Dominica et Air Caraïbes. Nous gardons comme toujours notre liberté dans nos écrits et avis.

Laisser un commentaire