4 jours au cœur des Alpes, dans le Pays des Écrins

Hautes Alpes, séjour dans les écrins

L’été 2021 nous réserve de belles escapades, et nous avons passé quelques jours dans un secteur de France qu’on adore : le Pays des Écrins, un petit paradis situé en plein cœur des montagnes des Hautes-Alpes. Porte d’entrée du Parc National des Écrins, on a l’occasion d’y réaliser un beau panel d’activités de pleine nature, de l’alpinisme sur les pics à la « simple » balade dans les forêts de mélèzes. Ce qui est certain, c’est qu’on en prend plein les yeux et on n’en ressort pas indemne ! On vous raconte ça…

 

 

 

Idée de séjour dans les Hautes alpes

 

Sommaire

– Bivouac au Lac de l’Eychauda et randonnée dans la vallée de Chambran

– Vol en Parapente dans les montagnes des Ecrins

– Bain de forêt dans le Vallon de Narreyroux

– Une nuit au gîte observatoire Le Pas du Loup

– Visite du caveau des Elixirs d’Isabelle

– Randonnée au Glacier Blanc

– Alpinisme au Pic du Glacier d’Arsine

– Carnet d’adresses

 

 

Bivouac au Lac de l’Eychauda et randonnée dans la vallée de Chambran

 

Le Pays des Écrins est une véritable mine d’or du côté des randonnées ! Les parents de Betty y ont habité pendant un moment, nous avions déjà pas mal parcouru le secteur mais il y a un endroit qu’on nous conseillait d’aller voir depuis un moment, et qui était sur notre « wish list » : le lac de l’Eychauda ! Situé dans le Parc National des Écrins à 2524 mètres d’altitude, il est d’une jolie couleur turquoise (en été seulement, lorsqu’il n’est pas en glace). Il s’agit là qu’un lac glaciaire, l’un des plus grands lacs du massif des Écrins, il était temps qu’on aille y jeter un œil.

Le départ se fait depuis le vallon de Chambran, qui mériterait presque à lui seul le détour… En cette période du mois de juin, cette jolie vallée est parsemée d’innombrables fleurs, on y admire quelques cascades et des montagnes rocheuses. L’endroit est idéal pour un pique-nique et on a envie de s’y attarder. Mais le chemin est encore long et nous prenons de l’altitude, nous engageons dans les lacets pour rejoindre le lac. De nombreuses marmottes (peu sauvages) sifflent ici et là.

Lorsque que nous sommes arrivés au lac, la météo n’était pas fabuleuse et la majeure partie du lac était recouverte de glace. Ça donnait une ambiance mystique, avec les nuages qui jouaient sur les montagnes, mais le confort douillet de la tente nous a vite appelé. Après une nuit rythmée par la pluie, nous avons eu du soleil au petit matin, de quoi profiter lors de la redescente 🙂

vallon de chambran Hautes Alpes

 

Randonnée au Lac de l'Eychauda Ecrins

Bivouac au Lac de l'Eychauda

 

 

Mini Topo Rando | Le lac de L’Eychauda

 

hiking-person-silhouette-with-a-stick11,16kilomètres
passage-of-time5heures
line-chart806mètres

-806mètres

Le départ se situe sur le parking après le village de Chambran, l’entrée dans le Parc National est à un bon kilomètre, attention donc à la réglementation. On suit au début le GR54, pour le laisser et continuer sur la gauche, sur le chemin qui mène à une bergerie. Il y a par la suite qu’un seul sentier, qui monte au lac. L’itinéraire ne présente pas de difficulté particulière, mais la montée est un peu longue et le terrain montagneux. Nous conseillons donc de partir équipé de chaussures montantes ou mid, avec des bâtons si besoin. Le bivouac y est autorisé pour une nuit, le terrain est assez hostile avec beaucoup de pierriers, mais il y a quelques zones où il est facile d’installer une tente : sur les butées qui longent la rive sud du lac.

On peut choisir de continuer la randonnée jusqu’au Col des Grangettes, qui offre une belle vue aérienne sur le lac et les sommets des alentours. Pour cela compter 30 minutes et 160m de dénivelé positif pour atteindre le col.

> Voir le tracé GPS sur Wikiloc

 

 

 

 

Un vol en parapente dans les montagnes des Écrins

 

L’activité qui nous tardait le plus de faire ! Saviez-vous qu’ici, c’est l’un des rares endroits où on peut se rapprocher des sommets à 4000m lorsqu’on est en vol ? En décollant depuis les hauteurs de Vallouise ou de Pelvoux, on peut avoir l’occasion de survoler la vallée, et même les montagnes prestigieuses des Écrins, si les conditions le permettent bien sûr. Malheureusement ça n’a pas été notre cas, c’est le jeu, mais nous avons tout de même réalisé un joli vol ! La sensation au décollage est magique et voir ces beaux paysages d’en haut, dans le plus grand des silences est inoubliable. (Qu’est-ce qu’on aurait dit si on avait survolé les glaciers…! ah ah)

 

Faire un vol en parapente dans les Écrins : nous avons volé avec Pollen Parapente, c’était parfait et l’équipe est top, rassurante et professionnelle. Ils proposent plusieurs types de sortie en biplace (découverte, pour enfants, survol des Écrins, vol en hiver, ou encore à Pelvoux…). Ils font aussi école pour ceux qui souhaitent se former. N’hésitez pas à jeter un oeil sur leur site web ou à les contacter : contact(at)pollenparapente.com

 

 

 

 

Bains de foret dans les Hautes Alpes

 

Un bain de forêt, rencontre avec la nature du vallon de Narreyroux

 

Ah… le vallon de Narreyroux… On a le souvenir de ses beaux petits chalets, ses rivières, et ses mélèzes dorés par l’automne. Quel endroit de choix pour réaliser l’expérience d’un bain de forêt ! Nous y avons rencontré Lucas, qui a récemment créé son agence Takaya. Il guide des promenades qui ont pour but de renouer avec la nature. Point de prouesse sportive ici, on ne parcourt qu’un maigre kilomètre durant des heures. Pendant ces sorties, Lucas propose plusieurs expériences sensorielles qui nous reconnectent à nos 5 sens. Il s’agit là d’une véritable invitation à ressentir ce qui nous entoure, lors d’une pause dans le temps pour vivre le moment présent.

La Sylvothérapie (la thérapie par la forêt), est née au Japon. On y a découvert que les arbres secrètent en permanence des phytoncides, qui pénètrent facilement dans notre organisme et dans nos poumons. Naturellement, notre corps ressent les bienfaits de ces phytoncides : plusieurs heures en forêt aident à diminuer le stress, renforcer notre système immunitaire et abaisser la tension artérielle. C’est fascinant !

 

Se reconnecter à la nature et à soi avec Takaya : nous avons adoré cette expérience vécue avec Lucas ! Si vous visitez les Hautes-Alpes et le Pays des Écrins nous vous conseillons mille fois d’essayer le bain de forêt avec lui, vous en ressortirez à coup sûr enrichis et apaisés. Il organise aussi des bains sonores, bains de lune ou encore des retraites. Voici son site pour + d’infos : www.takayasylvotherapie.com

 

 

 

Une nuit là haut, dans un gîte / observatoire astronomique

 

Lors de notre séjour, nous avons eu la chance de loger une nuit au gîte-refuge Le Pas du Loup, un superbe chalet perché à 1530 mètres d’altitude, à Bouchier. Ce gîte pas comme les autres est éloigné des routes et on pourrait presque dire, de la civilisation ! Construit dans les montagnes, entre le Pays des Écrins et le Briançonnais, il offre une vue 4 étoiles, dégagée sur le paysage. Il est tenu par Laurence et Bernard, un couple adorable qui a rendu ce lieu unique. Une fois qu’on a posé ses affaires dans l’une des chambres douillettes, on peut s’aérer l’esprit en suivant les chemins de randonnée, il paraît même qu’on peut croiser un renard pas farouche. Puis l’heure du repas arrive et nous découvrons les bons petits plats faits maison, avec des produits locaux (en plus un soir sur deux, c’est repas végétarien, happy !). L’ambiance « grande tablée » invite à faire connaissance et c’est super sympa.

Puis la nuit tombe et là, Bernard entre en scène et ouvre son observatoire astronomique pour la soirée… (Vous comprenez pourquoi ce gîte n’est pas comme les autres? 😉 ). Nous avons profité de son savoir, qu’il nous transmet avec passion : histoires de planètes, de galaxies, de constellations…. avec bien sûr, la concrétisation visuelle au travers du télescope.  Nous avons même eu droit à un lever de pleine lune au dessus des montagnes. De quoi se coucher avec des étoiles dans la tête !

 

Le gîte refuge le Pas du Loup : situé au dessus du hameau de Bouchier, il est accessible par une piste facile. Ils proposent plusieurs types de chambres : de la privative avec salle d’eau au dortoir type refuge. Nous avons passé la nuit dans la chambre « Éphémère », qui a un accès direct sur la terrasse de l’observatoire. Ils font restaurant le midi, on peut donc venir y passer un moment sans y dormir obligatoirement. Concernant les soirées astronomie, elles ont lieu à chaque fois que la météo le permet, et sont ouvertes également aux non résidents. Il y a la possibilité de réserver sa place pour une observation astronomique ou dîner + observation astro. N’hésitez pas à les contacter, toutes les infos sont sur leur site : www.lepasduloup.com

 

 

Dormir dans un gîte dans les Ecrins

Sommet Bouchier Hautes Alpes

Soirée Astronomie dans les Ecrins

 

 

 

Visite du caveau des Élixirs d’Isabelle

 

On ne prend jamais assez le temps de s’intéresser aux dessous des produits du terroir (petit à petit, on y vient…!). A l’occasion de ce séjour, nous avons rencontré Isabelle, productrice de liqueurs de montagne. Isabelle, c’est le genre de personne qui est passionnée et passionnante, nous l’avons écoutée nous parler de son parcours, et avons été très impressionnés de découvrir qu’elle créait ses produits de A à Z, quel travail titanesque.  Ses liqueurs sont élaborées par ses soins, à partir de plantes : certaines sont cultivées dans son jardin à quelques mètres de là, d’autres sont cueillies avec soin en pleine montagne. Nous découvrons aussi son caveau, où on peut suivre toutes les étapes de la production ou presque !

Évidemment, il s’en est suivi une dégustation : elle a presque su séduire Betty qui n’aime aucun alcool, avec la liqueur de coing, plus que gourmande ! Coup de cœur également pour le mélèze et l’hysope, qui sont les plantes ultra locales, qui poussent dans la région.

 

Les Élixirs d’Isabelle, infos pratiques : située à Pallon, dans la commune de Freissinières, Isabelle ouvre son caveau au public du lundi au samedi, entre 16h30 et 18h30. Attention, les paiements se font par chèque ou en liquide uniquement. Plus d’infos sur son site ou sur ses réseaux sociaux (Facebook et Instagram)

 

Caveau liqueurs de montagne Hautes-Alpes

 

 

 

Randonnée au Glacier Blanc, la pépite des Écrins 

 

Le majestueux Glacier Blanc est l’un des lieux les plus populaires du Parc National des Écrins. On peut l’apercevoir depuis le Pré de Madame Carle, mais nous vous conseillons de vous en approcher, en réalisant la randonnée qui y mène en 1h30 de montée. Bien que ce sentier soit très fréquenté, c’est clairement un incontournable à voir dans le pays des Écrins 🙂 (nous concernant c’est la 5ième fois qu’on y monte, c’est pour dire !). On peut aussi choisir d’ajouter une heure de montée pour accéder au refuge du Glacier Blanc.

 

Ce glacier subit violemment les effets du réchauffement climatique, depuis notre première fois en 2006, nous avons constaté son recul, ça fait mal au cœur… mais il semble néanmoins toujours aussi grand !

 

Situé à 2300 mètres d’altitude, il est la porte d’entrée de beaucoup de courses d’alpinisme comme la Roche Faurio ou encore les Agneaux.

 

 

Randonnée dans le Parc National des Ecrins

Randonnée au Glacier Blanc des Ecrins

Vue depuis le refuge du Glacier Blanc

 

Parce que cet endroit mérite qu’on s’y attarde, nous entrons dans les détails dans un article spécial :

Ascension du Pic du Glacier d'Arsine

 

Faire l’ascension d’un sommet en Alpinisme

 

Pour faire suite à notre chapitre sur le Glacier Blanc, nous avons passé une nuit au refuge et réalisé une course d’alpinisme au petit matin. Nous avons fait l’ascension du Pic du Glacier d’Arsine, un beau sommet à plus de 3000m avec un panorama incroyable, idéal pour une première fois en alpi. C’était clairement une sortie inoubliable, guidée par l’unique Sébastien Foissac !

Betty avait fait la Roche Faurio il y a pas mal de temps, qu’elle conseille également (plus proche du Dôme des Écrins, avec une vue de folie sur le Glacier Blanc).

Le récit, tous les bons conseils, et bons contacts pour choisir un sommet à gravir dans les Écrins sont à retrouver dans notre article spécial.

 

Ascension sommet facile parc national des Ecrins

 

 

 

Notre carnet d’adresses dans le Pays des Écrins

 

 

Idées Restaurants

Autour du Four, à l’Argentière-la-Bessée : une cuisine faite maison, un accueil chaleureux, et une vue sur les montagnes, what else ? Ils proposent un menu unique, ce qui est pour nous un gage de qualité !

La table de Nany, à Vallouise : un lieu très agréable où on déguste de bonnes spécialités locales.

L’Ecrin de Suzette :  un restaurant qu’on adore, qui propose des bons plats locaux comme les ravioles ou les délicieux  tourtons des Hautes-Alpes.

Le Pas du Loup, à Bouchier : ce gîte/refuge propose une restauration le midi, avec une cuisine maison concoctée avec des produits locaux et bio tant que possible. Vue 4 étoiles et calme assurés !

 

Points info :

La maison du Parc des Écrins, à Vallouise : l’endroit parfait pour faire connaissance avec le secteur quand on arrive dans la vallée. Ils font centre d’information, boutique, expositions… Ils sont ouverts tous les jours en été et du mardi au vendredi le reste de l’année.

L’office du Tourisme Pays de Écrins, à Vallouise : situé sur la place de l’église, l’endroit parfait pour récupérer de la doc et glaner les bonnes infos pour découvrir la région !

 

Où dormir ?

Gîte refuge le Pas du Loup : le seul endroit testé par nos soins (le reste du temps nous étions en bivouac ou en refuge). Inutile de radoter mais si vous avez lu l’article vous avez compris à quel point cet endroit est génial 😉

Camping d’Ailefroide : un super camping en pleine forêt, avec des emplacements au calme, idéal pour les amoureux de la nature. On connaît de bouche à oreille et on y passe souvent devant.

 

Liens pratiques pour faire des activités de pleine nature :

Bureau des guides et accompagnateurs des Écrins

Pollen Parapente

Takaya Sylvothérapie

Liste des Via Ferrata dans les Ecrins

Louer un VTT électrique

 


 

LA CARTE DE NOTRE SÉJOUR DANS LE PAYS DES ECRINS

 

 


N’oubliez pas d’épingler cet article sur Pinterest pour mettre de côté cette idée de voyage en France :

 

 

 

 

Ce séjour est le fruit d’un reportage photo réalisé pour le Pays des Écrins, comme toujours, nous restons libres de nos récits : )

 

Un commentaire sur “4 jours au cœur des Alpes, dans le Pays des Écrins

Laisser un commentaire